Opinions - 31.10.2016

Mohamed Nafti: Le frago de Youssef Chahed

Le frago de Youssef Chahed

Dans une certaine mesure, l’histoire est utile pour comprendre quelques bribes de notre présent et  pour tirer les enseignements nécessaires en vue de  concevoir une action future. Le  printemps tunisien  a généré une dynamique révolutionnaire dans notre environnement géopolitique mais  il  n’a jusqu’à maintenant réussi à fleurir qu’en Tunisie. Ce n’est pas un hasard ni une fatalité mais une réalité.  C’est que ce territoire minuscule a toujours accouché de l’excellence. A l’image de son sol fertile capable de nourrir tout l’empire romain, de son milieu intellectuel qui a longtemps produit de grandes figures dans les domaines des  sciences sociales, Ibn Khaldoun, ou Ibn Mandhour, le grand poète Chebbi ou  Tahar  Ibn Achour. Cette terre généreuse  a aussi   couvé de grands chefs politiques et militaires. Hannibal, Tarik bin Zied, Assad bin Fourat qui a conquis la Sicile et  Jawhar qui a bâti la grand Caire et la Mosquée Al Azhar. Khiereddine qui  a  entrepris les Réformes au XIX eme siècle pour sauver la Tunisie de la faillite causée par la corruption sans limites et généralisée de l’élite politique du Bey et de son favori «Stoufa»  ben Smail. Et je voudrais m’arrêter là et sur une  figure patriotique dont le nom est resté gravé dans la mémoire de la minorité patriotique de notre pays. Khiereddine avait  entamé pendant moins de quatre ans  ne œuvre digne d’un grand homme politique. Il a démontré qu’il était possible de sauver la Tunisie de la banqueroute et en conséquence éloigner le spectre de la colonisation. D’autres acteurs plus forts ont réussi à l’éloigner de l’administration de l’état pour enfoncer le pays dans la boue. Khiereddine n’a pas réussi à sauver la Tunisie de l’impérialisme mais il reste une grande figure patriotique, et ce n’est pas lui qui le dit ni son parti et ni  ses ennemis politiques. Monsieur Youssef Chahed, le chef de gouvernement de l’Union nationale vous êtes à la croisée des chemins pour décider si vous voulez sauver le pays ou sauver votre parti politique et les partis qui vous soutiennent. C’est aussi le moment propice pour communiquer un FRAGO et lancer vos réformes.

Le FRAGO est une contraction de deux termes   anglais, FRAGmentary et Order. C’est un ordre en cours d’action formulé par le  chef militaire lorsqu’il constate un changement de la situation. La mission étant inchangée, celle formulée dans l’accord de Carthage, mais des situations surviennent  et demandent un  aménagement du plan initial d’opération, un ajustement en quelque sorte.
La Tunisie est aujourd’hui dans des conditions analogues à celles qu’elle a vécues avant 1881. Un endettement fou, une corruption généralisée et des conditions économiques affreuses. Tous ces indicateurs sont les conséquences d’une mauvaise gouvernance, d’une incompétence des responsables et de lobbies  mais qui sont une  minorité cynique et    très influente. Paradoxalement c’est la majorité de la population qui vit dans des conditions précaires mais qui vous soutient. Elle n’est pas seulement patiente, mais elle est capable de vous soutenir de la plus belle manière comme elle l’a fait en janvier 2011. Cette population est capable de soutenir  toute action contre vos ennemis et nos ennemis. Il suffit de lui faire un signe fort  mais sincère. Cette population est capable d’abattre la plus grande dictature en quelques jours seulement et sans verser une seule goute de sang ! elle est aussi capable de prêter main forte à l’armée et aux forces de l’intérieur pour abattre les terroristes les plus  redoutés du monde moderne comme à Ben Guerdane, et sans armes !

Monsieur Youssef Chahed ! Vous êtes le petit-fils d’une grande militante patriotique, dans une lignée de réformateurs,  comme le grand Khereddine, votre destin vous appelle dans la cour des grands. Le peuple tunisien est grand. Main dans la main avec ce grand peuple, il vous guidera vers la gloire. Il suffit d’un signal fort et sincère pour qu’il soutienne votre action de réformes courageuses pour sauver ce grand petit pays. Qu’est ce que vous attendez pour l’appeler ? La corruption, l’évasion fiscale et l’incompétence sont vos ennemis. Ce grand peuple n’en fera qu’une bouchée ! Un Frago est le meilleur appel à ce grand peuple pour vous suivre. La grande majorité vous suivra parce qu’elle a confiance en vous, le petit-fils de la vrai militante patriotique. Une Radhia Haddad, une abeille reine, n’accouchera pas dans sa lignée d’un miel  amer ( Mour Sbar). Et comme disait le poète :
وهل ترى دفلى أنبتت عنبا      أم تذخر النحل في أوكارها الصبرا

Mohamed Nafti

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.