News - 09.03.2017

Tunisair : suspension de tous les vols à cause du conflit entre pilotes et mécaniciens avion

Aeroport Tunis carthage

Pour la première fois dans son histoire, la flotte de la compagnie aérienne Tunisair est plombée au sol depuis ce jeudi matin suite à un conflit syndical entre pilotes de ligne et mécaniciens avion. Déclenché par le port, par les mécaniciens, d’une tenue qui s’apparente à celle des pilotes, ce conflit qui avait éclaté il y a quelques semaines déjà a été attisé ce matin par une altercation et des actes de violence déclenchés sur le tarmac de l’aéroport de Tunis Carthage. Du coup, tous les vols étaient mis à l’arrêt et aucun appareil de Tunisair n’a pu décoller.

Réalisant la gravité de la situation, le ministre du Transport s’est immédiatement rendu avec le secrétaire d’Etat et le PDG de la Compagnie à l’aéroport de Tunis Carthage et mis en place une cellule de crise pour essayer de désamorcer la crise et prendre en attendant son dénouement les mesures qui s’imposent. Dans un communiqué de presse publié peu avant midi, Tunisair a annoncé sa décision de « suspendre tous ses vols jusqu’à nouvel ordre », la justifiant par l’impératif de préserver la sécurité des passagers et de la flotte et regrettant ses conséquences pour sa clientèle. 

Il n’y a pas que les aéroports de Tunisie qui sont en effervescence ce jeudi. Dans les salles d’embarquement à l’étranger, à destination de Tunis sur des vols de Tunisair, des centaines de passagers sont dans le désarroi. Livrés à l’angoisse de devoir patienter sans être rassurés quant à une date proche de reprise des vols, ils doivent faire face à ce désagréable imprévu. Nombre parmi eux, en voyage à l’étranger et ayant épuisé leurs ressources financières, ne savent plus comment se débrouiller.
A 12 heures, aucun communiqué n’a été encore publié par le ministère des Affaires étrangères quant à l’assistance consulaire nécessaire à apporter aux ressortissants tunisiens en attente dans les aéroports à l’étranger.
 
 
Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
5 Commentaires
Les Commentaires
salouha - 09-03-2017 14:59

A mon sens les pilotes ont raison, demain le soldat portera l'uniforme du général et l'ouvrière dans un hôpital portera la blouse d'un médecin, elle est où heibet eddawla ?!?

zitouni - 09-03-2017 16:44

Le peuple immature comme le peuple Tunisien ne peut comprendre qu'avec une dictature car, la dictature quand elle a un dirigeant qui aime son pays , le pays ne peut que fonctionner correctement.Pas dans un pays où tout le monde est responsable sans la signification de ce mot et on ne sait plus qui est qui et qui fait quoi!!!

Moncef MAALEL - 09-03-2017 20:45

En fait un conflit entre deux syndicats (des pilotes et des mécaniciens) qui ont paralysé les vols de Tunisair. Ainsi on dilapide l'argent du contribuable (Tunisair étant subventionnée à cause de son déficit).Et dire que les syndicalistes s'acharnent à attaquer toute idée de privatiser (même partiellement) les sociétés publiques

Mhamed hassine Fantar - 09-03-2017 21:27

Sous d'autres cieux on parlerait de carence au niveau des plus hauts responsables. Voilà un petit fait qui ankylose la compagnie. C'est inadmissible.

otami - 09-03-2017 22:39

Il n' y a que des premières fois depuis cette " révolution " que j'appellerai, volontiers, merdolution. Elle a permis à certains incompétents d'accéder à des hauts postes administratifs. Depuis 1995, date à laquelle la maladie rare de ma fille est apparue, jusqu'en 2011 ; il n'y a jamais eu de rupture de médicaments surtout les plus importants, utiles et très nécessaires comme les antiepileptiques. Il n'y a pas que Tunis AIR qui décroche ; la pharmacie centrale est apparemment un cirque (?).

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.