News - 07.10.2016

Tunisie: Le casse-tête de la petite monnaie

Le casse-tête de la petite monnaie

Mais où sont passées les petites pièces de 1, 2, ou 5 millimes.  Véritable cauchemar pour les caissiers, qui les réclament sans cesse. Il va falloir bientôt recourir aux collectionneurs pour les retrouver tant elles ont disparu dans la nature. «Le phénomène n’est pas spécifique à la Tunisie, explique à Leaders le directeur général de la Caisse générale et des paiement à la Banque centrale. Lorsqu’elles sortent de la Banque, les pièces de petites dénominations ne reviennent presque jamais. Ce phénomène est connu par plusieurs banques centrales dans le monde. Il a déjà touché les pièces de 1, 2 et 5 millimes pour les rendre hors d’usage auprès des citoyens et s’est propagé pour atteindre les pièces de 10 et 20 millimes et à un degré moindre la pièce de 50 millimes. La mésintelligence n’est plus de mise pour recourir sans fin à de nouveaux marchés de frappe qui s’avèreraient plus coûteux vu la flambée des prix des matières premières nécessaires à la fabrication telles que le cuivre, le zinc et l’aluminium».

A titre d’exemple, faire frapper 40 millions de pièces de 10 millimes revient plus cher que la valeur faciale totale. Que faire alors, en attendant le développement des paiements électroniques ?  «L’incitation à la bancarisation des personnes, à la multiplication des sites marchands et à l’utilisation du paiement par téléphone mobile, estime la BCT, mène à une utilisation plus intensive de la monnaie électronique qui se présente comme alternative de paiement à coûts réduits. Des solutions alternatives devaient être trouvées».

Arrondir au dinar inférieur les factures de la Steg et de la Sonede?

C’est ainsi que la BCT a approché la Steg et la Sonede pour émettre les factures avec des montants arrondis au dinar inférieur afin de ne plus recourir aux pièces de monnaie de petites dénominations. Le reliquat du dinar sera intégré à la facture suivante. La Steg a exprimé sa satisfaction du procédé de facturation proposé par la BCT et nous a notifié l’entrée en vigueur de ce mode de facturation à partir du mois d’août 2016. La Sonede s’est engagée également sur cette voie et la réalisation du procédé est en cours. Ces deux institutions voient que le nouveau procédé de facturation allégera la gestion de leurs fonds de roulement en pièces de monnaie de faibles dénominations.

Les organismes sociaux (Cnss, Cnrps et Cnam), émetteurs de mandats, ont également été approchés pour émettre les mandats avec des montants arrondis aux cinquante millimes inférieurs afin de ne plus recourir aux pièces de monnaie de petites dénominations hautement sollicitées par la Poste. Le résidu des cinquante millimes sera prélevé par la Poste qui prétend amender son barème de prestations de services. Ainsi, les caisses du Trésor public seront créditées doublement: une première fois par les résidus collectés par la Poste et une autre fois par les bénéfices réalisés par la BCT qui n’étaient pas affectés à la concrétisation de marchés de frappe de pièces de monnaie de faibles dénominations...

Lire aussi

Tunisie: Le casse-tête de la petite monnaie
Tunisie: Pas de chance pour les faussaires!
Au pilon! pourquoi et comment a-t-on changé le billets de banque, il y a deux ans
Tunisie: Plus de 10 milliards de dinars en circulation
Le premier billet de banque tunisien date de 1847
Tunisie: Quand faut-il émettre de nouveaux billets de banque?
Retirer les billets de banque et les remplacer: Qui veut perdre des milliards?


 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
2 Commentaires
Les Commentaires
A. Masmoudi - 08-10-2016 13:21

Et les 10 millimmes qui ne sont pas comptés lorsque tu achètes une baguette ça chiffres des millions à la caisse de l'état

Kamelkamel - 08-10-2016 15:30

Ce n'est nullement un cauchemar des caissiers, au contraire ça les arrange pour mettre de côté quelques dinars pour leur compte au moment de faire la caisse; de même pour les boulangeries! Ce qu'il faut, c'est qu'obligatoirement la banque centrale livre à chaque retrait d'argent, elle livre 5 ou 10% sous forme de petite monnaie et que le consommateur exige qu'on lui rende toute sa monnaie, et ne s'habitue à se taire pour ses 20 ou même 50 millimes.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.