News - 24.02.2019

Tunisie - L’augmentation du TMM: Une orthodoxie monétaire inefficace et nuisible

Tunisie - L’augmentation du TMM: Une orthodoxie monétaire inefficace et nuisible

Malgré les échecs dans la lutte contre l’inflation des hausses précédentes du taux du marché monétaire (TMM), les autorités monétaires tunisiennes s’obstinent à augmenter le taux directeur. Depuis avril 2017, la BCT décide pour la cinquième fois de relever de 100 points de base son TMM; il passe ainsi de 6,75% à 7,75%. En fait, en 2 ans on totalise une augmentation de 350 points de base, soit une augmentation de 3,5 en points de pourcentage.

C’est irresponsable! C’est comme tenter de faire rentrer de force une grosse cheville ronde dans un petit trou carré ; Nos orthodoxes monétaires risquent donc de briser à la fois la cheville et le trou… !

La dépréciation du dinar est la première cause des pressions inflationnistes

Le communiqué de la BCT justifie en effet  l’augmentation de 100 points de base son taux directeur par la poursuite des pressions inflationnistes, 7,1%. Ainsi, l’objectif recherché est de rendre les crédits assez chers afin de limiter la demande de consommation. En clair, d’après de la BCT la baisse de la demande entraine une baisse des prix. C’est vrai, dans beaucoup de cas!

Cependant, dans le cas de la Tunisie l’inflation est incompressible car il s’agit belle est bien d’une inflation importée. La dépréciation du dinar de plus de 45% en l’espace de 5 explique l’aggravation du déficit commercial et le poids de la dette. Nous sommes très dépendant de l’extérieur et ceci sur tous les plans. La baisse de la parité du dinar est répercutée systématiquement sur les coûts de revient, les consommations intermédiaires et les technologies sont pour l’essentielles importées.

La hausse du TMM: quelles conséquences?

En filigrane, c’est le citoyen et les investisseurs qui vont payer in fine la sale facture. En effet, le taux directeur, est celui  auquel les banques s’empruntent et se prêtent de l’argent  entre elles avant d’ajouter leur marge propre. Il joue un rôle primordial dans la régulation financière et évolue en fonction de l’inflation et/ou du chômage.

Contrairement aux crédits à moyen et court terme, qui subissent les aléas des taux variables, les crédits à long terme avaient bénéficié jusqu’à récemment d’un taux fixe. Désormais, même les crédits sur 20 ans sont sujets à la variabilité du TMM. Ceci représente une véritable entrave à l’investissement à cause de l’incertitude qu’il engendre. Et ceci pour tous les acteurs économiques:

  • Pour les consommateurs le risque que les mensualités augmentent est réel. L’accès par exemple à la propriété devient très problématique.
  • Pour les entrepreneurs, l’incertitude est un paramètre très important qu’ils cherchent à maîtriser coute que coute. L’augmentation du taux d’intérêt rend le coût de l’investissement trop élevé et baisse la rentabilité économique. Elle exerce donc un effet désincitatif. Voilà qui va encore aggraver la situation. 

Concrètement, vu que l’essentiel des emprunts pour les consommateurs sont à court et moyen terme (CMT) et par conséquent indexé au TMM, l’effet des augmentations récentes des salaires serait nul.

Orthodoxie monétaire inefficace et nuisible

L’orthodoxie monétaire prônée par la BCT  est à la fois inefficace et nuisible:

Elle est inefficace car le consommateur ne raisonne pas en terme de taux intérêt et de salaire réel, c’est-à-dire sans effet-prix, mais en terme nominal, c’est-à-dire avec effet-prix. Ils sont donc victime d’illusion monétaire.

Elle est nuisible car elle conduit à l’incertitude. Les anticipations des investisseurs vont être pessimistes. Ce qui entraîne une réduction des investissements, la consommation et donc de la demande. L’insuffisance de la demande génère une hausse du chômage involontaire.

Ezzeddine Ben Hamida

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.