News - 26.11.2011

IFM Lol & Hits : Le meilleur du rire et de la musique

Hamed Soyah, 43 ans, est un vrai «fils de radio»! Son amour pour les ondes, mais aussi le rire et la musique, il l’a longtemps exercé en France, mais aussi à Phnom Penh, au Cambodge où il était parti donner un coup de main à un ami. Dans ses nouveaux studios installés aux Berges du Lac, il vivra dès ce mois de novembre la réalisation de son vieux rêve : lancer sa propre radio, chez lui, en Tunisie. Le démarrage se fera en deux phases : une phase de diffusion en automation, c’est-à-dire une diffusion automatique des programmes, sans animation, pendant les deux premiers mois. Puis viendra le lancement du direct selon la grille de programmes. Une grande aventure qu’il vit avec beaucoup de bonne humeur et grande confiance. Interview.

«Passionné par le domaine radiophonique depuis mon jeune âge, mon rêve et mon ambition depuis est de créer une radio FM. J’ai découvert le monde de la radio en France en 1983 à la libération des radios FM.

Radio France était un peu La Mecque pour moi, j’assistais à toutes les émissions ouvertes au public, j’étais lauréat de plusieurs concours radio organisés par Radio France…J’ai collaboré à plusieurs émissions dans des radios associatives parisiennes. En 1989, j’ai collaboré à RTCI avec Rachid Fazaâ pendant trois ans en tant que correspondant à Paris et assistant de quelques animateurs vedettes. En 1996, j’ai collaboré à la création d’une radio à Phnom Penh – la capitale du Cambodge - et à créer et animer la première émission quotidienne francophone du Cambodge en collaboration avec RFI. En 2000, je suis retourné en Tunisie où j’ai déposé un projet de radio Medina, une radio destinée aux touristes et totalement informatisée, en 2004 j’ai créé radio Lol and Hits sur le web.

Enfin, le 8 février 2011, j’ai déposé ma demande pour une radio FM : IFM, le meilleur du rire et de la musique

Pourquoi lancer une nouvelle station radio ?

La scène culturelle tunisienne est actuellement très pauvre et de nombreux artistes sont encore dans l’ombre, de plus le paysage radiophonique tunisien est monocolore, 90% des radios proposent pratiquement le même programme. Le besoin d’une radio créative et qui rompe avec l’existant semble évident. Les talents en Tunisie existent partout et dans toutes les régions, du nord au sud, cette radio est là pour leur offrir non seulement une tribune mais aussi pour servir de tremplin pour certains d’entre eux. Outre l’aspect créatif, le besoin de s’ouvrir musicalement sur le monde est une des grandes failles du paysage radiophonique actuel ; la World Music, pratiquement inexistante, trouve toute sa place dans IFM, puisque nous allons proposer quotidiennement des genres musicaux venant du monde entier (africain, latin, jazz…).

Quelles seront ses spécificités par rapport aux autres stations existantes ?

L’objectif de cette radio est de proposer un programme thématique et complémentaire par rapport à l’offre déjà existante dans la zone de desserte. Pour cela, le choix du programme est celui de Radio IFM, une offre thématique axée exclusivement sur les sketches et les tubes des années 80 à nos jours. La chaîne de production d’IFM comportera dès le début la recherche et le lancement de nouveaux talents, notamment avec le concept IFM ZANGA ZANGA. C’est un vrai studio mobile qui fera le tour de la Tunisie à la recherche de nouveaux talents, le contenu de ses enregistrements sera diffusé au fur et à mesure. IFM, à travers sa future filiale de production, produira les spectacles de ses talents et les accompagnera jusqu’à ce qu’ils volent par leurs propres ailes.

Outre la découverte d’artistes, IFM a la volonté de créer des vocations dans le domaine de la création radiophonique qui n’est ni plus ni moins qu’une activité artistique telle que le cinéma ou le théâtre.Ainsi Radio IFM ne sera pas une radio comme les autres; ce sera un véritable atelier et un vivier d’artistes.

Quelle sera votre zone de diffusion ?

Radio IFM est une radio FM à vocation nationale diffusant ses programmes 24h/24 et 7j/7. La diffusion commencera sur le Grand Tunis.

Nous allons dès que possible obtenir des fréquences sur toutes les régions dans lesquelles nous allons installer de vrais studios pour permettre d’effectuer un décrochage local d’au moins 2 heures dans toutes ces régions. En effet, le réseau IFM ne va pas se contenter de diffuser son programme national mais il va prêter main-forte à ses structures régionales en vue de diffuser un programme quotidien 100% dédié à la région.

Quelles sont les difficultés rencontrées actuellement ?

Par souci d’indépendance totale vis-à-vis des groupes de pression économiques ou politiques, nous nous sommes attachés à notre indépendance financière; nous avons eu du mal à boucler notre schéma de financement, même si nous avons été soutenus dès le départ par une très grande banque, mais je peux dire qu’à cet instant, nous sommes prêts.

D’autre part, je tiens à préciser à quel point nous avons été soutenus et accompagnés par l’INRIC qui a fait un travail extraordinaire en multipliant les séminaires et les rencontres avec de grands médias internationaux. D’autre part, l’ONT a tout fait pour nous faciliter nos démarches, notre avancement et surtout nous accompagner dès le départ au niveau technique.

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
2 Commentaires
Les Commentaires
zeineb - 28-11-2011 11:07

je capte votre radio et sincèrement elle est superbe , de la musique sans interruption avec un choix très haut niveau , la répartition est également formidable,sauf quelques petites réserves sur certaines chansons de rap. Je vous souhaites plein succès et bonne continuation.

Dali de Djeddah - 28-11-2011 20:49

J'ai rencontre Hamed a pnhom penn, en plus d'etre un grand animateur de radio, c'est aussi un homme au grand coeur qui a su garder les pieds sur terre.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.