News - 16.09.2018

L’appel de Salma Elloumi Rekik à la convergence des forces nidaistes et démocratiques sera-t-il entendu ?

L’appel de Salma Elloumi Rekik à la convergence des forces nidaistes et démocratiques sera-t-il entendu ?

''Notre division, prépare notre défaite, notre union nous sauvera.
 Arrêtons la guerre fratricide, ouvrons le débat, même contradictoire et construisons la plateforme de nos convergences.'' Salma Elloumi Rekik, membre fondateur de Nidaa Tounes, tire la sonnette d’alarme. Dans un ''appel à l’Unité des forces Nationales et démocratiques sans exclusion'' posté dimanche soir sur sa page Facebook, elle déplore que ‘’les erreurs se multiplient dans chaque partie qui estime qu’elle détient à elle seule les clés de la solution.
 Et estime que ''le début de la solution me parait simple, possible et urgent : Une démarche unitaire, une ouverture de tous sur chacun et de chacun sur tous''.

Proche des protaganistes de tous les camps dont elle garde le respect, jouissant de la confiance du président Béji Caïd Essebi, elle est bien indiquée pour battre le rappel des troupes … à la raison. Sera-t-elle écoutée? Pour que ça ne soit pas un coup d'épée dans l'eau, Salma Elloumi Rekik avait-elle déblayé le terrain avec les principaux concernés et obtenu d'eux sinon des garanties du moins de bonnes prédispositions?

Appel à l’Unité des forces Nationales et démocratiques sans exclusion

Dans ce contexte délicat, marqué par une montée brusque des tensions et une division accrue du pole démocratique et national, et de par ma responsabilité partisane et nationale je ne peux qu’exprimer ma profonde inquiétude pour le présent et l’avenir de mon pays. 
L’heure est à l’unité et non à plus de division. Les défis sont immenses, économiques et sociaux, mais surtout politiques. Les erreurs se multiplient dans chaque partie qui estime qu’elle détient à elle seule les clés de la solution.


Pourtant le début de la solution me parait simple, possible et urgent : Une démarche unitaire, une ouverture de tous sur chacun et de chacun sur tous. L’attentisme et le statuquo ne font que plonger le pays dans la crise et les tunisiens dans le désespoir.
 Toutes les familles « nidaistes » là où elles se trouvent et quelles que soient leur position aujourd’hui, elles ont le devoir de penser avec tous et d’être à l’écoute. Notre division, prépare notre défaite, notre union nous sauvera.
 Arrêtons la guerre fratricide, ouvrons le débat, même contradictoire et construisons la plateforme de nos convergences.

SALMA ELLOUMI REKIK


 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
4 Commentaires
Les Commentaires
mohamed bouzaiane - 16-09-2018 22:55

Le bateau Nidaa est entrain de couler. Il a été torpillé sans apercevoir ou sentir à temps les dangers des missiles qui l’ont touché. Il lui faut du secours rapide et du bon usage du temps disponible. Rien ne perd, rien ne se crée, tout se transforme (Mr Lavoisier). L’essentiel pour les Tunisien n’est pas un parti, mais une solidarité collective autour d’objectifs réalisables par étapes avec le respect de la progression dans la rentabilité du temps mis au travail par tous les Tunisien. La vrai récompense sera en fonction des résultats à partager avec le maximum de justice entre ceux qui l’ont obtenu. Notre société doit s’immuniser contre les virus sociaux tel que la corruption, le banditisme, le sabotage, la paresse, le vouloir être payé sans dépenser l’équivalent en énergie, la haine maladive ou provoquée, etc.…

KCHOUK AFIF - 17-09-2018 05:00

Il n'est jamais trop tard pour bien faire

Malek Ben Salah - 17-09-2018 10:24

Tout ceci appartient à un passé dont on a marre. Les partis c'est fini ! Qui a un programme en tête et qui a une tête et du cran pour le réaliser ! C'est là le réalisme ; la solution pour le pays est là !

Ferid - 17-09-2018 11:03

La solution est pourtant bien simple: c'est l'application de la loi! rien qu'a voir dans la rue, plus personne ne respecte le code de la route, c'est devenu une foire .. l'exemple de la rue se retrouve partout ailleur: public, para public, privé, .. bref partout on ne voit que de l'escroquerie .. de surcroit personne ne paie ses impots .. comment voulez vous que ce pays avance!? Les riches de ce pays ne contribuent en rien aussi, ils ne font que faire des affaires et veulent toujours encor eplus .. je pense que votre groupe est le plus important de la tunisie: pourquoi ne pas créer un hopital, une école, un foyer pour vieux .. de mémoire d'homme et depuis aziz othmana on n'a pas vu un don de nos cheres Hommes/Femme d'affaire. il nous reste bcp à apprendre des pays occidentaux!!!

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.