News - 30.01.2011

Qui est le véritable auteur de la déclaration du 7 Novembre ? Hédi Baccouche en revendique la paternité et s'explique sur sa « mission de bons offices »

Vingt-trois ans après, la révélation est utile ! Qui a conçu la déclaration du 7 Novembre 1987 et en a rédigé le texte ? Un document fondateur qui avait séduit les Tunisiens avant que sa mise en œuvre se transforme en grand leurre pour tous. Evidemment, sans la moindre gêne, Ben Ali en avait fait sa propre œuvre et un motif de grande fierté. Personne n’a osé dénoncer cette usurpation, jusqu’à ce que M. Hédi Baccouche, éminence grise du « Changement » et éphémère Premier ministre, se décide à le dire. Répondant aux questions de Fatma Karray Ben Abdallah, d’Echourouq, il révèle ce dimanche qu’il est le véritable auteur du document et en revendique la totale paternité.  Il va jusqu’à ajouter que ce texte avait été élaboré quelques jours avant le passage à l’acte et finalisé à la toute dernière minute. Manuscrit à l’appui, il est bien reconnu dans son droit.


Conseiller de Ghannouchi ou « simples missions de bons offices » ?


Forte de ce scoop, notre consoeur ne s’arrête pas là avec son interlocuteur. Reprenant des échos largement répandus en Tunisie, mais aussi dans la presse internationale (notamment sur Rue 89) elle interroge M. Baccouche sur un rôle assidu de conseiller auprès de M. Mohamed Ghannouchi, durant ces derniers jours. En fin politicien, M. Baccouche se contente de dire qu’effectivement, il a fréquenté la Kasbah, récemment, mais dans le cadre d’une mission de bons offices avec différentes composantes politiques. Il cite notamment l’UGTT, Ennahdha, la gauche et d’autres forces vives… C’est ainsi qu’il déclare avoir rencontré notamment Hammadi Jebali et Ali aridh (Ennahdha), Abdessalem Jerad et d’autres.


Mhammed Chaker pour raviver les valeurs fondatrices du Néo-Destour ?


Une autre révélation, glissée par M. Hédi Baccouche et concernant le RCD, mérite attention. Après avoir dénoncé la sclérose de ce parti et appelé à sa totale refondation, il a déclaré qu’il contribuera à l’émergence de tout nouveau parti politique qui s’appuie sur les valeurs fondatrices du Neo-Destour, mais cela exige une certaine réflexion. «  Il paraît que M. Mhammed Chaker pourrait entreprendre cette initiative, lui demande Fatma Karray Ben Abdallah ? » Réponse significative : « Oui… Il en est bien capable et il peut réunir les énergies intègres. »


Quand on connaît l’intelligence de M. Hédi Baccouche, son flair politique et son patriotisme, on ne peut suivre attentivement ses déclarations.

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
13 Commentaires
Les Commentaires
boujemaa - 31-01-2011 06:28

Lorsque Si hédi a quitté le Gouvernement pendant une année il était sous surveillance policière, écoute et autre à plusieurs reprises la police m'a interpellé et même m' conseille de ne plus me rendre chez Si El Hedi avec qui je partage une passion commune de la mer. (je suis apolitique mais j'ai profond respect pour cet homme)

samira - 31-01-2011 08:31

2 fautes d'orthographe : -denoncer au lieu de denoncé (2 verbes qui se suivent le second en er) éminence au lieu émincé (de veau)

marouane abassi - 31-01-2011 12:24

J`ai suivi hier avec beaucoup d`attention les analyses de Mr Gilbert Naccache, il a fait allusion au rôle négatif joue par Mr Hedi Baccouche lors de différents moments historiques que notre pays a traverse et surtout de la mauvaise influence qu`il pourrait avoir sur la réussite de la révolution en cours. Pour qu`on puisse mieux comprendre notre histoire contemporaine et porter les jugements adequats, est ce que Mr Baccouche peut nous répondre sur les faits qui lui ont été reprochés?

Tounsi - 31-01-2011 13:22

Concernat la refonte du RCD, ex PSD, ex PD, nous vous prions de vous retirer de la scène politique nationale, en attendant d'abord la fin des analyses et recherches à realiser par la parties concernée pour délimiter les reponsabilité de chacun. Les responsables de tous les dépassements, appartenant au RCD, ex PSD, ex PD, doivent d'abord être traduits en justice et payer pour leurs crimes, arrivant jusqu'à les suspendre de militance politique et appartenence à des instances de n'importe quel ordre d'utilité public. Après et seulement aprés, le RCD, ex PSD, ex PD, demuni de tous les avantages dont il a beneficié, peut revenir à la scène, en partant de zéro.

SG - 31-01-2011 14:22

"Quand on connait l'intelligence de M;Hédi Baccouche........." pourquoi ce ton mielleux, et ces jugements à l'emporte piéce ? si c'est lui qui a chucuté à l'oreille de Mr GANNOUCHI de garder les caciques du pouvoir dans le gouvernement waow quel flair politique !!! à moins que comme le pensent la plupart il a essayé sans succés dieu merçi de jouer la carte du DCD !!! décidément quelle naiveté dans votre analyse...svp plus de lucidité dans vos articles et ne retombaient pas dans vos vielles habitudes de carressage dans le sens du poil.

roland mantia - 31-01-2011 15:48

Pour Mme Samira "correctrice" de texte" Je vous signale que " après avoir dénoncé" est correct ;c'est bien le participe passé qui convient et non l'infinitif .La règle que vous citez ne s'applique que losque le 1er verbe est conjugué! la preuve si vous changez le 2ème verbe par un verbe du 3ème groupe "après avoir pris" par exemple vous avez la confirmation de ce qui est dit plus avant!

Samir - 31-01-2011 16:53

Je suis bien d'accord avec les trois derniers commentaires... Déjà, de quelle "intelligence" parle-t-on ? Si c'est celle de savoir suivre le courant le plus porteur pour pouvoir retourner sa veste avant tout le monde, oui, il est peut-etre intelligent, mais il s'agit plus là d'opportunisme, de filouterie que d'intelligence. Il a occupé des postes prestigieux où il a brillé par sa médiocrité, voire au mieux son absence! Allons donc ! Avons nous la mémoire si courte ? Ce personnage peut avoir quelques qualités, certes, mais certainement pas "l'intelligence"... Ce qui le connaissent bien le confirmeront...

Dsetra - 31-01-2011 16:55

@Tounsi : En attendant les conclusions sur les dépassements, tu n'as pas à demander que les destouriens soient traduits en justice. Si tu as des preuves, vas-y, dépose une plainte. Les destouriens adhérents au ex-RCD étaient en 99% des citoyens comme les autres, qui avaient peur comme les autres, qui n'avaient pas d'avantages comme les autres, des pères et mères de familles, des fonctionnaires, ... S'ils étaient silencieux, c'est parce qu'ils ne pouvaient pas parler, comme tous les autres citoyens. Ceci dit, personne ne nie la déviance, mais il ne faut pas nier la cruauté de l'appareil de répression qui menaçait chaque voix libre.

CITOYEN AVERTI - 31-01-2011 18:29

Tous les caciques du pouvoir doivent se taire et quitter la scène politique tunisienne à jamais.Ils ont largement pris leurs chance et ont largement démontré leurs incompétences sans parler de leur opprtunisme à outrance.ASSEZ-ASSEZ-ASSEZ.iL FAUT SAVOIR PASSER LA MAIN ET ETRE BON JOUEUR

A E - 01-02-2011 06:31

L’auteur de la déclaration du 7 Novembre 1987, oui, c’est vrai, tout le monde connait l’intelligence de Monsieur Hedi Baccouche, les 23 années passées nous donnent un aperçu de « son flair politique et son patriotisme ».

Ali Karrech - 01-02-2011 07:21

I have a dream, I wish I could loose all these faces of dictatorship forever... I wish I never ever hear about this corrupted band again... God bless Tunisia

A E - 02-02-2011 06:43

@ CITOYEN AVERTI, il ne faut pas généraliser, l’extrémisme est très mauvais, il y a eu après l’indépendance des responsables qui ont vraiment travaillés pour le bien le bien du pays et ont réussis à constituer énormément de richesses (intellectuels, etc. .). Ceux qui doivent se taire sont les hypocrites, avides de pouvoir qui ne cessent de retourner leurs vestes.

slimane beji - 05-02-2011 09:10

Silence coupable Hedi Baccouche a rédigé sans nul doute la Déclaration du 7 novembre. Son erreur est de l’avoir destinée à Ben Ali dont il connaissait parfaitement le niveau d’études et le déroulement de la carrière. Il savait en effet que Ben.Ali avait été renvoyé du collège en 3ème année après avoir redoublé deux fois. Il a néanmoins usé de son influence auprès de la cellule d’Hammam Sousse pour qu’il parte en France. Il’a été autorisé à ne passer que passer six mois à l’école militaire interarmes à Coëtquidan et six mois à l’école d’application de l’artillerie à: Châlons-sur-Marne. Il en est revenu avec une formation minima en regard de la formation qu’ont reçue les bacheliers inscrits à Saint Cyr au même titre que les élèves français Malgré son niveau faible et son manque d’expérience, Il est rapidement nommé à la tête du service de Sécurité militaire, après avoir épousé la fille du Commandant Mohamed El Kéfi .On connait la suite. «Oui, j’ai fait le 7 novembre avec Ben Ali» Il aurait pu ajouter qu’il avait fait alors de Ben Ali le Président de la République pour vingt trois ans. Et depuis Hédi Baccouche avoue avoir gardé depuis lors un mutisme par peur, un mutisme coupable.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.