News - 06.05.2018

Le ministre de l’Intérieur victime de la négligence de ses services

Le ministre de l’Intérieur victime de la négligence de ses services

Dans les clameurs soulevées par le faible taux de participation aux élections municipales, un évènement très significatif en relation avec ces élections est passé inaperçu. Le ministre de l’Intérieur n’a pas été autorisé à voter. Pour une raison très simple : ancien commandant de la Garde nationale, il était inscrit sur la liste des corps armés du ministère de l’Intérieur qui avaient voté au cours de la dernière semaine du mois d’avril.  Pour qu’il puisse voter avec les civils, il aurait fallu  que son nom  soit versé sur la liste des corps civils du ministère. Ce qui n’a pas été fait. Résultat. A son corps défendant, il est venu grossir les rangs des abstentionnistes. Nul n’est censé ignorer la loi et à plus forte raison, un ministre de l’intérieur. Il faut rendre hommage à la fois au ministre qui a obtempéré et à l’agent chargé de vérifier les noms des votants qui n’a pas hésité à appliquer la loi. Son geste impensable dans d'autres pays frères proches ou lointains  illustre les changements intervenus  par notre pays depuis la révolution.
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
bberriri - 07-05-2018 08:36

comme ça il est neutre

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.