News - 29.01.2018

Macron, Chahed et Majoul à l'honneur

leaders

Pour son premier déplacement officiel en Tunisie, le président français, Emmanuel Macron est à l’honneur dans le numéro de février de Leaders. Outre la couverture, le magazine y consacre une dizaine de pages. Leaders revient sur sa visite les 5 et 6 novembre alors qu’il n’était qu’un présidentiable potentiel « pour discuter avec divers acteurs significatifs  des défis qui se posent à la Tunisie et mieux comprendre les enjeux dans la région». Au cours de son séjour, le président français a contacté des personnalités marquantes de la société civile. Que se sont-ils dit ? Sur ces contacts, nous avons recueilli des témoignages de première main.

Après son entrée à l'Elysée, son intérêt pour notre pays ne faiblira pas. Il rencontrera le président Caïd Essebsi lors du Sommet du G7 en mai 2017 avant de dépêcher son premier ministre à Tunis en octobre dernier pour préparer sa visite d’Etat. C’est qu’il nourrit de grandes ambitions pour la coopération entre les deux pays : « repenser la coopération entre Paris et Tunis et l’inscrire dans la co-construction ». 
Poussant un peu plus loin la curiosité, Leaders a appris que des collaboratrices d’origine tunisienne sont dans le sillage proche du président Français. Elles sont quatre : une conseillère diplomatique, deux députés et une chef d’entreprise à s’épancher sur leur itinéraire.

Un brillant article de l'ambassadeur de France, Olivier Poivre d'Arvor, «Emmanuel Macron ou choix de la Tunisie» clôt ce dossier.

Pour autant, le magazine n’oublie pas les sujets de politique intérieure. Comment le chef de Gouvernement compte reprendre la main après ces manifestations qui ont couvert la quasi-totalité du territoire ? Relancer la machine économique ? attirer les investisseurs ? créer des emplois ? réduire l’inflation ?, essayer d’apprivoiser les syndicats ? C’est peut-être la quadrature du cercle. Mais Youssef Chahed doit absolument la résoudre.

Samir Majoul succède à Ouided Bouchamaoui : deux profils on ne peut plus différents : la force tranquille d’un côté, le tempérament de feu de l’autre. Leaders brosse le portrait du nouveau président. Et évalue ses chances de succès, non sans rendre un hommage appuyé à la présidente sortante et à deux figures marquantes du syndicalisme patronal Hichem Elloumi et Khalil Ghariani.
Après Réjim Maatoug, un nouveau mégaprojet dans le sud tunisien sort des limbes qui sera dédié au développement des énergies renouvelables, de l’agriculture biologique etdu tourisme saharien.Leaders vous dévoile les composantes du projet.

Leaders a lu pour vous deux ouvrages intéressants le premier «de la constituante, Selma Mabrouk«  Bras de fer au Bardo», un pavé de 800 pages qui nous fait revivre jour après jour l’atmosphère qui régnait sous la troika et le deuxième de Jean-Pierre Filiu, un spécialiste du monde arabe intitulé « Généraux, gangsters et jihadistes, une tableau sans complaisance du monde arabe dont on sort tout remué par tant de violences.

A lire également l'article de Mohamed El Aziz Ben Achour  sur une période très riche en réformes souvent imposées par les consuls étrangers, mais qui sont restées lettre morte faute de volonté politique. Les derniers soubresauts d'un pouvoir déliquescent qui précèdent l'instauration du protectorat. Et l'article érudit de Ammar Mahjoubi intitulé "De la fondation de Carthage à son ancrage africain».

Enfin, un vibrant hommage est rendu à la mémoire d'un grand commis de l'Etat qui vient de nous quitter, Omrane Ellouze.        

Sommaire

Opinion

Sommes-nous condamnés au sous-développement ?
   Par Riadh Zghal

En couverture

Tunisie - France : La co-construction en marche

Youssef Chahed : peut-il rebondir ?

Samir Majoul : ce qui l’attend  à l’Utica

Nation

Khaled Kaddour
   Ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables
   Mes cinq objectifs pour 2018

Mégaprojet de développement du sud Sahara tunisien: Une grande ambition réalisable ?

Selma Mabrouk : Bras de fer au Bardo, le récit époustouflant d’une constituante

Ces années fondatrices de la «démocratie tunisienne»

Généraux, gangsters et jihadistes,  de Jean-Pierre Filiu

Aziz Zouhir, PDG du Groupe SOTUPA : «Nous pouvons faire encore plus et mieux»

Chronique

Misère du «consensus» au pays du jasmin
   Par Habib Touhami

Société

Carte postale, bons baisers du Caire : nez à nez avec un salafiste!
   Par Khadija T. Moalla

Fatma Ben Soltana : naissance d’une reine de la fashionsphère

Les réformes des beys de Tunis dans la tourmente précoloniale
   Par Mohamed-El Aziz Ben Achour

A l’aube de l’histoire de la Tunisie : de la fondation de Carthage à son ancrage africain
   Par Ammar Mahjoubi

Djerba : les mosquées ibadites

Omrane Ellouze : la force de la résilience (1929-2017)

Noura Borsali : Tu es partie trop tôt, trop vite !

Billet

L’allégeance à l’étranger, voilà le danger mortel qui nous guette
   Par Hédi Béhi

Lire aussi

Tunisie - France: La co-construction en marche (Album photos)
Exclusif - Quand Macron était en visite privée à Tunis (Album Photos)
L'Ambassadeur de France à Tunis, Olivier Poivre d'Arvor : Emmanuel Macron ou choix de la Tunisie (Album Photos)

Emmanuel Macron ce mercredi à Tunis : les moments forts d’une visite d’Etat

Qui sont ces tunisiennes à des postes clefs dans la galaxie Macron?

Quand Macron avait visité le Bardo en novembre 2016 (Album Photos)

Fadhel Abdelkéfi revient sur sa rencontre avec Macron en 2016: Pragmatique, libre entrepreneuriat et un Etat fort, socialement engagé (Album Photos)
Amina Bouzguenda Zeghal: Le dîner avec Macron (en 2016) (Album Photos)

Ce que Macron avait dit à Wassim Ben Larbi : ''La France vous doit, la France doit aider la Tunisie à réussir!'' (Album Photos)

Abdessettar Ben Moussa: Macron avait déjà tous les atouts pour réussir (Album Photos)

Fadhel Mahfoudh: Amiens et le 21 décembre nous unissent, Macron et moi


 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.