News - 08.09.2017

Pourquoi les pays arabo- africains sont-ils absents au 7ème Forum pour la révolution verte en Afrique?

Pourquoi les pays arabo- africains sont-ils absents au 7ème Forum sur la révolution verte en Afrique ?

Abidjan, de l'envoyé spécial de Leaders Abdelhafidh Harguem - Les pays arabo-africains sont quasiment absents à la 7ème session du Forum pour la révolution verte en Afrique organisée à Abidjan du 4 au 8 septembre 2017, observe-t-on dans les coulisses de cette grande manifestation continentale qui s'affirme, depuis sa création en 2010, comme une importante plate-forme de dialogue pour la transformation du secteur primaire et la valorisation de son apport au développement inclusif et à la création d'emplois en Afrique.

Aucun ministre de l'agriculture ou responsable de haut rang d'un pays arabo-africain , de la Mauritanie au Soudan en passant par le Maghreb et l'Egypte, n'est présent à Abidjan.

En outre, il est curieux de constater qu'aucun modérateur ni expert originaire de l'un de ces pays n'a été convié à intervenir dans une session, une table ronde, ou un atelier (les activités se comptent par dizaines), comme l'indique le guide du Forum.

Choix délibéré de ces pays de bouder l'événement, n'y voyant pas peut-être un grand intérêt à en tirer, ou fâcheuse omission de la part des organisateurs du Forum?

Lorsque on pose cette question à une responsable au secrétariat exécutif du Forum qui a son siège à Nairobi, elle avoue regretter cette absence, expliquant que le Forum ne dispose pas encore de bureaux dans cette région.

Est-ce une raison suffisante pour justifier cette absence?

Au demeurant, un fait est certain: le ministère tunisien de l'agriculture a reçu une invitation à prendre part à cette manifestation et s'y est fait représenter par le directeur de la planification et des études , Mme Nadia Gmir Dhaou, le ministre ou l'un des deux secrétaires d'Etat n'ayant pas pu faire le déplacement à Abidjan.

Les absents ont toujours tort. Les pays arabo-africains ont raté, sans nul doute, l'occasion de faire connaître leurs expériences respectives dans le domaine agricole et d'explorer les voies propres à établir des partenariats mutuellement bénéfiques, sinon des synergies, avec le reste du continent.

Le présidant de l'organisation panafricaine des femmes rurales, association créée en Côte d'Ivoire en 2012, a déclaré à Leaders avoir souhaité voir une participation active des pays du Maghreb et notamment la Tunisie à ce Forum pour tirer parti de leur savoir-faire dans le secteur agricole. Il a souligné que la Tunisie a toujours servi d'exemple aux pays africains en matière de développement économique et humain.

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.