News - 16.12.2017

Libye : La Tunisie, l’Algérie et l’Egypte se mobilisent pour proroger le mandat du gouvernement Sarraj

Libye : La Tunisie, l’Algérie et l’Egypte se mobilisent pour proroger le mandat du gouvernement Sarraj

Situation débloquée pour le gouvernement libyen d’union nationale présidée par Fayez al-Sarraj dont le mandat expire ce dimanche 17 décembre ? Dans une ultime tentative de consolider les chances d’une sortie de crise en Libye, les trois pays du voisinage, la Tunisie, l’Algérie et l’Egypte mobilisent leur diplomatie pour proroger, une fois de plus, le mandat du gouvernement al-Sarraj, arrivé à terme. Tunis accueille depuis dimanche après-midi une réunion tripartite groupant les ministres des Affaires étrangères des trois pays : Khemaies Jhinaoui, Abdelkader Messahel et Sameh Choukry. Il s’agit de la quatrième session du genre tenue depuis le lancement en décembre 2016 par le président Béji Caïd Essebsi avec les président Abdelaziz Bouteflika et Abdelefettah Sissi, de son initiative en faveur de la Libye. La fréquence et la régularité des réunions au niveau diplomatique le plus élevé de ce mécanisme spécial mis en place pour la question libyenne traduit l’engagement des trois pays à favoriser les solutions appropriées, relève les observateurs. La rencontre des trois ministres, sera précédée par une réunion en début d’après au niveau des experts, apprend Leaders de bonne source.

Institué par l’accord de Skhirat (Maroc) conclu il y a deux ans, le 17 décembre 2015, le gouvernement libyen d’union nationale devait initialement terminer sa mission en une seule année ce qui s’est avéré impossible en raison de la complexité sur le terrain. L’approbation d’un délai supplémentaire d’un an est rendue nécessaire pour favoriser la mise en œuvre du plan adopté en septembre dernier par le conseil de Sécurité des Nations Unies sur proposition du Représentant spécial du secrétaire général des Nations unies et chef de la mission spéciale pour la Libye (Unsmil), Ghassan Salame.

Vendredi matin, le chef du gouvernement libyen Fayez al-Sarraj s’était rendu en visite éclair à Tunis pour s’entretenir avec le président Béji Caïd Essebsi et « le remercier de son soutien continu aux efforts de sortie de crise en Libye, son intégrité territoriale et sa stabilité ». Dans une déclaration à la presse, el-Sarraj a souligné « le soutien des différentes parties internationales au plan des Nations Unies pour résoudre la crise en Libye et aux efforts de l’émissaire onusien pour la mise en application de ses composantes notamment l’organisation des élections législatives et présidentielle dans les meilleurs délais.»

 

Lire l'interview de Ghassan Salame à Leaders

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
zitouni - 17-12-2017 10:02

Pour que la Libye sort de la crise, il faut ce qui sont au pouvoir puisse avoir pleinement conscience.C'est pourquoi, le ciel a dit aide toi le ciel et les voisins de bon sens t'aidera !!!

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.