News - 10.12.2016

Exclusif - L’ambassadeur des Etats-Unis à Leaders : Déterminés à poursuivre notre soutien à la Tunisie

Daniel Rubinstein

«Les Etats-Unis sont pleinement engagés à poursuivre leur soutien à la transition démocratique en Tunisie, à son développement intégral et durable et à ses efforts pour renforcer sa sécurité ». C’est ce qu’a affirmé l’ambassadeur américain à Tunis, Daniel H. Rubinstein, dans une interview exclusive accordée conjointement à Leaders et au quotidien La Presse. « Nous persévèrerons dans cet appui constant en consolidant trois piliers essentiels, à savoir, l’économie, la sécurité et la gouvernance. Il y a un consensus aux Etats-Unis quant à l’importance de la Tunisie, à la solidité des relations bilatérales et la réussite de cette expérience ce qui est dans l’intérêt des deux pays», a-t-il ajouté. La réussite de la récente conférence sur l’Investissement, estime l’ambassadeur Rubinstein, montre que "la Tunisie compte de nombreux amis et qu’elle reprend sa place sur le marché international, donnant ainsi un signal fort et attractif à l’adresse des investisseurs".

Tôt le matin, dans sa résidence qui du haut de Sidi Bou Saïd surplombe la baie de Tunis, entouré de quelques collaborateurs, et s'exprimant en langue arabe, l’ambassadeur des Etats-Unis n’a éludé aucune de nos questions. Ou presque, s’excusant en effet de ne pouvoir parler de ce qui se passe dans la région, considérant que cela ne relève pas du périmètre de son pays d’accréditation. Tour-à-tour, il a démenti l’existence de toute base militaire américaine sur le territoire tunisien, révélé la livraison récente d’équipements, notamment deux patrouilleurs garde-côtes et annoncé la remise imminente de nouveaux lots comprenant notamment des hélicoptères. Plus d’une fois, au cours de cette interview, il a souligné que c’est la Tunisie qui fixe ses priorités et décide de ses choix pour les programmes de sa coopération avec les États-Unis, ce que la partie américaine prend en considération.
Outre le politique et le sécuritaire, l’entretien a également porté sur les programmes d’échanges en faveur des jeunes tunisiens et des universités, la Franchise des enseignes américaines, l’accès des textiles tunisiens au marché américain, et la levée de l’alerte concernant le voyage des Américains en Tunisie. Interview.

Quelle lecture faites-vous du contexte tunisien et de la coopération bilatérale ?

Nous avons relevé avec satisfaction la réussite de la Conférence internationale Tunisia 2020 dont les Tunisiens peuvent être fiers, tant ses résultats constituent un indicateur positif et tangible signifiant le retour du pays sur la scène internationale, notamment sur le plan économique et celui de l’investissement. La Tunisie a démontré devant le monde entier sa capacité de constituer un acteur significatif sur le marché international. La forte participation à cette conférence apporte la preuve qu’elle compte de nombreux amis. Tous, et les Etats-Unis en tête, lui souhaitent plein succès.
  • Les Etats-Unis soutiennent la Tunisie dans sa transition, étant convaincus que sa réussite rejaillira positivement sur l’ensemble de la région et bien au-delà.
  • Nous sommes pleinement engagés à poursuivre cet appui en faveur de l’ancrage de la démocratie ainsi que la croissance et le développement économique intégral et durable.
  • Nous avons relevé un intérêt croissant de la part du secteur privé américain pour la Tunisie et une appréciation des qualifications des Tunisiens, de leur sens de la créativité et l’innovation et de l’ouverture sur le monde.
  • Nous sommes persuadés que le secteur privé américain identifiera les opportunités d’investissement tant l’amélioration du climat des affaires et de l’investissement incite à l’attraction de nouveaux flux. L’évolution positive à travers la loi sur le partenariat public-privé (PPP), la promulgation du nouveau Code des Investissement, la détermination à lutter contre la malversation et la levée de nombre d’obstacles réglementaires qui accablent le développement des affaires ont bien été relevés. Nous comprenons à cet égard l’importance de la progression additionnelle dans ce domaine.
  • La Tunisie aborde des mutations prometteuses. C’est aux Tunisiens de décider des priorités et nous sommes disposés à y apporter le soutien approprié.
  • A elle seule, la réussite économique ne suffit pas pour ancrer la démocratie. Les Etats-Unis poursuivront leur soutien aux efforts menés par la Tunisie pour renforcer sa sécurité et tous nos efforts y sont concentrés. Nous persévèrerons dans notre appui constant en consolidant trois piliers fondamentaux à savoir l’économie, la sécurité et la gouvernance.

Les Tunisiens ont le sentiment que la participation des Etats-Unis à la Conférence Tunisia 2020 a été timide?

Tant sur le plan gouvernemental qu’à travers le secteur privé, la participation des Etats-Unis à Tunisia 2020 a été effective et bien appropriée. Le Secrétaire adjoint au Département du Commerce des Etats-Unis, Arun M. Kumar, qui a conduit la délégation américaine est en charge de l’élaboration des programmes les plus appropriés à la coopération et l’investissement. Il y était accompagné par une quarantaine d’investisseurs et nombre de contrats importants ont été signé à cette occasion par Microsoft, GE, etc. Le succès de cette conférence donne un signal fort incitatif aux investisseurs.

Comment débloquer les barrières qui entravent l’accès des textiles tunisiens au marché américain ?

Avec l’accord TIFA, cette question a figuré à l’ordre du jour de la commission économique conjointe. Nous espérons un accès facile des textiles tunisiens aux Etats-Unis dans le cadre de l’ouverture du commerce. D’ailleurs, une partie importante de nos programmes d’amélioration de la compétitivité du secteur privé en Tunisie bénéficie à l’industrie textile, qu’il s’agisse de sa conformité aux standards internationaux et à l’accroissement de sa compétitivité. Nous comprenons parfaitement la demande des opérateurs tunisiens pour obtenir davantage de facilités et nous suivrons de près l’avancement de ce dossier avec les parties concernées.

La Franchise d’enseignes américaines sera-t-elle développée ?

C’est un secteur vital, porteur d’opportunités et d’espoirs. Entre 15 et 20 enseignes américaines franchisées sont actuellement ouvertes ou en cours de l’être en Tunisie. Nous sommes persuadés que ce chiffre est appelé à s’accroître. Nous y avons bon espoir tant la franchise contribue au développement économique, offre l’occasion de rehausser les index de performance des entreprises franchisées et crée de nouveaux emplois. 

Les jeunes tunisiens aspirent à plus de bourses d’études et de recherche aux Etats-Unis

Notre coopération est riche est variées, marqué par une réelle volonté à créer de nouveaux liens avec les jeunes et les universités. Nous sommes en effet fort conscients de l’impact positif que représentent ces relations. Alors que certains pensent que les jeunes peuvent constituer un motif d’inquiétude, voire de menace, la jeunesse tunisienne est source d’espoir.

A quand la levée de l’Alerte aux voyageurs pénalisant le tourisme tunisien ?

Il n’y a pas d’interdiction de voyage pour les citoyens américains leur interdisant de se rendre en Tunisie. Il s’agit cependant de fournir, comme il l’est d’usage pour d’autres destinations, des informations sur les conditions sécuritaires, sanitaires, les risques de catastrophes naturelles et les contextes de malversation éventuels. En ce qui concerne la Tunisie, nous ne cherchons pas à faire peur, mais à signaler des zones de risque, notamment frontalières, et des menaces liées au terrorisme. D’ailleurs, nous enregistrons l’arrivée en Tunisie de nombre de citoyens américains, qu’il s’agisse de touristes, d’hommes d’affaires, d’étudiants et de chercheurs.
 
 
 
Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.