News - 27.07.2017

L'affaire de l'ambassade US à Tunis : un déballage qui n'honore pas celui qui en a pris l'initiative

L'affaire de l'ambassade  US à Tunis : un déballage qui n'honore pas celui qui en a pris l'initiative

Depuis la révolution, on a pris l’habitude de polémiquer à propos de tout et de rien. Celle qui éclaté, il y a quelques jours, est différente des autres par ses protagonistes : un ancien président de la République, en l’occurrence, Moncef Marzouki d’un côté et de l’autre un ancien ministre de la Défense, Abdelkrim Zbidi et un ancien chef d’Etat-major de l’armée, Rachid Ammar, ainsi que le sujet, objet de la polémique. Il s’agit de l’affaire de l’attaque du siège de l’ambassade des Etats Unis.

Lors d’une émission sur Al Jazira, l’ancien président de la République n’a pas hésité à mettre en cause l’ancien ministre de la défense et l’ancien chef d’Etat-major. L’armée aurait refusé de sécuriser l’ambassade comme Moncef Marzouki lui en avait donné l’ordre. Bien  plus, le ministère de la Défense aurait demandé l’autorisation de permettre aux Marines américains d’engager une opération aéroportée pour assurer la défense de l’ambassade. Faux ! répondent Zbidi et Ammar : l’armée est intervenue. Quant  aux marines, c’est Marzouki qui les a autorisés à venir contre l’avis du ministère et du chef d’Etat-major. Interrogé, l’ancien secrétaire d’Etat aux affaires étrangères  qui avait été chargé du suivi de l’affaire, Touhami Abdouli a corroboré les propos de l’ancien  ministre et de l’ancien chef d’Etat-major.

L’affaire ne fait que commencer. Chacune des deux parties promettent de dévoiler d’autres informations plus compromettantes pour l'autre. On ne va pas s'amuser à s'ériger en juge, mais ce déballage de secrets d’Etat est inacceptable. Néanmoins, que l’ancien président en ai pris l’initiative et de surcroît sur une chaîne étrangère, le fait qu’il se soit départi de son obligation de réserve, qu’il ait mis en cause l’armée est grave et peut avoir des conséquences incalculable sur la sécurité du pays. Et puis a-t-on pensé au spectacle que nous offrons à nos voisins, à l'opinion internationale avec ce déballage de linge qui n'honore personne.
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
2 Commentaires
Les Commentaires
ghayyour - 27-07-2017 20:40

Je partage votre avis;mais que faut-il faire? Du moment qu'il agit impunément, il continue à faire des siennes. Ne faut-il pas le coffrer et lui demander des comptes?!

james-tk - 29-07-2017 09:33

De quel président vous parlez ? S'il s'agit bien de celui du provisoire qui a squatté le palais de Carthage illégalement pendant trois années, Tartour 1er de son état, précisez- le !

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.