News - 21.09.2018

Hatem Ben Salem s’attaque à l’absentéisme des enseignants

Hatem Ben Salem s’attaque à l’absentéisme des enseignants

Le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem part en guerre contre les absences de longue durée dans son département. Dans une interview au journal  El Maghreb, il annonce que de nouvelles mesures seront prises le plus tôt possible pour y mettre un terme d’autant plus que le phénomène a pris des proportions inquiétantes ces dernières années. Les chiffres  cités par le ministre sont suffisamment parlants à cet égard :

Plus de 5000 agents du ministère bénéficient d’un certificat de maladie pour longue maladie. Cette situation s’est traduite par une perte de 718560 journées de travail durant la saison scolaire 2017-2018, ce qui représente 47.248 MD. Quant aux journées de travail perdues toutes raisons confondues, elles s’élèvent à 1.885.272 pour un coût de  129.272 MD.

« C’est l’un des aspects de la corruption contre lequel on va sévir», tonne le ministre. « Dorénavant,  on ne se contentera pas du certificat médical, il faudra présenter l’ordonnance et la facture des médicaments achetés. Il n’est question que cette situation perdure. Nous allons faire la guerre contre tous les abus, même si elle sera longue car c’est tout le système éducatif qui en pâtit. Nous appliqueront la loi dans toute sa rigueur ».

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
2 Commentaires
Les Commentaires
BAKIR ALI - 21-09-2018 15:34

hhhhh le syndicat continuera

ALOUI Amar - 23-09-2018 19:08

Excellent Monsieur le Ministre.Mais vous avez dit que "Dorénavant, on ne se contentera pas du certificat médical, il faudra présenter l’ordonnance et la facture des médicaments achetés". J'attire votre attention que les malades présumés présenteront à la fois le certificat médical, l'ordonnance médicale et la facture des médicaments achetés. 1-Rien ne justifie qu'ils ont consommé les médicaments achetés, 2-Les médicaments non consommés constituent des charges lourdes pour la CNAM et par conséquent pour la communauté nationale. Il faut instituer l'expertise et la contre expertise médicale pour accorder les certificats de maladie pour longue durée. Ceux et celles qui prétendent être malades sans l'être réellement seront sanctionnés (es) sévèrement. Les enfants de la Tunisie sont victimes des grèves et les deniers publics victimes de la corruption. Il faut également réserver des sanctions pour les médecins qui accordent des certificats de maladies de longues durées à des fonctionnaires qui ne sont pas malades ou qui le prétendent. Les Tunisiens et Tunisiennes ne supportent plus ces acteurs dits de la société civile qui veulent gérer les affaires de l'Etat en dehors de l'Etat. Il veulent faire tomber les Hommes et les Structures de l'Etat au profit de ?????????? Bon courage Monsieur le Ministre. .

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.