News - 06.12.2016

La première grosse fissure entre Ennahdha et Nidaa Tounès à cause de Sihem Ben Sédrine

La première grosse fissure entre Ennahdha et Nidaa Tounès à cause de Sihem Ben Sédrine i-il

Les députés entament ce mercredi l’examen de la loi de finances. En bonne logique, les débats sur le budget auraient dû être bouclés la veille avec l’adoption du budget de l’Instance Vérité et Dignité. Or sa présidente Sihem Ben Sédrine était absente et se trouvait à l’autre bout du monde, au Panama, pour participer à un congrès sur la lutte contre la corruption. Pour la remplacer, elle a choisi son vice-président. Ce dernier a expliqué que Ben Sédrine n'a été avisée de la séance d'examen du budget de l'instance que 24 heures plus tôt. «Faux répond Rym Mahjoub, présidente du groupe parlementaire du parti Afek.« Le calendrier des débats budgétaires a été mis en ligne sur le site de l’Assemblée depuis trois semaines». Quant aux députés de Nidaa, ils estiment que la présidente de l'IVD n'avait tout simplement pas envie de prendre part à une séance où elle risquait d'être interpellée sur sa gestion. C'est pourquoi, ils  réclament le report de la discussion du budget de l'IVD, en attendant le retour de sa présidente. En revanche, du côté du mouvement Ennahdha, le soutien à Ben Sedrine est total. Pour Noureddine Behiri, rien ne s'oppose à l'examen de ce budget «d'autant plus, les personnes qu'elles a délégués peuvent très bien suppléer son absence. Faute se consensus la décision a été mise aux voix  : 90 députés se sont prononcés pour le report de la séance et 55 contre. Furieuse, la députée d'Ennahdha Yamina Zoghlami a averti que «les divergences entre les deux grands partis de la coalition gouvernementale impacteront inévitablement leurs relations futures parce qu'elles ont révélé le fossé qui existe entre eux à propos de la justice transitionnelle».

On vient d'assister à la première grosse fissure entre Nidaa Tounes et Ennahdha, jusque-là, alliés solides.

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
Rachid Bouhamed - 07-12-2016 11:52

Que reproche-t-on à cette exquise Yamina Zoghlami ? Elle n'a dit que la stricte vérité : les conceptions éthiques des deux grands partis de la coalition gouvernementale sont séparées par un trop large fossé, il était temps qu'on s'en rende enfin compte... Et si l'absence de cette "dame" a servi à mettre en relief ce fossé, si je peux dire, elle aura au moins servi à quelque chose... Mme Zoghlami aurait pu le reconnaître et s'en féliciter... Nous le ferons pour elle, si elle n'y consent pas volontairement !

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.