News - 02.01.2017

La Bourse de Tunis en 2016 : un bilan en demi-teinte

Bilan de l’activité boursière  Du 04 janvier au 30 décembre 2016

Deux années se sont écoulées depuis la finalisation de la transition politique. Mais la situation socio-économique de notre pays demeure difficile : un chômage qui s’accroche, une croissance qui peine à redécoller, un déficit accentué de la balance commerciale et de la balance des paiements. Quant à la dette publique, elle a pris 10,5 milliards de dinars jusqu’à octobre 2016 pour atteindre au cours des dix premiers mois de cette année 54,9 milliards, ou 62,2% du PIB, soit une augmentation de près de dix points de PIB par rapport à octobre 2015.
Toutefois l’effet de ce contexte morose a été atténué par la relative maîtrise du risque sécuritaire, qui a notamment contribué à revitaliser quelque peu le flux touristique et à favoriser un climat plus propice à l’investissement.

Tout cela a permis à l’activité boursière de terminer l’année 2016 sur une note positive, avec l’indice Tunindex qui a clôturé l’année avec un rendement de 8,86%.
La trajectoire du Tunindex, indice de référence de la Bourse, a connu deux phases : Une phase de nette hausse qui se termine vers le début du mois de février, suivie par une phase en dents de scie en rythme avec les publications des indicateurs économiques et des bonnes performances des sociétés cotées.
Les échanges ont pâti de de la situation économique critique du pays, de l’attrait des investisseurs pour les rendements des émissions de l’Etat et la détérioration tenace de la liquidité des banques. De ce fait, le volume des transactions sur la cote de la Bourse a perdu 19% par rapport à 2015 ; Sachant que le volume quotidien moyen de s’est limité en 2016 à 6,9MD contre 8,6MD en 2015. 

Excepté pour les OPCVM, La baisse du niveau des échanges a touché aussi bien les investisseurs locaux qu’étrangers qui ont terminé l’année avec un solde négatif de 119,4MD ; Ce qui ramène leur part dans la capitalisation boursière à 24,45% contre 25,58% à la fin de l’année 2015.
Sur le plan des admissions de nouvelles sociétés à la Cote, l’année aura été faste eu égard à la morosité du contexte, avec cinq (5) accords de principe pour l’admission à la Cote de la Bourse. Une seule (1) parmi ces sociétés, Unimed, s’est introduite en 2016 sur le marché principal pour porter le nombre des sociétés cotées à 79. Les quatre (4) autres s’introduiront sur la Cote en 2017.

1. Le Tunindex

L’indice Tunindex a clôturé l’année 2016 avec une hausse de 8,86% contre une légère baisse de -0,94% durant l’année 2015.
L’indice a poursuivi jusqu’au 2 février 2016 sa tendance haussière initiée en décembre 2015 (+1,85%) ; période durant laquelle l’indice a progressé de 8,62%, soit quasiment le gain cumulé de toute l’année 2016.

Après cette période et jusqu’à la fin de l’année, l’évolution s’est faite en dents de scie, impactée, négativement, par les troubles sociaux et la publication d’indicateurs macroéconomiques décevants, et positivement par les indicateurs financiers des sociétés cotées qui étaient positives dans l’ensemble.

Ce rendement positif de l’indice Tunindex repose essentiellement sur performance de deux secteurs : le secteur bancaire et le secteur des biens de consommation qui ont apporté respectivement 5,14% et 3,11% à la variation globale de l’indice.
D’autre part, les pressions persistantes sur les réserves en devises durant cette année, et surtout depuis la fin du premier semestre, ont pesé sur la parité du dinar vis-à-vis des principales devises.
Cela a poussé le Tunindex, exprimé en EUR et en USD, en territoire négatif. Et l’indice phare en Dollar Américain a terminé l’année avec un repli de 5,79%. Dans le même sillage, mais à un degré moindre, le Tunindex en Euro, a reculé de 0,67%.

2. Le Tunindex20

Le Tunindex20, l’indice qui mesure le rendement des vingt plus grandes capitalisations boursières les plus actives sur le marché, a affiché la même tendance que l’indice de référence de la Bourse, avec une performance annuelle positive de 9,87% en clôturant à 2 322,25 points.

Cette bonne prestation traduit la bonne performance de la majorité des valeurs composant cet indice. Sur les 20 valeurs, 13 ont réalisé un rendement positif. Les performances les plus notables sont celles d’EURO-CYCLES (75,78%), de CARTHAGE CEMENT (56,06%) et de la BH (51,03%).

3. Les indices sectoriels

Le bilan annuel des indices sectoriels est positif, excepté l’indice du Secteur Services aux Consommateurs qui a reculé de 0.89% par rapport à 2015.
Sur les 13 indices sectoriels publiés par la Bourse de Tunis, seuls 3 secteurs ont affiché une contre-performance en 2016, notamment le sous-secteur Assurances, le sous-secteur Services Financiers, outre l’indice du secteur Service aux consommateurs.

Le sous-secteur des produits ménagers et de soin personnel accapare la première position avec un gain de 42,42%, portée par la bonne performance réalisée par EURO-CYLES (+75,78%) et SAH (+42,73%).

La deuxième position revient au secteur Industries avec une progression de 16,64%. Cette progression est redevable essentiellement à trois valeurs Carthage Cement, Sotuver et OneTech Holding qui ont gagné 56,06%, 35,03% et 24,64%, respectivement.

Le sous-secteur Banques, qui représente la part la plus consistante dans la capitalisation du marché, réalise une performance de 11,29%. Sur les 12 banques cotées, 9 ont réalisé des performances positives.

En revanche, le sous-secteur Assurances a accusé la plus forte baisse, soit -7,39% en raison, de la mauvaise tenue de presque l’ensemble de ses valeurs sauf le titre Assurances Salim qui a réalisé un rendement de 49,09%.

La même tendance baissière a été suivie par le sous-secteur Services Financiers qui a glissé de -5,48% pénalisé par la contre-performance de quelques valeurs qui le composent, à savoir SPDIT SICAF (-31,64%), Modern Leasing (-8,89%) et Tuninvest SICAR (-6,31%).

4. Les nouvelles introductions

Durant cette année, la cote de la Bourse a été enrichie par une seule société, ce qui porté le nombre total des sociétés listées à 79.
Le 4 mai 2016, le marché principal de la Bourse de Tunis a accueilli la société Unimed, laboratoire pharmaceutique tunisien. Cette entrée a renforcé à 3 le nombre de représentants de l’industrie pharmaceutique sur la Cote de la Bourse.

L’introduction en bourse de la société Unimed a été réalisée à la suite d'une cession de 3 662 450 actions, représentant 14,39% du capital social de la société, au moyen d’une Offre à Prix Ouvert portant sur 848 450 actions, d’un Placement Global de 1 700 000 actions et d’un Placement Privé de 1 114 000 actions. Ces actions ont été cédées au prix unitaire de 11,800 dinars, soit un montant total de 43,2 MD.
La forte demande exprimée lors de l’Offre à Prix Ouvert a propulsé le taux de réponse à 31,5 fois l'offre de titres mis sur le marché, et attiré 5 390 nouveaux actionnaires. Le Placement Global a été souscrit par 18 investisseurs, alors que 41 investisseurs ont participé au Placement Privé.

Dans le même cadre, le Conseil d’Administration de la Bourse de Tunis a donné son accord pour l’admission de 4 nouvelles sociétés à savoir : SANIMED, Société Atelier du Meuble Intérieurs «SAM », MISFAT et MECATECH HOLDING.

5. Evolution de la capitalisation boursière du marché

Au 30 décembre 2016, la capitalisation boursière du marché s’est établie à 19 300MD contre 17 830MD à la fin de l’année 2015, enregistrant une hausse de 8,24% soit l’équivalent de 1 470MD.

L’analyse sectorielle de la capitalisation boursière stipule une évolution remarquable du secteur santé de 1,54%, principalement suite à l’introduction en Bourse de la société Unimed, avec une capitalisation additionnelle de 300,3MD au moment de l’introduction.

De plus, suite au bon comportement de la majorité des titres qui le composent, le secteur Biens de consommation a augmenté sa capitalisation de 1,44% par  rapport à son niveau de 2015. Enfin la bonne reprise de quelques valeurs du secteur Industries a fait gagner 0,7% à sa capitalisation.
Sur le plan de la représentativité sectorielle dans la capitalisation, le secteur Sociétés Financières occupe toujours la part du lion avec une pondération proche de la moitié soit 49%, le secteur Biens de consommation et le secteur Services aux consommateurs représentent respectivement 29% et 9% de la capitalisation globale du marché.

6. Evolution du volume des échanges

Le volume global des échanges a enregistré en 2016, un repli de 31% par rapport à l’année précédente pour atteindre 2 765 MD contre 4 000 MD.
Sur la cote de la Bourse, le volume a atteint 1 741MD représentant 63% du volume global des échanges. Comparés à l’année précédente, les échanges sur la Cote de la Bourse ont diminué de 19%.
Sur le marché Hors Cote, les capitaux échangés ont baissé de 30% à 79MD contre 113MD en 2015.
Les opérations d’enregistrement et les déclarations ont porté sur un montant de 945MD contre 1 748MD pour l’année 2015, en régression également de 46%.

7. La participation étrangère

Les acquisitions effectuées par les étrangers sur les titres cotés, au cours de l’année 2016, ont totalisé un montant de 142,8MD contre des cessions de 262,2MD, ce qui fait ressortir un flux net négatif de 119,4MD.
Par conséquent, la capitalisation boursière détenue par les étrangers au 30 décembre 2016 a-t-elle atteint 4 719MD représentant 24,45% contre 4 561MD en 2015 et une part de 25,58%.
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.