News - 03.09.2017

Taoufik Kossentini, le bâtisseur en Afrique, est décédé

Taoufik Kossentini, le bâtisseur en Afrique, est décédé

Il était encore, il y a quelques jours seulement, sur le chantier au Mali. Taoufik Kossentini, 64 ans, ingénieur centralien, est décédé suite à une subite crise de paludisme. Cette maladie tropicale à laquelle il avait longtemps échappé durant ses plus de vingt ans d’Afrique subsaharienne, a fini par le ravir furtivement à l’affection des siens.

Taoufik Kossentini était un véritable battant doublé d’un grand amoureux du continent africain. Sa vie, avait toujours été les chantiers et sa montre n’affichait que les délais de fin de travaux. Mi-août dernier, il n’était ni Hammamet, ni à Djerba, mais à Kolondiéba, au cœur du Mali, où par une journée pluviale, il supervisait les travaux d’aménagement d’une route, avant de poursuivre sa route vers Ndjamena, la capitale du Tchad pour d’autres chantiers. Au Mali, ce projet lui tenait particulièrement à cœur. Ce n’était pas le premier pour lui, des routes, mais aussi des bâtiments civils, il en avait partout construit dans la région.

Matheux, Taoufik Kossentini commencera ses études à l’Université de Tunis avant d’être admis en 1976 à l’Ecole Centrale des Arts et Métiers (Paris). Il en sortira diplômé en 1979 et rejoindra la SONEDE. Du bureau d’études aux chantiers, il y fera rapidement son apprentissage et prendra la direction de grands projets. Le sens de l’organisation et la qualité des relations humaines avec les équipes et les différents entrepreneurs et corps de métiers intervenants, seront ses atouts majeurs, en plus de sa compétence internationalement reconnue. Les bailleurs de fonds, comme les organismes de contrôle et les autorités feront de sa signature un label de confiance.

De grands entrepreneurs chercheront alors à le recruter pour lui confier de hautes fonctions. Taoufik Kossentini acceptera de rejoindre l’Entreprise Chaabane. Commencera alors une grande saga en Tunisie qui se poursuivra en Mauritanie et dans d’autres pays d’Afrique subsaharienne. Kossentini créera son cabinet de consulting et sera sollicité de partout.

Le grand ingénieur qu’était Taoufik Kossentini ne saurait occulter une autre dimension bien importante de son parcours. Jeune étudiant, il avait été plébiscité par ses camarades pour prendre la direction, avec Mustapha Sellami, début des années 70, du Comité régional des Etudiants de Sfax (CORES). Ni affiliée au PSD, ni relevant de l’UGET, cette structure indépendante devait rassembler les étudiants issus de la région et poursuivant leurs études à Tunis (unique université à l’époque) et à l’étranger et leur offrir nombre de prestations. Déjà, il s’était distingué par son esprit d’ouverture, son sens de l’entraide et sa totale disponibilité pour les autres. Toute sa vie durant, il n’en avait jamais dévié.

Taoufik Kossentini laisse le souvenir d’un ingénieur émérite, d’un grand bâtisseur en Afrique et d’un illustre chantre de l’Amitié. Allah Yerhamou.

Taoufik Habaieb
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
19 Commentaires
Les Commentaires
DRIDI K. - 03-09-2017 10:56

Vraiment on a perdu un Ingénieur émérite en Afrique & international.Allah yarhamou w y saber ahlou ya rab.

Mohamed kossentini - 03-09-2017 11:04

Il était pour l'exemple du travail

Amel Makhlouf - 03-09-2017 11:27

Malheureusement beaucoup de nos ingénieurs émérites, connus et reconnus à l'échelle internationale décèdent en pleine activité durant leurs missions en Afrique, leur dévouement à leurs tâches leur font oublier leur santé, vaccins, Allah yarhmou

Tahar Ghénima - 03-09-2017 11:33

Allah Yarhamou une compétence que la Tunisie perd j'ai suivi ses premiers pas à la SONEDE toutes mes condoléances à sa proche famille et aux sonediens

Houda - 03-09-2017 12:04

الله يرحم السيد توفيق القسنطيني, مهندس معروف بكفاءته ،وشخص خلوق جدا ! الله يرزق عائلته الصبر والسلوان . ويكون مثواه الجنة !

DRISS ZORMATI - 03-09-2017 12:09

Nos chemins se sont croisés en 1989 lors de la réalisation d'un projet à Mahdia, on avait presque le même âge, il travaillait pour l'entreprise Chaabane et Cie...malgré qu'on était apposés par l'exigence du boulot, une amitié est née...Elle a continué ensuite.. Sa mort m'attriste énormément, c'était un grand monsieur Allah yarhamou

Mohamed Masmoudi - 03-09-2017 12:33

Allah Yerhamou, il a été toujours brave , impregné d'abnégation.

MASMOUDI Jamil - 03-09-2017 12:44

Allah yarhmou, ça à l'air d'avoir été un grand monsieur, espérons qu'il a laissé des émules ! Bon courage à sa famille.

limam abdelaziz - 03-09-2017 15:26

Allah yarhamou wa yaktobhou mina al moujahidine fi sabil al insania. C'était un ancien collègue a la Sonede et mon voisin a la Cite Al Ghazala de l'Ariana.

Amor Laaribi - 03-09-2017 15:52

Tout d'abord je voudrais présenter à la famille du défunt et à tous ses proches mes plus sincères condoléances et sympathies. QUE DIEU L’ACCEPTE DANS SON IMMENSE PARADIS! Just un petit mot à propos de Taoufik, un ami et collègue à La SONEDE dans les années 80, et que malheureusement je ne l’avais pas revu depuis, vu que moi-même j’avais quitté la Tunisie. C’est une personne affable, toujours souriant et doué d’un esprit entrepreneur! Quant à ses qualités d’ingénieur bâtisseur, ses réalisations en témoignent et parlent pour lui!

louhichi ali - 03-09-2017 23:23

c'est un grand homme travailleur et un bon technicien .il a travaillé à la sonede en 1980 li était mon patron j'ai bcp appris de lui .aussi il a fait son entreprise à sfax . en fin j'ai perdu de ces nouvelles depuis 20 ans . je le respecte tjs .je suis très inquièt de son départ. Rabbi yarhamo wa in challa eljanna mathwah ton ancien ami Ali louhichi

Chokri Mhiri - 04-09-2017 08:07

Allah Yarhmou, Nous avons perdu un grand homme avec des excellentes qualités personnelles et professionnelle. Il était actif dès jeune âge en tant qu"étudiant, ingénieur, dirigeant, enseignant,consultant et Ingénieur émérite en Afrique. J'avais de bonnes souvenirs en tant que son étudiant, en tant qu'ami et voisin.

Farouk boughedir - 04-09-2017 14:25

Je l ai découvert en tant que voisin. Un homme d une gentillesse et d une correction exemplaire .

ameni bader - 04-09-2017 15:18

C’est avec une grande douleur que nous avons appris la perte brutale d'un cher collège patron ami et père .c'est extrêmement dur. اللهم اغفر له وارحمه و اسكنه جنانك واجعله من الفائزين برحمتك يا ارحم الراحمين

Mongi neffati - 04-09-2017 16:49

الله يرحمو ويصبر عائلته

Noomane HAOUEL - 04-09-2017 21:19

Allah Yarhmou Si Taoufik , un homme exemplaire , gentil , modestie compétent et très serviable , je l ai croise pour la dernière fois lors d une mission en Mauritanie et il était heureux de me rencontrer et me rendre un service : je garde de lui que de bon souvenirs depuis que je l ai connu en 2001 . Allah Yarhmou w sabbar ahlou

Mustapha El Hassoumi - 05-09-2017 06:12

Allah yarhamou je l ai connu les années 73/74/75 au campus et il était toujours au sein du groupe étudiants venant de Sfax : abdelwahab charfi , Omar trabelsi et beaucoup d autres à qui je présente mes sincaires condoléances ainsi qu à toute sa famille

Jalel Allegue - 06-09-2017 19:07

C’est avec beaucoup d’émotion et une profonde tristesse que j’ai appris le décès de mon ami de longue date Taoufik. Je suis effondré et les mots me manquent. Etudiants, nous avons partagé à Tunis puis à Centrale Paris tant de projets, d’ambitions, d’espoirs et une multitude de moments privilégiés. Notre amitié s’est fortifiée avec les épreuves et a grandi avec le temps. Taoufik nous quitte mais son souvenir restera toujours vivant. Allah yerhamou . Mes sincères condoléances à toute sa famille , ses proches et ses amis.

Zina - 07-09-2017 13:25

Si Taoufik, Allah yara7mou, il était mon Directeur à CHAABANE et Cie, et je le remercie pour tout ce qui a fait pour notre équipe.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.