Opinions - 14.04.2019

Mourad Guellaty: L’amour de soi, l’arme maitresse et traitresse de la vie politique

 L’amour de soi,  l’arme maitresse et traitresse de la vie politique le 11  avril

"L’amour de soi est une idylle qui ne finit jamais" (Oscar Wilde 1854-1900)

Oscar Wilde est un brillant écrivain Irlandais, du dix neuvième Siècle, qui a vécu à Paris, capitale des lumières,  distillant son humour british et faisant admirer sa belle plume.

Et ses nombreuses citations, qui font le bonheur de certains et la mauvaise humeur d’autres.

Exercice difficile qui nécessite,  pour sa mise en œuvre,  des qualités diverses et multiples, dont lui disposait.

Des qualités, il en faut, car la vie politique n’est pas un long fleuve tranquille, harcelée qu’elle est par des risques en tous genres.

Il faut avoir beaucoup d’égocentrisme pour croire que,  soi même,  on est au dessus de ces contingences et qu’on peut vivre  le grand amour tout au long du parcours sans autre forme de contingences.

Et quand ces dernières se produisent, on est en mesure de les balayer d’un revers de main, "c’est bien pour cela qu’on fait de la politique, cette arme magique qui emporte, en toutes circonstances,  tout ce qui viendrait troubler sa marche continue vers les conquêtes".

Car quand on fait de la politique, il n’existe pas de place au  doute, ce mal qui questionne, qui freine, et qui détruit la ferme conviction, des candidats au voyage, pleins de courage, d’assurance, d’estime de soi, et de hauteur.

Pour ces derniers, la politique n’est pas seulement un combat à livrer au bénéfice des autres, citoyens ordinaires qui ont eu la force d’âme de croire en vous et de vous porter à la hauteur de leurs ambitions.

C’est aussi le chemin à emprunter pour se projeter voire se  glisser dans l’habit d’un élu de la nation, désignation à dimensions multiples, dont celle d’avoir sur les épaules, les rêves et les espoirs de contemporains, qui vous accordent leur confiance, et qui attendent en retour de voir ce que vous en avez fait.

L’être humain vit dans une grande mesure d’amour, celui qu’il donne et celui qu’il reçoit.

Ce sentiment d’être aimé, y compris par soi-même,  est une drogue sans pareille, qui catalyse ses forces et ses ambitions.
Comme toutes les drogues, elle fait vivre à ceux qui en bénéficient,  des moments d’extase dans lesquels ils se sentent imbattables, inatteignables, en somme au dessus de la mêlée humaine.

Ces moments sont durables, dés lors que cette "drogue" l’est tout autant ; Ils  font fi des événements qui peuvent intervenir et modifier la perception des situations vécues.
Ils font croire à ceux qui les vivent qu’ils bénéficient d’une liberté d’entreprendre et de conclure   qui leur permet d’entreprendre et de faire aboutir tous les projets qu’ils mettent en œuvre.

Et ainsi, de croire dans la grandeur de leur destin qui ne pourrait s’inscrire autrement que dans un destin collectif à une grande échelle, qui ne pourrait être que celle à tout le moins d’une nation. 

Et cette réussite individuelle quand elle est conduite par des sujets ambitieux, fait place souvent à une ambition d’un niveau élevé,  le paysage politique étant le plus  indiqué pour offrir une porte d’entrée à des motivations de ce type.

La vie et la pratique politiques.

Mourad Guellaty

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
9 Commentaires
Les Commentaires
MONGI OUERDANI - 15-04-2019 09:54

Ça a l'air de s'adresser à notre monde politique. Ils veulent tous prendre la place!

INES TOUIL - 15-04-2019 11:06

Trop d’ambition n'est pas l'ambition c'est de l'arrivisme qui dévaste le pays. La Tunisie est détruite par cet arrivisme malsain! Ines

Touhami Bennour - 15-04-2019 12:13

Je commence par Hegel et son proverbe: "Il n´y pas de heros pour son valet de chambre". C´ est ca "l ´amour de soi même. Darvin a raison, l´amour de soi-même est une sorte de selection naturelle, il ya une lutte pour la survie. c´est de voir se qu´on peut au milieu des autres; une facon de s´evaluer. Il n´est pas possible de faire plus qu´on peut faire , il ya un moment où il faut dire: jusqu´icii et pas plus. Le debat qui precède l´élection presidentielle en est un exemple.

Nahida Mbazzaa - 15-04-2019 13:24

Rien à dire tout est vrai .l ‘amour de soi est la pire chose qui soit car elle met sa personne en avant de tout, et conduit à des avis ou sa propre personne dépasse le vrai et le logique.Nahida Mbazzaa

Montassar Joudine - 15-04-2019 16:15

I’amour de soi est la maladie des vaniteux et des faibles qui s’offrent gratuitement l’illusion d’exister par leur amour de soi.M Joudine

Manuel Robin - 15-04-2019 17:17

L’amour de soi fait perdre à son auteur le sens de la mesure et la distance nécessaire pour s’autoevaluer et se juger. C’est donc une attitude curieuse et ne reposant sur rien de concret.

Jamila Ellouze El Bach - 15-04-2019 19:41

Tout est vrai dans ce texte sauf que un peu d'amour de soi cela ne fait pas de mal, mais pas trop n'en faut. Jamila Ellouze El Bach

Jamila Ellouze El Bach - 15-04-2019 20:04

Tout est vrai dans ce texte sauf que un peu d'amour de soi cela ne fait pas de mal, mais pas trop n'en faut. Jamila Ellouze El Bach

Clara Bensoussan - 16-04-2019 14:15

L ‘amour de soi reigne de plus en plus sur le monde à la faveur de sa médiatisation qui est son meilleur support. Clara Bensoussa

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.