News - 14.12.2016

Excédée par la persistance des sit in, Petrofac menace de quitter Kerkennah

Excédée par la persistance des sit in, Petrofac menace de quitter Kerkennah

Le gouvernement a fini par réagir aux menaces de Petrofac de plier bagages en réaction au blocage de ses camions remplis de condensat. Il a décidé de convoquer une réunion avec des représentants de la compagnie ce lundi 17 décembre.

Pourtant, on avait pensé que le problème était résolu après la signature en septembre, sous l'égide du gouvernement, d'un accord qui faisait droit aux sitinneurs de la plupart de leurs revendications.

La ministre de l'énergie a lancé un appel à la société civile kerkennienne, partie prenante de cet accord à assumer ses responsabilités «parce que le gouvernement ne veut pas recourir aux solutions sécuritaires».

Il faut dire qu'un éventuel départ de Petrofac serait catastrophique pour l'archipel. Présente en Tunisie depuis 10 ans, cette compagnie représente aujourd'hui pour Kerkennah, ce que la CPG est pour le bassin minier.

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.