Notes & Docs - 16.01.2017

Femmes jihadistes : actrices à part entière ou simples victimes?

Femmes jihadistes : actrices à part entière ou simples victimes ?

10% des jihadistes tunisiens sont des femmes. Certains se livrent à des activités terroristes sur le territoire national, d’autres  ont  préféré «exercer» à l’étranger, notamment en Syrie ou en Irak où elles sont généralement confinées dans les rôles de génitrices ou d'esclaves sexuelles.

Quelle signification donner à ce phénomène? Quel est le profil de ces jeunes femmes qui rejoignent les rangs des organisations terroristes? Comment expliquer leur basculement dans l’extrémisme et la violence?

Dans une étude intitulée : Femmes jihadistes : actrices à part entière ou simples victimes ? La sociologue Nabila Hamza répond à toutes ces questions.

Télécharger le document intégral
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.