News - 17.01.2019

La grève de la fonction publique : que c'est triste un aéroport désert (Album Photos)

La grève de la fonction publique : que c'est triste un aéroport désert (Album Photos)

Mais où allons-nous. Dans le cadre de la grève générale dans la fonction publique, l’Ugtt a interdit tout mouvement d’avions ce jeudi,dans les aéroports tunisiens dont Tunis-Carthage où un seul vol à destination de le Caire pour un groupe de supporters du Club Africain, faisant ainsi fi des réquisitions annoncées par le gouvernement.

L'aérogare de Tunis-Carthage d'habitude grouillante de monde en ce début d'année faisait peine à voir ce jeudi matin. Des éclats de voix émanant de quelques touristes français munis de leurs billets qui protestaient pour n'avoir pas été avertis et un émigré tunisien de Gafsa qui errait comme une âme en peine en tonnant contre les grèves dans l'immense salle ne sachant à qui s'adresser. jeudi 17 janvier, une triste journée pour l'aviation civile tunisienne, pour l'économie tunisienne, pour le pays. L'Ugtt vient de nous confirmer ce dont elle est capable : paralyser un pays en clouant ses avions au sol et en l'isolant du monde. Ce n'est pas tout. Les transports maritimes et terrestres étaient également à l'arrêt sans oublier les banques publiques et les ministères, et ceci sans que le moindre débordement, la moindre vitrine brisée et avec un taux de participation à la grève qui oscille entre 90 et 100%. Un travail d'orfèvre, vous dis-je.                                       

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
ridha - 18-01-2019 09:19

L’UGTT se choisit une stratégie révolutionnaire, donc au jour le jour contestataire et très politique, mais pas négociatrice. Ses conséquences, l’UGTT se considère comme dépositaire de l’évolution de la société, et la défense du pauvre alors qu’elle ne s’opposait pas a l’augmentation des honoraires des médecins généralistes, décidée unilatéralement, d’ailleurs même l’organisation de défense des consommateurs n’a pas réagit, occupée aussi par la vie politique, plutôt que d’orienter le consommateur, sauf la cnam, qui a demandée a ses adhérents de ne pas accepter l’augmentation. Les questions auxquelles Le syndicalisme tunisien se sent appelé à répondre font comprendre son histoire de lutte contre le colonisateur du temps de Farhat Hached. Sans oublier qu’une fraction des syndicalistes, et du parti de Hamma Hammami répond à l’appel de Lénine « si vous voulez arriver au pouvoir, la négociation ne compte pas, seule la force de la classe ouvrière par les grèves a des chances de succès » Voici comment la Tunisie, progressivement, se plaça dans l’impossibilité de faire dialoguer les partenaires sociaux à partir de phosphate de Metlaoui, Gafsa, que les habitants croient que seule la contestation est efficace. comment négocier avec un partenaire que son but est la grève et non la négociation Et chacun a sa manière rappelle qu’il adore la Tunisie, même ceux qui jettent leurs poubelles sur les trottoirs et blâment les salafistes pour le déclin du tourisme.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.