News - 18.02.2015

Premier Conseil des ministres à Carthage : Comment la 2ème République a pris ses marques

Premier conseil des ministres à Carthage : Comment la 2ème République a pris ses marques

L’acte est solennel ! C’est la toute première réunion du Conseil des ministres conformément aux dispositions de la nouvelle constitution. En inscrivant à l’ordre du jour des questions relatives à la sécurité et aux relations extérieures, le gouvernement a invité le président de la République à y prendre part et, selon la constitution, le présider. Coulisses.

Les questions de protocole étaient les premières à résoudre. Le conseil doit-il se tenir à la Kasbah et c’est au chef de l’Etat de s’y rendre ou peut-il accepter l’invitation du président de la République et se réunir à Carthage ? Pour de multiples raisons, nous dit-on, y compris celle de commodités en termes de parking et autres, le conseil s’est réuni à Carthage. 
 
Deuxième question du même ordre : comment doivent s’ordonner la places autour de la grande table rectangulaire, légèrement effilée ? A la française, avec un président de la République qui fait face au chef du gouvernement ? A la tunisienne, le président étant seul en tête de table et le chef de gouvernement à sa droite ? Et, le chef de l’Etat ne devant pas assister à toute la réunion, comment procéder lorsqu’il se retire ? Est-ce que le chef du gouvernement qui présidera alors les travaux se mettra à sa place ? Les chargés du protocole ont tranché : le président en tête de table, puis il passera le relais au chef du gouvernement. 
La réunion étant éservée uniquement aux ministres, les secrétaires d’Etat n’y seront conviés que lorsqu’ils doivent présenter une communication relevant de leurs attributions, la réunion est fixée à 10 heures précises. Habib Essid avait décidé qu’elle se tienne un mercredi sur deux et ne doit pas s’étendre inutilement, soit une moyenne de deux heures, les principales questions étant examinées au préalable en conseil ministériel restreint. 

A la découverte de la Zone privée

Ce mercredi matin, les ministres sont au complet pour ce premier conseil des ministres. Commençant à arriver dès 9h30, ils ont tous découvert pour la première fois l’aile nommée Zone privée, avec ses merveilleux salons et la grande salle du conseil. Tout est rythmé. Dès son arrivée, le chef du gouvernement Habib Essid est introduit auprès du président Caïd Essebsi pour un tête-à-tête. Les ministres iront vers la salle de conseil reconnaître leurs places, ordonnées selon l’ordre protocolaire, avant de se mettre en ligne pour accueillir le chef de l’Etat. A 10 H précises, Béji Caïd Essebsi fait son entrée, avec Habib Essid et salue un à un les ministres. Le ministre directeur de cabinet, Ridha Belhadj, le premier conseiller (politique), Mohsen Marzouk et le conseiller en communication, Moez Sinaoui, arrivés avec le président de la République, se retirent et n’assistent pas aux délibérations. Les portes se ferment et la réunion commence. 
 
Près d’une heure après, les questions sécuritaires et diplomatiques épuisées, Béji Caïd Essebsi prend congé et retourne à son cabinet. C’est alors au tour de Habib Essid de présider la réunion. Vers midi, les portes s’ouvrent à nouveau, les ministres commencent à partir, alors que le chef du gouvernement ira dans le salon bleu pour une déclaration à la presse. La deuxième République est en marche. 
 
 

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.