News - 02.07.2018

Un numéro spécial du magazine Leaders - le Canada, un pays de cocagne ? Non une terre de promesse et d'effort

Un numéro exceptionnel de Leaders ; le Canada, un pays de cocagne   ? Plutôt une terre de promesse et d'effort

Exceptionnel, le numéro de juillet de Leaders l’est d’abord par les révélations puisées à bonne source sur le différend Youssef Chahed / Hafedh Caïd Essebsi. A-t-il obtenu le feu vert du président de la République à ses critiques ? Quel impact sur l’avenir politique du chef fe Gouvernement ?  A-t-il un plan B ? Pourquoi a-t-il limogé Lotfi Brahem. Autant de questions auxquelles on essaiera de répondre dans ce numéro.
Nous en arrivons au thème central du numéro qui occupe une cinquantaine de pages. Il y est question d'un pays à la fois d'un pays si lointain géographiquement encore que, sur ce point, les distances se sont singulièrement retrécies ces dernières années avec l'ouverture par Tunisair d'une ligne directe, et si proche quand on sait que nous avons en partage la langue française. Il s'agit du Canada.

Ils sont 60000 Tunisiens, soit l’équivalent de la population d’une ville moyenne tunisienne comme Séliana ou Kelibia à avoir choisi ce pays et essentiellement sa partie francophone pour des raisons évidentes et notamment la ville de Montréal, la métropole de la « Belle Province». Qui pour y étudier, qui pour y travailler ou monter son entreprise. Une tendance qui s’accélère ces dernières années, faisant de cet immense pays, grand comme 600 fois la Tunisie, mais peuplé de seulement de 36 millions d’habitants, la destination la plus prisée de nos compatriotes. Heureusement qu’ils ont su éviter la ghettoïsation et se sont installés un peu partout jusqu’aux mines de Lebel-sur-Quévillon. Diverse et variée, la communauté tunisienne au Canada, dont près de 20 000 ont obtenu la citoyenneté, la nationalité de leur pays d’accueil, œuvre dans une large palette de secteurs et d’activités. Tous ou presque réussissent, au prix de l’effort et du mérite. L’estime et la considération dont ils jouissent à tous les niveaux sont absolument remarquables. Derrière chaque migrant qui a bravé 7 000 km d’éloignement de Tunis et moins 40° d’un long hiver froid et rigoureux, se cache une success story personnelle digne d’être partagée en enseignement. Même si tout n'est pas rose pour ces expatriés, ils sont un modèle d'intégration.
Qui sont-ils ? Comment se sont-ils décidés à partir pour le Canada, s’y sont-ils préparés et pris ? Quelles difficultés ont-ils rencontrées et comment ils ont pu les surmonter ? Quels sont liens avec la mère-patrie ? Quels conseils peuvent-ils prodiguer à ceux qui envisagent de leur emboîter le pas ? C’est ce que Leaders a essayé de rapporter à travers ce dossier spécial. Ni guide pratique, ni portrait exhaustif, mais un regard croisé, une première lecture qui reste à poursuivre, enrichir et approfondir. En illustration, nous avons donné la parole à divers acteurs. Loin d’être les plus représentatifs, ils ont l’avantage de donner des noms et des visages variés à une photo instantanée, prise sur le vif, de notre communauté au Canada. D’autres méritent d’y figurer. Nous ne nous lasserons pas de le poursuivre dans nos prochains numéros et dans la version électronique (www.leaders.com.tn).

Le Canada, un pays de cocagne ? Certainement pas. Mais une Terre à la fois de promesse et d'effort, une destination d’avenir qui entend accueillir plus de 300 000 nouveaux résidents chaque année et heureuse destinée qui se mérite pour de nombreux hommes et femmes ambitieux, déterminés : de larges perspectives s’ouvrent.  «En Tunisie, vous avez une grande histoire, au Canada, nous avons un grand avenir !» Pierre Corbeil, maire de Val D’or (Québec), ancien député et ministre, récemment en visite à Tunis à la tête d’une mission de recrutement, ne pouvait mieux diremais un pays de promesse et d'effort. Le dossier est intitulé « Partir au Canada, ces Tunisiens à Montréal». Un document exhaustif que tout candidat à l'émigration dans ce pays, tout comme ceux qui y sont déjà établis doivent conserver. 

Sommaire

En couverture

Révélations : Youssef Chahed à la manœuvre

Opinion   

Nécessité démocratique pour un développement inclusif
Par Riadh Zghal

En couverture

62e anniversaire de l’armée tunisienne : le social, l’opérationnel

Dossier spécial : Partir au Canada

Nation

Noha Habaieb : pour illustrer la Coupe du monde 2018

L’argent du foot et le foot de l’argent

Chronique

De quelles réformes structurelles s’agit-il ?
Par Habib Touhami

Société

Salah Ben Mbarka : le financier aux nobles valeurs

Billet

Vous avez dit délétère ?
Par Hédi Béhi

Lire aussi:

Taoufik Habaieb: Tunisie, la boussole perdue

Révélations: Remaniement, mouvements sociaux, crise de Nidaa... Youssef Chahed à la manœuvre



 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.