News - 03.07.2017

Béji Caïd Essebsi chez Poutine, l'automne prochain : il sera le premier président tunisien à visiter la Russie

Poutine - Beji Caïd Essebsi

Après les dirigeants du G7, avec Donald Trump en nouvelle star, le président Béji Caïd Essebsi compte rencontrer dans un avenir proche l’autre leader d’une grande puissance, Vladimir Poutine. Les invitations ont été échangées entre le Kremlin et Carthage et c’est BCE qui se rendra le premier à Moscou, au début de l’automne prochain. Ce sera la première visite officielle d’un président de la République en Russie. Bourguiba y avait songé, du temps de Brejnev. Un responsable du protocole soviétique était même venu à Tunis dans les années 70 pour préparer cette visite. Soucieux de savoir si c'était bien le secrétaire général du Parti communiste de l’Union soviétique qui l'acueillerait à l’aéroport Cheremetievo, il apprit que Brejnev réservait cet honneur à ses homologues des «pays frères» alors que les présidents des pays amis étaient accueillis par le chef de gouvernement, Alexis Kossyguine. La Tunisie ne faisant partie ni des pays frères, ni des pays amis de l'Union Soviétique, Bourguiba devait se contenter d'un officiel subalterne. 

Le «Combattant suprême», ne pouvant l’accepter, y renoncera, même s'il ne s'en formalisera pas outre-mesure, n'ayant jamais éprouvé la moindre sympathie pour le régime soviétique. Cette fois-ci, ce sera Vladimir Poutine qui réservera au président Caïd Essebsi un accueil avec tous les honneurs dus à un chef d'Etat étranger, nous affirme-t-on à Moscou.

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.