News - 10.09.2018

Tunisie: Ces médecins chinois tant appréciés

Tunisie: Ces médecins chinois tant appréciés

Ils auront été jusque-là près d’un millier de médecins chinois à avoir servi en Tunisie, depuis 45 ans, prodiguant leurs soins à plusieurs dizaines de milliers de patients. Tout avait commencé en 1973 lorsque les premières équipes médicales ont débarqué, affectées essentiellement au départ dans quatre régions : le Grand Tunis, Jendouba, Sidi Bouzid et Médenine puis à Kasserine et Kairouan et dans d’autres gouvernorats. Au total, les effectifs comptent 904 médecins. L’équipe actuelle, arrivée le 27 octobre 2016 pour une mission de deux ans, est formée de 41 médecins, de 11 spécialités, notamment l’acupuncture, la radiologie, la gynécologie obstétrique et l’anesthésie- réanimation, et autres.

Rien que durant le premier semestre 2018, les médecins chinois ont traité plus de 18 000 patients, assuré l’hospitalisation de 3 039 malades, procédé à 1 559 opérations, pris en charge 268 malades en urgence, effectué 1 585 accouchements et accompli des radiographies pour 11 502 malades. En même temps, pas moins de 40 consultations bénévoles ont été organisées bénéficiant à 2 800 patients.
En célébration du 45e anniversaire de la mission médicale chinoise en Tunisie, les équipes actuelles ont organisé, conjointement avec leurs confrères tunisiens, une série de consultations bénévoles. La première s’est déroulée le 22 juillet 2018 au nouvel hôpital de Sfax, actuellement en cours de construction par des sociétés chinoises et dont les travaux approchent à leur fin. La deuxième a eu lieu le 19 août 2018 à Boussalem, dans le gouvernorat de Jendouba. Avec l’aide d’une association caritative locale, plus de 200 malades ont été pris en charge.

Trois témoignages recueillis auprès des membres de l’équipe médicale chinoise sont édifiants.

Quand le salut Nihao vous accueille à Sidi Bouzid

Soigner les patients dans les zones rurales et montagneuses de Sidi Bouzid et les inciter à suivre rigoureusement le traitement qui leur est prescrit relève de notre haute priorité. Pendant les deux dernières années, notre équipe a assuré deux fois par mois une consultation bénévole dans différents quartiers et zones citadines et rurales. Une fois qu’on y arrive, nous trouvons des patients qui nous attendent avec impatience et confiance. Ils sont très enthousiastes, très accueillants, arborant, malgré leur état de santé, un large sourire. D’emblée, ils nous lancent un chaleureux ‘Nihao’ pour nous saluer. Pour chaque Chinois à l’étranger, et encore plus les membres de notre équipe, entendre ce salut dans notre langue nationale nous va droit au coeur. C’est une marque d’amitié, de fraternité et d’hospitalité que nous témoignent les Tunisiens et à laquelle nous sommes très sensibles. Nous y voyons la meilleure récompense à nos efforts.  La mission médicale chinoise oeuvrant en Tunisie depuis maintenant près d’un demi-siècle a pratiqué l’acupuncture traditionnelle chinoise à large échelle, bénéficiant ainsi à bon nombre de patients. Lorsque j’assure la consultation, la liste d’attente est longue, tant les malades tunisiens y font confiance. L’acupuncture ne nécessite pas de chirurgie. Elle peut traiter efficacement l’arthralgie rhumatoïde, l’hémiplégie, la paralysie faciale et la douleur chronique. Une opération simple et un effet curatif rapide, c’est ce qui la rend très prisée auprès de la population locale.

J’ai été très particulièrement impressionné par une consultation au mois de juillet dernier. Un patient souffrant d’une exacerbation aiguë de typhlo-cholecystite avait épuisé en vain divers traitements. Aucun médicament n’a eu d’effet sur lui. En désespoir de cause, il vient chez nous chercher un traitement plus approprié. Après l’interrogation, j’ai appliqué l’aiguille sur les mains et les pieds du patient, moins de dix aiguilles au total. Vingt minutes seulement après, sa douleur abdominale a régressé. Inutile de vous dire combien il en a été soulagé et fort impressionné et quelle a été grande sa satisfaction ainsi que celle de ses proches l’accompagnant. Tous ont salué vivement notre action. Ce qui est remarquable, c’est qu’en plus des soins effectifs apportés, ce sont surtout ces relations personnelles qui sont nouées avec les Tunisiens. Ce capital d’amitié très précieux nous encourage beaucoup à réussir notre mission médicale.

Le bonheur de sauver la maman et son bébé à Jendouba

D. Su Xiaoli, 51 ans, gynécologue obstétricienne, affectée depuis 21 mois à Jendouba, dans le cadre de la 22e mission médicale chinoise (2016-2018), ne l’oubliera pas de sitôt. En ce lundi matin 25 juin 2018, l’hôpital régional reçoit en urgence une jeune maman présentant une omphaloproptose très grave. Il fallait sauver la mère et le bébé. Dr Su Xiaoli était sur le point de prendre un petit moment de repos après avoir été de garde trois jours de suite, lorsqu’elle a été réveillée par une rafale de sonneries téléphoniques. Elle était l’unique médecin disponible. Pas une minute à perdre, réalisant l’urgence de la situation, elle sautera du lit pour accourir auprès de la maman en détresse.

En l’auscultant, elle entend battre le coeur du foetus, mais très faiblement. Cela ne fait que lui imposer le double de devoir de les sauver tous deux. Et ce fut une course contre la montre, pour la vie. Immédiatement, elle installe la maman dans la salle de chirurgie, et se met à l’oeuvre. Au bout de 30 minutes, elle parvient avec succès à délivrer le bébé et préserver sa maman. En entendant les premiers cris du nouveau-né, son bonheur était intense, lui faisant oublier du coup toute la fatigue ressentie.  Les compétences médicales et la diligence du Dr Su Xiaoli ont été saluées par le personnel médical local et les patients. Se rendant le lendemain au chevet de la maman, elle la trouvera radieuse et pleine de reconnaissance. ‘’Quand mon enfant grandira, je lui dirai qu’il doit beaucoup à des médecins chinois, amis de la Tunisie. Et il s’en souviendra. Moi aussi”, lui lancera-t-elle, affectueusement.

Acupuncture : la consultation inoubliable au fin fond du Sahara

Dr Xiao Yuanliu est spécialiste en acupuncture. En ce mois d’avril 2017, une consultation mobile est organisée par l’hôpital régional de Médenine Ghilane. Très répandue en Chine de longue date, cette médecine traditionnelle n’est pas encore bien connue en Tunisie, encore moins dans ces coins reculés du sud. La caravane médicale, forte de médecins et d’infirmiers, était accompagnée de journalistes et escortée par la Garde nationale. L’accueil fut chaleureux, très hospitalier, avec un grand sourire sur tous les visages. Mais aussi une certaine curiosité. On s’installe rapidement, je sors mes aiguilles et me mets immédiatement au travail. La première chose à faire était d’expliquer l’acupuncture, ses bienfaits, sa pratique. Cette initiation de base était importante. Puis, il fallait passer à l’acte. Trois heures durant sans m’arrêter, j’enchaîne les consultations et les soins. Certains ont mal à la tête, d’autres souffrent de douleur au niveau des lombes ou des genoux. Tout cela, je sais le faire, ayant les traitements appropriés.

Les premiers résultats n’ont pas tardé à poindre. Mes patients n’en revenaient pas et les voilà très souriants, multipliant éloges et remerciements. Leur regard illuminé, leur gentillesse et le savoureux repas qui nous sera offert en témoigneront Ce jour-là, la consultation était terminée, mais l’acupuncture ne finit pas. Si les patients tunisiens ont besoin de moi, je suis ici pour eux.

Lire aussi

Leaders consacre dans son numéro de Septembre 2018, en kiosques, un dossier spécial ‘’La Tunisie et Nous’’.

Le leader chinois de l’auto, SAIC développe avec Meninx Holding une usine de production de voitures MG en Tunisie
Depuis ce lundi, l’Afrique au grand complet en rendez-vous avec la Chine à Pékin
La Chine finance les études d’un pont à Djerba, du réseau ferré Gabès – Médenine et de l’extension de la zone économique de Zarzis
Déjà 18.000 touristes chinois ont visité la Tunisie depuis janvier 2018

Tout sur la participation de la Tunisie au Sommet Pékin 2018 Chine - Afrique

Comment Pékin se prépare pour accueillir ce lundi le Sommet Chine - Afrique (Photos)

Samir Majoul: Prendre toute notre place aux côtés d'un géant mondial, la Chine
L'ambassadeur de Chine à Tunis , Wang Wenbin: la Tunisie peut aspirer un rôle plus actif dans la coopération sino-africaine
Tunisie-Chine: les principaux repères

Hichem Elloumi: Les bonnes pistes pour les entreprises Tunisienne

La Chine annonce 8 nouvelles initiatives stratégiques pour l’Afrique et 60 milliards de dollars de financements
Document - Le discours intégral du président chinois, Xi Jinping au Sommet Chine-Afrique 2018

Youssef Chahed : Comment attirer l’investisseur chinois

Dr Basly Mohamed Sahbi: La Tunisie et l’ambitieux projet de «la Route de la soie»

Un document exceptionnel: Le verbatim des entretiens Bourguiba-Chou En-lai en 1964

Un bel exemple de la coopération tuniso-chinoise : le CHU de Sfax bientôt opérationnel

Tunisie: Ces médecins chinois tant appréciés


 



 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.