News - 23.01.2019

Alors que les populistes italiens tirent à boulets rouges contre Macron, le président du conseil italien... salue l'amitié historique entre les deux pays

Alors que les populistes italiens tirent à boulets rouges contre Macron,  le président du conseil italien... salue l'amitié historique entre les deux pays

Jamais depuis la fin de la 2e Guerre mondiale, les relations entre la France et l’Italie n’auront été aussi tendues. Lundi dernier, le vice président du conseil italien, Luigi Di Maio (du parti populiste 5 étoiles) s’en est pris à la politique française en Afrique en termes violents, accusant la France de tuer des migrants, ce qui a valu à l’ambassadrice d’Italie une convocation au ministère des Affaires étrangères. Di Maio n'en était pas à sa première attaque contre le voisin français. Auparavant il n'avait cessé d'apporter son soutien aux Gilets jaunes. Quelques jours après, le ministre de l’Intérieur Mattéo Servini ( le parti de la Ligue d'extrême-droite) qualifiait Emmanuel Macron «de plus mauvais président»,   tout en espérant que» les Français vont se libérer de lui».

Dans nos contrées, pour moins que ça, on s'en serait venus aux armes. Le président du Conseil italien, Giuseppe Conte s'est contenté de souligner...«l'amitié historique entre la France et l'Italie» alors que Paris a fait savoir que «la France ne comptait pas jouer au plus bête avec l'Italie».

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.