News - 11.10.2018

Caïd Essebsi s’entretiendra avec Macron, Aoun, Sarkissian et Kersti Kaljulaid

Caïd Essebsi s’entretiendra avec Macron, Aoun, Sarkissian et Kersti Kaljulaid

Erevan, Arménie – De l’envoyé spécial de Leaders, Taoufik Habaieb. Quatre entretiens de haut niveau sont au programme ce jeudi du président Béji Caïd Essebsi, en marge du XVIIème Sommet de la Francophonie, à Erevan. C’est ainsi qu’il rencontrera successivement les présidents français, arménien et libanais ainsi que la présidente estonienne (mise à jour: des contraintes d'agenda ont dû reporter, en dernière minute, la rencontre avec la présidente de l'(Estonie). Eclairages, exclusifs.

L’entretien avec le président Armen Sarkissian, qui vient d’être élu en avril dernier à la tête de l’Arménie, et pays hôte du Sommet, portera sur le renforcement des relations bilatérales et l’accroissement des flux de coopération en favorisant les échanges commerciaux entre les deux pays.

La rencontre Caïd Essebsi – Macron est la troisième depuis le début de cette année. Emanuel Macron était venu en visite d’Etat à Tunis, le 31 janvier dernier et Béji Caïd Essebsi s’était rendu le 29 mai dernier à Paris, à l’occasion de la conférence internationale sur la Libye. Les sujets d’intérêt commun ne manqueront pas lors de leur entretien ce jeudi à Erevan. Les relations bilatérales, la situation dans la région et la sortie de crise en Libye, ainsi que la sécurité et la migration, mais aussi la francophonie et l’Europe constituent en effet des thèmes prioritaires. Une quatrième rencontre Caïd Essebsi – Macron est prévue le 11 novembre prochain à Paris, à l’occasion du Forum de la Paix qui se tiendra en célébration du Centenaire de l’Armistice.

L’entretien avec le président Michel Aoun, vient dans le cadre de la complémentarité entre les deux sommets arabes, le premier économique et social et le second, politique, qui se tiendront début 2019. Le Liban accueillera en effet les 19 et 20 janvier prochain le Sommet arabe du développement économique et social. Le président Aoun avait récemment dépêché le ministre des Finances, Hassan El Khalil auprès du président Essebsi porteur d’une invitation officielle à ce Sommet. Deux mois après, c’est autour de la Tunisie d’accueillir en mars prochain le Sommet arabe. D’où l’importance des concertations entre Tunis et Beyrouth pour la synergie et la réussite de ces deux importants sommets.

Comme la Tunisie, l’Estonie est candidate au siège de membre non-permanent au Conseil de Sécurité de l’ONU pour 2021- 2022. La concertation à ce sujet est utile entre les deux pays, d’autant plus qu’assurés de de fortes chances d’y accéder, chacun de son côté, ils seront appelés à coopérer ensemble tout au long de ce mandat. La présidente de l’Estonie, Kersti Kaljulaid évoquera avec le président Béji Caïd Essebsi, s’attend-on, outre les relations bilatérales, ces perspectives. (Mise à jour: des contraintes d'agenda ont dû reporter, en dernière minute, la rencontre avec la présidente de l'(Estonie)

Taoufik Habaieb

Lire aussi:

L’Arabie Saoudite reporte au Sommet de Tunis en 2020 sa demande d'adhésion à la Francophonie
La Rwandaise Louise Mushikiwabo en ligne droite pour le secrétariat général de la Francophonie

Macron : Alors que tous en avaient peur, le président Caïd Essebsi l’a fait... Soutenons-le! (Vidéo et Album Photos)

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.