News - 10.11.2019

La Tunisie à l’Africa Investment Forum de Johannesburg: Cherche investisseurs, résolument! (Photos)

La Tunisie à l’Africa Investment Forum de Johannesburg : Cherche investisseurs, résolument !

Johannesburg, Afrique du Sud, de l’envoyé spécial de Leaders, Taoufik Habaieb. Plus de 2000 porteurs de projets et de financiers de 80 pays, convergent ce lundi 11 novembre à Johannesburg pour prendre part à l’Africa Investment Forum, dans sa deuxième édition. Organisé par la Banque africaine de Développement (BAD), en collaboration avec l’Afrique du Sud, il se propose de battre le record de 2019 de 46 milliards de deals engagés. Draîner des flux substantiels d'investissements en Afrique, qu'ils soient africains ou en dehors du continent, le pari du président de la BAD, commence à se réaliser.

De nombreux chefs d’Etat africains sont déjà arrivés à Johannesburg, accueillis par leur homologue sud africain, Cyril Ramaphosa et le président de la BAD, Akinwumi, Adesina. Il s’agit notamment des présidents du Rwanda, Togo, RD Congo, Ethiopie, Ghana, et Mozambique. Un grand nombre de pays ont dépêché des ministres de premier plan, à l’instar du Maroc (Slaheddine Mezouar, ancien ministre des Affaires étrangères, et l’Egypte (Sahar Nasr, ministre de l’Investissement de la Coopération internationale).

Quant à la Tunisie, en l’absence du ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Zied Ladhari qui vient de quitter ses fonctions pour exercer son mandat de député à l’ARP (Ridha Chalghoum, qui assure l’intérim n’y a été désigné que vendredi soir), elle y sera représentée par une délégation conduite par l’Ambassadeur de la Tunisie en Afrique du Sud, Mme Narjes Dridi. Elle comprend notamment Dr Boutheina Ben Yaghlan, directrice générale de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), et M. Atef Majdoub, président de l'Instance Générale des Partenariats Public Privé (IGPP), ainsi que des représentants de l’ONAS (Moncef Smaoui), la Sonede (Abderaouf Nouicer), et le fond des fonds Anavan (Anas Jaballah)

Cinq grands projets seront introduits par la Tunisie à cette occasion. C’est ainsi que l’ONAS présentera ce lundi trois projets:

  • épuration à El Hessiane (Tunis Nord), coût estimé à 880 millions de dinars, 
  • concession de service d’assainissement à Tunis Nord et au Sud, coût estimatif de 1 milliard de dinars, coût estimé à 470 millions de dinars
  • construction d’une station d'épuration d'eau à Gabès pour un coût estimé à 470 millions de dinars.

Pour sa part, la Sonède cherche des partenaires pour la station de dessalement de l’eau de mer à Ksour Essef (Mahdia). Les coûts seraient de l’ordre de 400 millions de dinars.

En appui aux startups dans le secteur technologique, le fond des fonds Anava qui a pour chef de file la CDC, s’apprête à boucler son capital initial de 100 millions d’euros. Pas moins de 75 millions d’euros sont déjà annoncés. Reste à mobiliser le quart restant. Anava se prépare par ailleurs à monter en puissance pour lever 100 autres millions d’euros et doubler ainsi ses ressources.

Ces trois jours (11 - 13 novembre) de rencontres, de networking et de discussions seront sans doutes utiles pour faire avancer ces projets. Si les travaux se déroulent intensivement le jour au Convention Center de Sandton, tout se poursuit dans des rencontres et réceptions privées, organisées discrètement dans de grands hôtels. Certains pays montent en effet des offensives soutenues d’attraction des investissements.

Taoufik Habaieb

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.