News - 06.03.2021

Chedly Ayari: Le charisme des grands professeurs, la finesse des diplomates chevronnés et la ténacité des patriotes

Chedly Ayari: Le charisme des grands professeurs, la finesse des diplomates chevronnés et la ténacité des patriotes

Par Marouane El Abassi. Gouverneur de la Banque centrale de Tunisie - Je n’ai pas eu l’opportunité de côtoyer de près Si Chedly, que ce soit à l’université ou au sein des multiples ministères qu’il a eu à diriger. J’ai, toutefois, eu par la suite plusieurs possibilités de le côtoyer.

Professionnellement, je n’ai donc pas eu à travailler avec Si Chedly. Je connaissais de réputation le ministre et le diplomate, mais surtout le professeur émérite. Les jeunes générations retiendront de lui surtout le gouverneur de la Banque centrale qu’il était lors de la période transitoire post-Révolution.

A ce titre, j’évoquerai une anecdote dont j’ai eu l’écho et qui reflète l’un des traits de son caractère. Des groupes de jeunes se sont organisés pour manifester devant le siège de la BCT réclamant l’introduction des paiements digitaux à l’international en Tunisie. Si Chedly, et à la grande surprise de ses collaborateurs, mais surtout des jeunes en question, ordonna expressément de les convier à une réunion, qu’il tint au sein même de la salle du Conseil d’administration de la BCT ! Quand il a été interrogé sur ce geste, le Gouverneur Ayari a répondu, en substance, que les jeunes connaissent ce thème et d’autres encore, bien plus que la plupart des experts autoproclamés, et que les dossiers relatifs à la digitalisation relèvent plutôt de l’expertise des jeunes. Dans la foulée, il a été décidé d’organiser l’Africa Blockchain Summit en 2018. Aujourd’hui, la Banque centrale de Tunisie vient de se doter d’un BCT LAB, qui abrite la SandBox réglementaire.

C’est une anecdote, parmi tant d’autres, qui en dit long sur l’homme ! Cultivé, curieux, intelligent mais surtout avec cette soif illimitée de savoir. Ses visiteurs restent impressionnés par la richesse de sa bibliothèque personnelle. Ses étudiants demeurent marqués par sa vivacité et son sens rationaliste. Ses collaborateurs parlent encore de son appétence pour la lecture et l’étendue de la gamme de documentation dont il se réfère pour ses écrits, ses sources d’inspiration pour des idées de projets ou d’informations qu’il partage volontiers avec ses adjoints !

Les réflexes du professeur qui transmet son savoir ne l’ont jamais quitté. Il est de mon devoir de témoigner ici qu’à la Banque centrale, il est toujours présent dans la mémoire des collaborateurs qui, souvent, se remémorent des moments, des situations ou même des anecdotes que Si Chedly ne manquait pas de relater pour les inspirer et en tirer les enseignements !

D’ailleurs, depuis mon arrivée à la Banque centrale, je ne cesse de découvrir les traces du grand humaniste, rigoureux et juste, mais surtout de l’homme d’Etat qu’il était. Car quoi que l’on puisse dire de son passage à l’Institut d’émission, le Gouverneur Ayari s’est toujours démené pour préserver les acquis de la Tunisie, son image et sa crédibilité. Dans les institutions de Bretton Woods, son souvenir demeure vivace. Mme Christine Lagarde, qui l’a bien connu, ne tarit pas d’éloges sur son professionnalisme et ses qualités humaines.

Idem pour les autres responsables des instances internationales, des banques régionales, les gouverneurs, amis de la Tunisie qui ont témoigné de ses interventions percutantes et ses allocutions remarquables. Le message de l’un de ses plus proches amis, Si Abdellatif Jouahri, Wali Bank Al Maghrib, en est bien l’illustration.

Et ce n’est guère étonnant ! Pour une personnalité de l’envergure de Si Chedly qui avait ce charisme des grands professeurs, ce tact qui force le respect, cette finesse des diplomates chevronnés et cette ténacité des patriotes pour défende les intérêts de notre pays. Une poignée de main vigoureuse dans un gant de velours, avec du charme, de l’expérience et cette éloquence qui le caractérise tant ! On m’a rapporté qu’il répétait que des martyres se sont sacrifiés pour que la Tunisie soit indépendante et que ce tribut est trop cher pour qu’il soit dilapidé. Maintenant qu’il a rejoint ses illustres précurseurs, je réitère à sa famille, à ses amis et à ses collaborateurs l’expression de mes plus sincères condoléances.

Repose en paix, Si Chedly. Vous nous manquez !

Marouane El Abassi



 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Abonnez-vous
commenter cet article
1 Commentaire
Les Commentaires
Slim Boujemaa - 06-03-2021 20:35

Dans un pays où dès qu'une personnalité est nommée à un poste commence par dénigrer tout le bilan de son prédécesseur, on ne peut qu'applaudir cet hommage posthume rendu par un grand gouverneur à un grand gouverneur. Cet article devrait être enseigné aux personnes, hélas nombreux à notre époque, cherchant à construire leur réputation sur le dénigrement des efforts de leurs prédécesseurs et non pas sur leur propre bilan. Bravo Monsieur le Gouverneur et Rabbi Maak.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.