News - 05.08.2017

Béji Caïd Essebsi : Youssef Chahed a tout mon appui

Youssef Chahed, la lutte contre la corruption...

Vous soutenez youssef Chahed? Pleinement, répond sans hésitation aucune Béji Caïd Essebsi dans une interview au magazine Leaders. Que n'a-t-on pas dit et écrit sur les rapports entre les deux hommes et sur les divergences supposées à propos de la lutte contre la corruption. Même si l'interview a été réalisée fin juillet, quelques jours avant le tollé provoqué par les propos de Rached Ghannouchi, l'appui de BCE au chef de Gouvernement reste entier. Extraits : 

Un an après et à l’usage, comment trouvez-vous le chef du gouvernement Youssef Chahed?

Vous savez, personne ne m’a pressé pour le choisir. Son prédécesseur, Si Habib Essid, était droit, compétent et intègre. Mais, il fallait nommer un nouveau chef de gouvernement. Youssef Chahed n’avait pas d’autres choix que de faire face à une situation bien difficile et compliquée. Mais, il n’a pas bénéficié du soutien dont il a impérativement besoin. Pire encore, nombreux sont ceux qui se sont mis en embuscade contre l’action de son gouvernement. Ceux qui évoquent des  divergences entre le président de la République et le chef du gouvernement se leurrent totalement. Chacun est dans son rôle et chacun est dans son statut. D’ailleurs, pourquoi voulez-vous que le chef du gouvernement s’oppose au chef de l’Etat ou inversement?

Vous le soutenez?

Pleinement. Il a besoin de l’appui et du concours de tous, à commencer par moi-même. Le président de la République doit apporter son soutien au chef du gouvernement pour la réalisation de son programme qui, rappellerai-je, avait obtenu le soutien du Parlement.

Vous vous inscrivez dans la lutte contre la corruption?

Et comment ! C’est un devoir ! La lutte contre la malversation constitue, tout naturellement, un défi majeur que l’Etat doit relever avec détermination. Elle doit être menée selon les moyens disponibles, mais dans le cadre de la loi et du respect des droits, y compris des fautifs.

Vous avez apporté votre soutien à Youssef Chahed?

Pleinement, et dès le début.

Et à présent?

Je continue de suivre de près les avancées réalisées. Il n’y a pas d’autres choix pour la Tunisie. Nous devons y aller.

Vous avez pris l’initiative de proposer à l’ARP une loi sur la réconciliation «administrative»

Je voulais tourner au plus vite la page d’un passé à transcender. Lorsque je suis revenu aux affaires, et cette fois en tant que président de la République, je me suis dit qu’il fallait désormais regarder vers l’avenir et j’y tiens, même si nous accusons du retard dans ce sens. J’espérais réunir le consensus en faveur de cette réconciliation concernant les agents de l’Etat intègres et compétents qui n’ont fait qu’exécuter des instructions pressantes. A défaut de consensus escompté, une majorité s’est dessinée. L’objectif est de remettre tous les concernés en confiance et au travail. C’est ce dont la Tunisie a aujourd’hui le plus besoin.

Lire aussi

A mi-mandat, BCE se livre à Leaders
Ce que les hommes politiques attendent de BCE d’ici à fin 2019
Caïd Essebsi à Leaders : pourquoi je tiens à la loi sur la réconciliation «administrative»
BCE commente la crise de Nidaa Tounès : les solutions ne manquent pas
BCE à Leaders : il n'y a pas d'alternative au pacte de Carthage
Leaders: BCE candidat à sa propre succession en 2019?

Caïd Essebsi et Ennahdha: «nous sommes en contact régulier»

Exclusif : Caïd Essebsi scandalisé par les propos de l'ex président provisoire

Béji Caïd Essebsi : Youssef Chahed a tout mon appui

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.