Notes & Docs - 06.05.2014

Comprendre les grands courants de la pensée economique

L’analyse de la dette des Etats ne date pas d’aujourd’hui. D’ailleurs, l’économie s’est forgée en tant que science au milieu du XVIII? siècle pour traiter précisément de cette question. En effet, le Physiocrate François Quesney – Médecin du Roi- publie en 1758 un «tableau économique», dans le quel il détaille ses recommandations pour redresser les finances royales car les caisses se vidaient à vue d’œil. La France était engagée dans une guerre qui l’opposait à la Grande-Bretagne et à la Prusse.  Les physiocrates ont constaté que le trésor britannique bénéficiait des taux d’intérêts inférieurs à la France car  il a toujours honoré ses dettes. Ils plaident donc pour une vaste réforme agricole pour inciter les paysans à produire plus tout en prenant des mesures pour libéraliser le commerce et faciliter la circulation du blé. Il s’agit de mesures qui visaient donc à soutenir la croissance.

En 1774, la Caisse d’escompte fut créée, ancêtre de la banque de France, ce qui représente une garantie d’Etat aux prêteurs. Autant dire que le débat sur la gestion de la dette ne date pas d’hier ! Est-ce pour autant nous pouvons dire que les économistes ressassent les mêmes recettes depuis plus de deux siècles et demi ?

Trois grands courants structurent la pensée économique : Le courant libéral, Adam Smith son chef de file ; le courant marxiste et courant Keynésien.

Nous proposons de présenter succinctement les grands traits de ces trois courants afin que le lecteur non initié aux sciences économiques puisse en saisir les mécanismes et les enjeux pour mieux appréhender certains débats politico-idéologiques.   

Mercantilistes (XVI?-XVIII?)

Recherche de la puissance de l’Etat, défense du protectionnisme

Physiocrates

François Quesnay (1694-1774)Toute richesse provient de la nature

          Adam Smith (1723 – 1790)                             Karl Marx (1818 – 1883)                      John Maynard Keynes (1883 – 1946)

Courant liberal
Courant marxiste Courant keynesien

Classiques : Défense du libre-échange et du libéralisme économique

Adam Smith (1723 – 1790)
Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776.

David Ricardo (1772 – 1823)
Principe de l’économie politique et de l’impôt, 1817.

Jean-Baptiste Say (1767 – 1832)
Traité d’économie politique, 1803.

Néoclassiques : Analyse microéconomique, le marché est le mode de régulation le plus optimal

Léon Walras (1834 – 1910)

Alfred Marshall (1842 – 1924)

Néolibéraux : Démontrent l’inefficacité des politiques macroéconomiques

Friedrich Hayek (1899 – 1992)

Milton Friedman (1912 – 2006) : Monétariste

Gary Becker (1930 -) : Le capital humain

Robert Barro (1944 -)

Robert Lucas (1937 -)

Karl Marx (1818 – 1883)

Manifeste du parti communiste, 1848.
Tome 1 du Capital, en 1964.
C’est Engels (1820–1895) co-auteur du Manifeste du parti communiste, qui s’occupera de la publication posthume des autres livres du Capital

Economie du développement :

Samir Amine (1931-) : Théorie de l’échange inégal

Amartya Sen (1933-) : Démocratie et développement sont nécessaires à la croissance et à la liberté

Théorie de la régulation :
Robert Boyer (1943-) et Michel Aglietta (1938-) : Crise systémiques, marché non régulateur.

John Maynard Keynes (1883 – 1946)

Traité sur la monnaie, 1930.
 Théorie général de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie, 1936

Post-Keynésiens : Encadrement nécessaire du capitalisme
Nicholas Kaldor (1908 – 1986) :

Néo-Kéynésiens : Analysent les dysfonctionnements microéconomiques du marché

Robert Solow (1924-)

Robert Mundell (1932-)

Joseph Stiglitz (1943-)

Paul Krugman (1953)

 

Ezzeddine Ben Hamida

 

 

Tags : Fran   France   Grande Bretagne  
Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
5 Commentaires
Les Commentaires
Ezzeddine Ben Hamida - 07-05-2014 12:07

La version originale est beaucoup plus complète; les intéressés peuvent me contacter au bhe@sfr.fr pour en avoir une copie.

sadokdriss - 07-05-2014 18:52

Chaque Ecole de Pensée Economique a fourni sa propre interprétation du moteur de la croissance,ainsi,pour les Mercantilistes,c'est le commerce,pour les Physiocrates,c'est l'agriculture,pour l'"Ecole Classique,c'est le marché,pour l'Ecole Néoclassique,c'est lentrepreneur,pourles Fabiens,c'est le gouvernement,pour les Stalisnistes,c'est l'industrialisation,et pour l'Université de Chicago,c'est l'Education.En tout état de cause et comme le disait Henri Theil,économiste hollandais"models are to be used ,not beleived."Finalement,selon Robert Solow,économiste américain et Lauréat du Prix Nobel,en économie"en 1987,é"all theory is based upon assumptions which are not quite true,this is what makes it a theory."

Mahmoud - 17-05-2014 11:06

Tout cà c'est bien de le rappeler. Mais comme ns sommes ds une conjoncture où l'Etat court le risque d'une deffaillance de sa capacité à honorer ses engagements financiers, régaliens et autres auprès de créditeurs divers, vs avez "omis" de mentionner J. BUCHANAN (Prix Nobel d'Economie 1987, New Classics). Il a théorisé la mesure de constitutionnaliser l'équilibre du budget public (pr les USA, d'abord...) et ce ds une perspective de contraindre les gouvernants de bien gérer les deniers publics et ne pas compromettre l'avenir des générations, jeunes et petits, et à venir. Sans omettre également la fameuse "équivalence ricardienne". Pour dire que les fondateurs de l'Economie politique ont (presque) tout dit et tout prévu... MAHMOUD

Béchir Toukabri - 23-05-2014 11:09

C'est la présentation très schematique d'un cours de sciences économiques. On aurait voulu savoir de quoi se rapproche le système éconmique actuel(s'il y en a), et quel est le meilleur système?

Toure Mamady - 26-07-2017 00:38

Je remercie les grands penseurs pour leur apport à l'économie, grâce à Adams Smith , il y'a eu vraiment une spécialisation dans les activités et avec Karl max il y'a eu une mise en cause du libéralisme qui a suscité l'intervention du keynésianisme pour, maintenir l'équilibre.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.