News - 29.11.2017

Le Tunisien Nader Masmoudi, prix Fermat de mathématiques 2017

Le Tunisien Nader Masmoudi, prix Fermat de mathématiques 2017

Le Tunisien Nader Masmoudi de l’Institute of Mathetmical Sciences a reçu mardi 28 novembre, le prix Fermat 2017de mathématiques, conjointement avec l’Amércain Simon A. Brendle de Columbia University.
Nader Masmoudi a été couronné pour ses travaux remarquables de profondeur et de créativité en analyse des équations aux dérivées partielles non-linéaires. Ainsi que pour ses contributions récentes à la résolution rigoureuse et complète de problèmes de stabilité hydrodynamique soulevés dès la fin du XIXème siècle par les pères fondateurs de la mécanique des fluides moderne.

Masmoudi est le deuxième tunisien après le regretté Abbès Bahri, en1989 à avoir obtenu ce prix mondial qui est l’une des deux ou trois distinctions les plus prestigieuses de cette discipline.
Le Prix Fermat récompense les travaux de recherche de mathématiciens, de moins de 45 ans, dans des domaines où les contributions de Pierre de Fermat ont été déterminantes:

  • Énoncés de principes variationnels et équations aux dérivées partielles
  • Fondements du calcul des probabilités et de la géométrie analytique
  • Théorie des nombres.

A l’intérieur de ces domaines, l’esprit du prix est de récompenser plutôt des résultats de recherche qui sont accessibles au plus grand nombre de mathématiciens professionnels. En ce sens, sont à écarter les travaux - même très brillants - dont la compréhension, l’intérêt ou l’utilité sont l’apanage d’un nombre restreint de mathématiciens spécialisés.

D’un montant de 20 000 € (60.000 environ) attribués par la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, le Prix Fermat est décerné tous les deux ans à Toulouse.
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
M A Chaibi - 30-11-2017 09:53

Toutes mes félicitations au Professeur Masmoudi pour cette distinction. L’école mathématique tunisienne, ses femmes et ses hommes, a toujours été une école de grande rigueur, d’excellence, et de profonds apports. Avons-nous pensé un jour y lancer un prix national ou international de renoms (un ou inclusif) ?! Je ne citerais ni les noms, ni le nombre important, de nos anciens et talentueux professeurs de mathématiques, chassés, mis en inaction car à la retraite. Alors qu’ils sont aux summums de leurs arts, et que toute l’industrie, toute la finance, toute l’économie, toute la politique des négociations, tous les Cabinets et les Staffs privés ou publics, en ont besoin, personne n’appelle à leurs inestimables services et apports. Béats; nous les applaudissons aux occasions, au gré des prix internationaux. Qui va faire le 1er pas vers eux ? La BCT, Tunisie Clearing ? Le CMF ? Pourquoi ils n’ont-ils pas associé des mathématiciens locaux et proches dans leurs travaux de la Courbe des Taux ? Donnez l’exemple svp, faites le, vous.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.