News - 22.06.2017

Youssef Chahed restructure son staff : Ridha Chalghoum, Hédi Mekni et Ahmed Zarrouk aux commandes

Chalghoum - Mekni et Zarrouk

Il a fini par s’y résoudre ! Soucieux d’imprimer plus d’efficience à sa garde rapprochée à la Kasbah, Youssef Chahed a fait appel à Ridha Chalghoum, ancien ministre des Finances et jusque-là Premier conseiller auprès du président de la République (chargé des Affaires économiques), pour le nommer directeur de cabinet, avec rang de ministre. Il succède dans ces fonctions à Hédi Mekni, désigné Secrétaire général du Gouvernement.

Ce poste était tenu par Ahmed Zarrouk, qui le cumulait avec la tutelle des services de la Fonction publique et de la Gouvernance, après le départ d’Abid Briki.

Zarrouk est nommé chargé de mission auprès du chef du gouvernement, chargé de la Fonction publique, de la Gouvernance et de la Réforme Administrative.

Ces nominations ne sont en fait que les premières de toute une série de changements que Youssef Chahed entend opérer au sein de son cabinet. Edifié par les enseignements tirés de ses premiers 9 mois à la Présidence du gouvernement et conscient des exigences de la période à venir, il s’emploie à renforcer ses équipes.

Dès que le président Caïd Essebsi l'avait chargé le 3 août août dernier de former son gouvernement, il avait fait appel à Ridha Chalghoum pour l’assister avec un groupe très restreint à préparer les consultations avec les partis politiques, les organisations nationales, la société civile et des personnalités indépendantes. Chalghoum et la cellule créée à cet effet et basée à Dar Dhiafa à Carthage (comprenant notamment Hédi Mekni et Lotfi Bensassi) devait également proposer le programme du gouvernement (et le discours d’investiture par l’ARP), l’architecture du gouvernement (ministères), et les lettres de cadrage missionnant chaque membre du gouvernement. « Prêté » par le président Béji Caïd Essebsi, Ridha Chalghoum avait regagné le palais de Carthage, mission réussie, le jour-même de l’investiture de Youssef Chahed au Bardo.

Le voilà de nouveau rappelé par Youssef Chahed pour diriger son cabinet. Ridha Chalgoum, ancien ministre des Finances et ancien Premier-conseiller économique du Chef de l’Etat, il lui apporte une riche expérience, en plus d’une précieuse connaissance de l’administration publique et du personnel politique et social.

De son côté, Hédi Mekni, juriste reconnu, formé en Tunisie et aux Etats-Unis, qui avait longtemps officié en tant que directeur général de la Législation foncière au Ministère de l’Agriculture, prendra en charge le secrétariat général du gouvernement. Dans ses nouvelles fonctions, il se sentira bien à l’aise, tant son passage à la direction du cabinet lui avait donné l’occasion de se familiariser avec les dossiers y afférents.

Quant à Ahmed Zarrouk, le plus ancien dans la fonction la plus élevée auprès du chef de gouvernement à la Kasbah, il s’impose en tant qu’expert multidisciplinaire, incontournable, et véritable grand commis de l’Etat, doté d’un sens politique aigu dans la perception et la gestion des dossiers difficiles.

 
Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
amor.selmi - 22-06-2017 15:55

Trois grands noms bien connus

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.