News - 14.03.2018

Fake news: Comment procèdent les partis en Tunisie ?

Fake news: Comment procèdent les partis ?

Le secret est lourdement gardé. Aucun parti interrogé par Leaders n’a souhaité livrer de détails sur son dispositif cybernétique. Comment se protègent-ils contre les fake news ? Comment réagissent-ils ? Comment livrent-ils cette guerre ?

De la bande de copains en militants volontaires aux petites équipes professionnelles, aux grandes armées bien en ordre de bataille : le niveau de performance est très différent d’un parti à un autre. Chacun prétend avoir sa propre force de frappe, mais très rares sont ceux qui sont efficients professionnellement.

«C’est incontestablement Ennahdha qui est la mieux organisée en la matière, confie à Leaders un spécialiste. Ce mouvement capitalise sur une longue expérience de communication électronique, acquise lors des années d’exil et de militantisme clandestin en Tunisie. Après quelques flottements, début 2011, la reprise en main du système a été rigoureuse. La discipline politique se décline en discipline communication et aussi réseaux sociaux. Tout est structuré, moulu dans une charte cohérente, piloté attentivement par un commandement unifié qui veille au grain.»

«Conscient de l’importance de cette arme fatale, le mouvement Ennahdha, poursuit notre source, a beaucoup investi dans la formation de jeunes communicateurs digitaux, leur procurant techniques de pointe et équipements performants. Le dispositif s’organise en veille média et réseaux sociaux, analyse de contenu, capacité de diffusion et de viralisation, et organisation de la riposte si le feu vert  est donné. Les chaînes sont constituées de maillons complémentaires entre ingénieurs, concepteurs, rédacteurs et propagateurs. Certains avancent le chiffre de 400 cybermilitants bien formés, érigés ainsi en bouclier et mis en batterie. Mais, il est difficile de vérifier le nombre exact.»

«Ceux qui suivent de près les sites web et les comptes Facebook attribués à la galaxie Ennahdha, souligne ce spécialiste, sont surpris de ne pas y relever d’incohérence, de contradiction ou de cacophonie. Les messages sont limpides, la fluidité est totale. Evidemment, il y a des loups solitaires, des francs-tireurs, des éléments dits incontrôlés. Mais, ils font partie du dispositif. Le résultat est apparent : le parti islamiste est celui qui tire le plus et le mieux ses marrons du feu cybernétique, et plus largement médiatique.»

Nidaa Tounès avait monté, dès sa création, une cellule efficace pour gérer sa com sur les réseaux sociaux. Son action s’était bien affûtée lors des élections de 2014, avant de tomber en déconfiture par la suite. Une tentative de reprise s’opère ces derniers temps mais n’arrive pas encore à retrouver la montée en puissance d’antan.

Le mouvement Al Harak de Moncef Marzouki s’y met de son côté, avec les résultats qu’on connaît. Son impact reste limité à ses propres troupes, ne parvenant pas à étendre sa sphère d’influence aux autres cibles convoitées.

Pour les autres parties, la lutte contre les fake news fait partie intégrante de l’action com. Les spécialistes manquent, les ressources financières aussi. Les dirigeants se victimisent des attaques qui les ciblent, reconnaissent la faiblesse de leurs dispositifs et les maladresses de leurs ripostes, peu professionnelles, et peu percutantes.

Le gouvernement est le moins loti en la matière. Pas d’anticipation, toujours sur la défensive, avec une lenteur pénalisante et souvent en empruntant, avec une langue de bois repoussante, de fausses pistes peu convaincantes.

Pour ce qui est des grandes organisations nationales, l’Ugtt, comme l’Utica ou l’Utap, sont très peu outillées en la matière. Elles comptent sur des individualités et la montée au créneau médiatique de leurs premiers dirigeants en cas d’attaque par fake news.

Lire aussi

Fake news: Ce nouveau despotisme qui menace la démocratie en Tunisie

Dr Sofiane Zribi: L’art pervers de détruire l’autre ! Sport favori d’une certaine faune politique ?
Comment contrer les fake news

 


 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.