News - 06.10.2018

Amel Milad Chaker: Trêve de paroles

Amel Miled Chaker: Lettre à mon mari, Slim Chaker

«L’idée ridicule de ne jamais plus te revoir…»
Rosa Montero

Ceci est le titre d’un livre que m’a offert Olfa Meziou Baccour, ma dame de cœur, celle qui des mois durant ne s’est jamais absentée et a tout essayé pour que je ne sombre pas dans l’abysse de la douleur et du désespoir.

C’est un livre qui donne une autre dimension à la souffrance: le ridicule ; j’ai appris que le sentiment du ridicule et de l’absurde était pire que la douleur, d’où le ridicule de parler de la souffrance de ton départ, du vide indescriptible que tu as laissé, de l’état d’incompréhension  que je vis, ce serait ridicule même d’essayer de te rendre un hommage… commencer par un « Un an déjà ?»… n’est-ce pas absurde ?

Que puis-je ajouter à ce qui a été déjà dit ? C’est ridicule de rabâcher tes qualités, ta probité, ton acharnement au travail, ton amour pour cette Tunisie que tu as refusé de quitter, et non pas faute d’opportunités alléchantes ; tu travaillais comme un forcené, à en oublier d’aller chez le médecin, à en oublier de manger (ceux qui t’ont côtoyé le confirmeront), parce qu’il fallait reconstruire la Tunisie, même si avec le temps tes ardeurs se sont légèrement modérées, et la fatigue et bien d’autres choses ont eu raison de toi.

Tu es parti un dimanche, refusant de passer la journée avec nous, chose qui était devenue habitude depuis si longtemps. Tu es parti courir, ce qui t’était strictement interdit, parce que d’après tes dires, le secteur était difficile, et il fallait montrer ta bonne volonté et serrer les rangs. Ton cœur, fatigué depuis le ministère des Finances, a fini par jeter l’éponge.

Pour t’avoir accompagné ces longues, si courtes années, je ne peux que confirmer ce que tout le monde a dit à propos de ton relationnel professionnel et amical ; avec ta famille tu étais tout aussi aimable, gentil, patient, jamais un mot plus haut que l’autre, jamais un mot méchant ou de travers envers qui que ce soit, et certainement pas tes détracteurs pour qui la politique est un ramassis de mensonges, diffamation, jalousie, indécence… Tu nous ordonnais de ne jamais réagir ; mais certains coups bas te sont restés sur le cœur, surtout ceux venant des plus proches.

Un hommage et ma gratitude éternelle doivent être exprimés envers nos amis, dont le nombre a ridiculement rétréci…surtout celui de ceux qui ne te lâchaient pas de ton vivant…Petitesse quand tu nous tiens ! Je citerai ceux qui nous ont accompagnés et soutenus…les autres se reconnaîtront:

Hédi Baccour, l’ami de toujours et ton vrai frère que tu aimais tant, qui s’est chargé de tout et dont la présence quasi permanente avec nous est si apaisante, surtout pour ton fils; Souheil Ben Abdallah, la gentillesse et la générosité sans faille ; Ali Kooli, d’un constant réconfort inestimable ; Pr. Slim Belhassen qui sait parfaitement la profondeur de l’amitié que nous lui vouons. Lotfi Baoueb, si serviable et si disponible ; Saloua Boudali, mon autre dame de cœur, généreuse et si forte, Lilia Ariane et Mounira Masmoudi, toujours à mes côtés… Je ne pourrais les citer tous, mais ils se reconnaîtront, tous ceux qui n’ont pas pris ombrage ou profité d’un prétexte pour disparaître de nos vies et nous abondonner.

C’est ridicule de croire qu’il y aura un autre comme toi… ridicule de te parler de solitude, de cette envie de te voir qui parfois devient suffocante… absurde de ne pouvoir te rejoindre, mais ce n’est pas en mon pouvoir, encore moins mon choix, n’est-ce pas le summum du ridicule de mon semblant de vie ?

Le « ridicule » aura été le fil conducteur de mon propos et c’est ce que je ressens, et vivront plus heureux ceux qui comprendront que « rien ne vaut le coup » comme tu le répétais souvent.

Repose en paix mon cœur, mon ami, mon compagnon, nous ne vieillirons pas ensemble et tu ne vieilliras même pas ; j’espère que tu es avec ton grand-père que tu n’as jamais connu mais que tu as rejoint presque au même âge et au même endroit… en parlant d’absurde !

Adieu Slim
Allah yarhamek

Amel Miled Chaker

Télécharger: C’était Chaker

Lire aussi

C’était Chaker, An 1

Slim Chaker: A l'approche du 40e jour de son  décès, Leaders revient avec des révélations exclusives

Chaker vu par Habib Essid : Je n’étais pas chef du gouvernement, il n’était pas ministre...Mais, tout simplement, deux grands amis

Chaker vu par Youssef Chahed : Un optimiste invétéré

Chaker vu par Mohamed Ghannouchi: Je connaissais l’excellent technocrate, j’ai découvert l’homme politique courageux

Chaker vu par Afif Chelbi: Compétence et abnégation

Chaker vu par trois anciennes collaboratrices : Boutheina Ben Yaghlane, Mériem Mizouni et Sonia Ben Cheikh



 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
8 Commentaires
Les Commentaires
amina MKADA - 06-10-2018 14:52

il n'y a pas d'autres mots pour saluer ce vibrant et si touchant hommage à Mr Slim CHAKER. Je ne l'ai jamais connu meme pas de loin mais je salue en lui toutes ces qualites que son epouse a si bien su nous decrire. il y a quand meme un mot, ou plutot une expression, une seule: ALLAH YARHAMOU inchallah

Phedra - 06-10-2018 16:25

C'est si émouvant ce vibrant hommage d'une épouse, compagne, amie, maman pour son moitié qui est parti non de son plein gré mais qui s'est incliné à la volonté de dieu. C'est le destin. Allah yarhmou. Puisse toute votre famille puiser votre force dans l'amour qu'il vous a laissé en héritage.

Habib robbana - 06-10-2018 17:01

Mon mari est décédé quelques mois avant le votre mme cheker ,au même âge et de la même façon. Je ressens la même douleur et vos mots m'ont touché au plus profond de mon âme.

Dorsaf ouali - 07-10-2018 09:18

Quel bel hommage !!!et quelle belle plume C est avec les mots sincères qu on peut rendre hommage à tous ceux qui nous est chers Que dieu vous garde pour ces enfants ...l’avenir de la Tunisie

Ombrax - 07-10-2018 14:41

Un hommage qui donne des larmes aux yeux. Qu'il repose en paix.

Damergi Leïla - 07-10-2018 21:43

Paix à son âme. Nous compatissons parfaitement à votre douleur et en comprenons tout à fait la raison. Mais votre consolation devrait résider dans le fait que la famille Chaker à présenté à deux reprises à la Patrie des Hommes au vrai sens du terme, des militants qui sacrifient leur propre intérêt au profit de celui de leur pays.Puissiez trouver en la dédicace du nom de Hédi Chaker à une avenue à Nabeul et celui d'un hôpital (en projet) un humble témoignage de la reconnaissance de nos compatriotes envers ces martyrs qui au delà du commun des mortels, seront éternellement vivants, et ce en vertu de notre saint Coran.

Mourad Guellaty - 08-10-2018 11:04

Slim Chaker était un homme humble et digne. Il fréquentait les grands et les petits avec la même gentillesse, humilité et curiosité. Sa vie a été courte. il laisse pourtant un souvenir inoubliable à tous ceux qui l'ont connu et apprécié. MG

Ahmed BEN KHEDHER - 09-10-2018 10:36

Une fidélité exemplaire. Je pense qu'il faut reconnaître un autre droit de l'Homme avec cette femme: le droit au deuil éternel. Slim CHAKER était "porteur de projet" pour notre pays. Même ceux qui lui étaient opposants "farouches" l'attestent. Toujours la même question: a-t-on raté un rendez-vous avec l'histoire après la résistance inexpliquée à son projet au Ministère des Finances et son départ injuste du Ministère?! La réponse est l'essence même du "ridicule". ALLAH YARHAMEK CHER AMI

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.