News - 14.12.2017

Radhouane Ayara à Cotonou : La Tunisie sera plus active en Afrique de l’Ouest (Vidéo et Photos)

Radhouane Ayara

Cotonou (Bénin) - De l’envoyée spéciale de Leaders, Najeh Kharraz. En VRP actif et persuasif du Made in Tunisia, le ministre du Transport entend faire du Forum d’affaires tuniso-béninois, le fer de lance d’échanges massifs, fructueux. Ouvrant jeudi à Cotonou, les travaux de cette rencontre de partenariat, il a relevé avec appréciation l’accueil festif et haut en couleur réservé la veille au premier vol opéré par Tunisair sur la capitale du Bénin. « Cette formidable atmosphère, a-t-il souligné, exprime fortement la qualité des relations entre les deux pays et la volonté de les traduire en échanges économiques substantiels. Aussi, la signature de l’accord bilatéral relatif aux services du transport aérien qui constitue sans doute le pivot de tout développement et son fer de lance économique. En ouvrant cette desserte aérienne Tunis-Cotonou, la Tunisie confirme dimension africaine et sa détermination à développer davantage ses flux d’échanges commerciaux avec les pays de l’Afrique de l’Ouest. Le choix de Cotonou, est aussi une reconnaissance de l’importance de l’économie béninoise et de notre confiance en son avenir. La Tunisie sera beaucoup plus active dans toute la région.»

Le ministre du Transport a souligné la participation à ce forum d’affaires de plus de 65 chefs d’entreprises tunisiennes dans plusieurs domaines notamment le transport, le tourisme, la santé, le commerce, l’agriculture, l’éducation, les NTIC, les bâtiments et les travaux publics. «Illustres capitaines d’industrie, et de services, ils sont tous animés par la même volonté de partager le savoir-faire tunisien, la qualité de nos produits et la performance de notre ingéniering avec nos frères béninois », a-t-il affirmé.

Radhouane Ayara n’a pas omis de mettre en exergue à cette occasion les multiples opportunités d’affaires et d’investissement offertes par la Tunisie aux promoteurs et investisseurs étrangers. Après avoir passé en revue les nouvelles mesures incitatives du code des Investissement, il a particulièrement mentionné le projet du port en eaux profondes qui sera bientôt lancé à l’Enfida, destiné à devenir le portail maritime tunisien pour l’Afrique. « Port de nouvelle génération, avec une profondeur de 17 m, a-t-il précisé, il permettra dès l’horizon 2021, le traitement de 1.5 million de conteneurs par an, avec l’ambition de doubler sa capacité pour la porter à 3 millions de conteneurs en 2029.

Lire aussi

Tunis - Cotonou : Démarrage prometteur des premiers contacts d’affaires

 

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.