News - 03.07.2018

Tunisie: Qui est le général de brigade Mohamed Ghoul nouveau chef d’état-major de l’Armée de terre

Le général de brigade Mohamed Ghoul nouveau chef d’état-major de l’Armée de terre

Il revient juste de Washington DC où il a été pendant deux ans attaché militaire à l’ambassade de Tunisie (2016-2018), pour être promu général de brigade et nommé chef d’état-major de l’Armée de terre. Le général Mohamed Ghoul, 57 ans, est un pur produit de l’ascenseur social et éducatif bourguibien. Durant ses 38 ans de carrière, ce chef militaire a toujours fait ses preuves, en Tunisie, comme sous les Casques bleus en mission pour les Nations unies à l’étranger. Il avait assuré de nombreux commandements aux différents niveaux et dans les différentes régions du pays ; celui de commandant de la 3e Brigade d’infanterie mécanisée (Kairouan), dont la zone de responsabilité couvre notamment la région de Kasserine et ses montagnes, lui a permis de mettre en exergue la capacité et la compétence des forces armées à mener cette lutte acharnée et toujours en cours contre le terrorisme. Natif de Mahdia le 1er août 1960, il intégrera à 20 ans l’Armée nationale, pour une formation d’officier à l’Académie militaire (1980-1984), se spécialisera par la suite dans l’artillerie. Au cours de son cursus de formation, le général de brigade Ghoul suivra une série de stages en artillerie en Tunisie (1990-1991) puis aux Etats-Unis (1992). Il effectuera ensuite le stage de l’Ecole d’état-major (1996-1997) et l’Ecole supérieure de guerre (2002-2003), pour rejoindre plus tard la 33e promotion nationale de l’Institut de défense nationale (2015 - 2016).

Graduellement, le général de brigade Mohamed Ghoul gravira au mérite les différents échelons de responsabilité. C’est ainsi qu’il assumera successivement les fonctions de commandant de Compagnie d’artillerie (1994), de chef de bureau à la Direction générale de la sécurité militaire (1995 -2005), de commandant du Centre d’instruction d’artillerie (2005-2009), de commandant de Régiment d’artillerie (2010-2012), de commandant de l’Ecole des caporaux (2012-2013), de commandant de l’Académie militaire (2013-2014) et enfin de commandant de la Brigade d’infanterie mécanisée (2014 - 2016). Au cours de sa carrière militaire, le général de brigade Ghoul a aussi pris part à deux reprises à des missions de maintien de la paix sous l’égide de l’ONU, au Rwanda (Unamir – 1994-1995), et en Côte d’Ivoire (Unoci) (2009-2010).

Il a été décoré de la Médaille Militaire, de la Médaille d’Honneur des Douanes tunisiennes et de deux décorations de l’ONU.


 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.