News - 05.06.2018

Les Tunisiens de la Fifa: Ahmed Zouiten, Tarek Bouchamaoui, Slim Aloulou, Slim Chiboub et Néji Jouini

Les Tunisiens de la Fifa: Ahmed Zouiten, Tarek Bouchamaoui, Slim Aloulou,Slim Chiboub et Néji Jouini

Ahmed Zouiten

Ce pharmacien passionné de football a joué dans l’équipe junior de l’Espérance Sportive de Tunis puis prolongera son expérience sportive dans l’arbitrage en 1943. Sur recommandation de son frère Chedly, président de la FTF et de l’Espérance, il raccroche en 1956. Tenace, il assume la présidence de la commission d’arbitrage dès 1960à la FTF dont il devient président de 1969 à 1970.

Premier membre africain et arabe à siéger à la commission d’arbitrage de la FIFA de 1966 à 1980, il voyage à travers le monde pour les diverses réunions de la FIFA et l’organisation des Jeux olympiques d’été et de la Coupe du monde de 1968 à 1980. Membre de la Confédération africaine de football, il y participe à la formation de nombreux arbitres africains. Il décède en 2008.

Tarek Bouchamaoui

La haute performance réalisée par notre football national couronnée par une qualification  de l’équipe nationale au prochain mondial devrait susciter une bonne analyse et inciter à la gratitude à tous ceux qui y ont contribué à titre individuel ou collectif.

Une personnalité bien distinguée, très présente et influente sur le parcours de notre équipe nationale mérite une reconnaissance particulière.

Une distinction particulière et caractérisée nous enjoint aujourd’hui d’avoir l’obligation morale de focaliser sur ses empreintes marquantes et  notables ayant positivement impacté l’exploit du football national quand il s’agissait de représenter le pays au plan africain et mondial et d’aller hisser encore plus haut le drapeau national.

Il s’agit bien sûr de Tarek Bouchamaoui, figure sportive et footballistique de renommée qui est partie à la conquête des plus hautes instances du football mondial.

Basé en Égypte pour diriger des activités économiques à caractère  international, il s’est trouvé pas loin du siège de la plus haute instance continentale, la CAF qui y a élu domicile depuis sa création.

Son amour pour le football et sa passion pour le jeu l’ont incité à côtoyer les plus hauts dirigeants du ballon rond qui ont tout de suite découvert sa grande expertise et son dévouement à apporter son savoir-faire et sa compétence pour le développement de ce sport.

En effet, notre  personnalité d’aujourd’hui mérite une analyse  tout à fait particulière pour dégager ses valeurs intrinsèques et accompagner son parcours méritoire dans les instances du football.

Une connaissance approfondie du jeu.

Une lecture  très précise et juste de ses enjeux.

Une rigueur et une discipline dans les faits et dans les projets.

Une honnêteté et une franchise dans les actes et les paroles.  

Un nationalisme qui se ressource par la fierté d’appartenir à son pays et la volonté de servir ses ressortissants, toutes couleurs sportives confondues.

Un Espérantiste  «fairplay » et modéré.

Un parcours de dirigeant qui tutoie les sommets tout en s’intéressant de près aux détails du quotidien vécu dans les stades.

Il débat des idées tout en développant ses arguments pour convaincre ses interlocuteurs.

Il apprend par cœur les moindres détails de l’histoire du football et combat toujours des idées superflues.

Tous les clubs tunisiens sollicitent son assistance et ses conseils dans leurs expéditions continentales. C’est un homme de contact facile  ayant la capacité de trouver des solutions rapides et efficaces aux différentes situations.

Il est connu pour sa disponibilité et sa générosité. Si on évalue son bilan, on retient qu’il a dignement représenté son pays et son continent dans les instances internationales et sa bataille «gagnée » pour que la Tunisie recouvre son droit d’être « tête de poule » avant la phase de poules des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018.

Il  est le  digne ambassadeur de son pays en homme de principe et de meneur de projets.

Il a  révolutionné l’arbitrage africain et a été à l’origine de sa restructuration profonde.

Il est perçu comme un dirigeant compétent qui passe de la conception à la concrétisation, de la parole à l’action.

Il ne cherche pas les honneurs mais on lui accorde partout où il passe le respect et la confiance.

Il est pragmatique dans ses analyses et veille à la mise en œuvre de ses convictions.

C’est ainsi que la CAF l’a chargé de la «restructuration » de ses compétitions et de l’indispensable  «mise à niveau » des clubs à travers l’ambitieux projet de licence des clubs.

Son image de dirigeant intègre et professionnel ainsi que son statut de leader lui ont  donné  une dimension internationale et ont contribué à son ascension successivement continentale et mondiale.

Aujourd’hui, il fait partie de l’organe exécutif de la CAF et siège également au conseil de la Fifa.

Il a obtenu cette consécration grâce à son mérite et sa grande détermination à atteindre le plus haut palier du top management footballistique mondial.

Il est le « self-made-man sportif » par excellence et il a accédé aux instances internationales en l’absence d’une véritable stratégie de diplomatie sportive nationale.

Slim Aloulou

Il a été président de la FTF à deux reprises, de 1976 à 1980 et de 1986 à 1989. Né en 1942, juriste, ancien gouverneur, Slim Aloulou a pu se familiariser avec le football mondial à travers l’organisation en Tunisie des premiers championnats du monde juniors, en 1977, et grâce à l’épopée de la Tunisie en Coupe du monde 1978 en Argentine.

Membre du Comité exécutif de la CAF de 1988 à 1996 et de 2000 à 2004, puis du Comité exécutif de la Fifa de 1988 à 2004, il était un expert reconnu de tous, notamment dans les questions juridiques.

Ce qui lui avait valu notamment d’être président de la Chambre de résolution des litiges de la Fifa, quasiment juge unique, et membre de la Commission du statut du joueur de la Fifa.
Jusqu’à son décès le 14 janvier 2015, il était membre coopté du Comité exécutif de la CAF.

Slim Chiboub

Le volleyeur de l’Espérance, né en 1959, s’est révélé après la destitution de Bourguiba, étant le gendre de Ben Ali. Porté à la présidence du club à la faveur d’un putsch contre Hédi Jilaniinspiré par le coup du 7 novembre, il règne durant quatorze ans avant d’être prié de démissionner en 2004. Il fait sa traversée du désert mais arrache à Slim Aloulou le mandat Fifa. Le tour suivant, il est balayé par l’Egyptien Hani Abou Rida. Il a été commissaire de la finale de la Coupe du monde 2006 entre l’Italie et la France à Berlin.

Néji Jouini

Né en 1949, il a été arbitre international de 1982 à 1994. Ayant été associé à deux coupes du monde (1990 et 1994), il a représenté la Tunisie à la Commission d’arbitrage à l’instar de Ahmed Zouiten.

 

Sommaire

Coupe du Monde de football Russia 2018: C’est parti sur Leaders !

Football et mondialisation: Le business florissant de la FIFA

Russia 2018 : A la découverte de la planète foot

FIFA / Coupe du Monde (par Samy Ghorbal)

Fifa - De Jules Rimet à Sepp Blatter Comment la Fifa est devenue un empire: Comment la Fifa est devenue un empire

La Fifa en chiffres

Les Tunisiens de la Fifa: Ahmed Zouiten, Tarek Bouchamaoui, Slim Aloulou, Slim Chiboub et Néji Jouini

L’arbitrage tunisien a eu six ambassadeurs en Coupe du monde: quatre arbitres et trois arbitres assistants

Coupe du monde 2026 : le match Maroc / USA

L’histoire du football

Des îcones du football mondial

La Coupe du Monde de football, le titre sportif le plus prestigieux

L’insolite de la Coupe du monde

La Tunisie et la Coupe du monde

Foued Mebazaa : C’était l’Argentine 78

Abdelmajid Chétali

Chokri El Ouaer au Mondial 98

La liste élargie des 29 joueurs convoqués

Le grand absent : Youssef Msakni

Le sélectionneur : Nabil Maaloul

Le calendrier du groupe G

Mohamed Ali Chihi, Ambassadeur de Tunisie à Moscou : nous veillerons à la réussite de la participation tunisienne au mondial

L'ambassadeur russe à Tunis : J'espère que la Tunisie va nous gratifier d'un football de haut niveau en Russie

Naissance de la FTF

Coupe du monde Russia 2018: Regards sur le football tunisien

Le professionalisme en Tunisie, vingt ans après

Les timbres tunisiens

Les mascottes du Mondial

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.