Partenaires - 09.11.2018

46ème Congrès médical maghrébin: « La réduction des risques dans le tabac – vers un monde sans fumée »

46ème Congrès médical maghrébin: « La réduction des risques dans le tabac – vers un monde sans fumée »

C’était au tour de Tunis d’accueillir cette année, les 9 et 10 novembre 2018, le 46ème Congrès médical Maghrébin. L’organisation a été assurée par la plus-que-centenaire Société Tunisienne des Sciences Médicales (STSM), fondée en 1902, et société mère de toutes les sociétés médicales tunisiennes. "Enseignement et recherche médicale dans le Maghreb" fût le thème principal de l’édition 2018.

Ce congrès fût l’occasion pour établir un état des lieux de la recherche médicale dans le Maghreb, notamment, l’organisation de cette recherche, ses orientations, ses sources de financement et l’importance de ses résultats en termes de publications. Par ailleurs, les réformes de l’enseignement de la médecine dans le Maghreb étaient également au centre des discussions. Le congrès fût a aussi offert une plate-forme de réflexion sur de la mise en place de la médecine de Famille dans le Maghreb, l’accréditation des facultés de médecine du Maghreb et l’utilisation des nouvelles techniques pédagogiques dans l’enseignement médical.

Parmi les différentes thématiques évoquées, les participants du 46ème congrès maghrébin ont également été invités à discuter du thème de la réduction des risques dans le tabac lors travers de l’intervention du Dr Nuno Fazenda, Manager des communications scientifiques et publiques au sein du Département de Recherche & Développement de Philip Morris International, qui a présenté le programme de développement scientifique  pour les produits sans fumée développés par la société. La multinationale a investi depuis 2008 plus de 4.5 milliards de dollars dans la recherche et le développement via son centre de recherche scientifique basé en Suisse.

L’intervention du Dr. Fazenda aura permis de comprendre que la stratégie de réduction des risques dans le tabac, consistant à offrir aux fumeurs adultes ne voulant ou ne pouvant pas arrêter de fumer des produits alternatifs, se veut complémentaire aux mesures actuelles en matière de prévention et sevrage. Le principe de ces produits alternatifs se base sur le fait que la combustion (principale cause de formation de la grande majorité des composants toxiques responsables des maladies liés à la cigarette) y est absente.

Le Dr. Fazenda a ensuite présenté les résultats scientifiques obtenus pour le système de tabac chauffé aujourd’hui commercialisé sous la marque IQOS dans 43 pays dans le monde et ayant permis à près de 6 millions de fumeurs dans le monde d’arrêter de fumer. L’intervenant a notamment expliqué que ce produit génère une vapeur contenant en moyenne moins de 10% des quantités de composés nocifs et potentiellement nocifs en comparaison à la fumée de cigarette. Les résultats d’une étude clinique de 6 mois réalisée aux Etats-Unis ont également été présentés mettant en évidence que des marqueurs de risque associés aux principales maladies liées à la cigarette ont, pour un groupe de fumeurs passant à IQOS, évolué dans la même direction que celle observée pour un groupe de fumeurs arrêtant de fumer, indiquant ainsi que le passage de la cigarette à ce produit de tabac chauffé pour des fumeurs ne pouvant pas arrêter de fumer présenterait vraisemblablement moins de risque que continuer à fumer.

L’intervenant a finalement conclut en faisant référence à différentes études indépendantes, y compris par des instituts de recherche gouvernementaux, confirmant les résultats scientifiques de PMI.

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.