News - 10.06.2019

Lamiss Kerkeni: Quels changements subit notre organisme lorsqu’on cesse l’activité physique?

Lamiss Kerkeni: Quels changements subit notre organisme lorsqu’on cesse l’activité physique?

Il n’est pas toujours évident de garder le même rythme d’activité, même lorsqu’on est passionné de sport et que l’activité physique fait partie de notre quotidien. Qu’il s’agisse d’une baisse de motivation momentanée, d’un horaire devenu particulièrement chargé, d’une fatigue importante, ou de blessure, les raisons peuvent être multiples et concerner tout le monde.
Néanmoins,bien que cet arrêt d’activité n’émane pas toujours d’un choix volontaire, il est important de comprendre commentces périodes sans exercices affectent notre organisme. Ainsi, nous risquons d’être moins portés à laisser ces périodes se prolonger outre mesure.

Voici donc 3 effetsimportants de l’arrêt de l’activité physique:

Baisse des capacités musculaires et modification de la composition corporelle

Après 3 à 4 semaines d’inactivité, vous pourrez observer une perte de tonus musculaire ainsi qu’une baisse significative de vos performances athlétiques. Aussi, vous remarquerez progressivement une atrophie musculaire, accompagnée d’une diminution de l’endurance et de flexibilité. Enfin, vous risquez évidemment de prendre du poids si vous n’adaptez pas votre alimentation.Votre corps étant beaucoup moins actif, l’excèdent d’énergie reçu sera stocké sous forme de gras.

Baisse des capacités cardiovasculaires

Après seulement 14 jours sans sport, vous pourrez commencer à ressentir une diminution de vos capacités cardiovasculaires. Vous vous sentirezplus essoufflé qu’à l’habitude lors de vos activités quotidiennes. Par exemple, en montant les escaliers ou en transportant une charge, vous vous sentirez plus rapidement fatigué car le manque d’exercice provoque notamment une chute des capacités d’oxygénation de l’organisme. Si votre période d’arrêt se prolonge au-de là de 3 mois, votre capacité cardiovasculaire pourrait diminuer de 15 à 20 %.

Impacte la santé cognitive, la qualité du sommeil et nos émotions

Vous l’aurez compris, il ne suffit que de quelques semaines d’arrêt d’entrainement pour déjà commencer à en ressentir les effets négatifs sur notre corps. Mais cette situation affecte également notre mémoire, puisque l’exercice permet au cerveau d’avoir un apport sanguinsuffisant permettant d’entretenir certaines capacités cognitives comme la mémoire.
Il est également possible de rencontrer des difficultés de concentration, des troubles du sommeil et même des sautes d’humeur inhabituelles.
Vouz désirez reprendre le sport après une longue période d’arrêt? Je vous suggère la lecture de cet article.

Lamiss Kerkeni, Msc
Fitness & Nutrition Specialist

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.