News - 19.10.2013

Mohamed Kraiem livre ses « Feuillets d'une vie » de syndicaliste et de ministre de Bourguiba

Il a toujours fait figure à part ! Mohamed Kraiem, à l’origine communiste, syndicaliste dans l’âme et Kerkennien pour toujours, en plus de sa fibre profondément tunisienne. Dès 1946, il rejoindra l’UGTT fondée par Hached, parrainé par Habib Achour. Au lendemain de l’indépendance, Bourguiba lui confiera la tunisification de l'aviation civile et le nommera PDG successivement de Tunisair, la  CNSS, la CTN et l’Office national de l’Artisanat, avant de lui confier, plus tard, le ministère de la Jeunesse et des Sports, puis la création du ministère du Transport. La lutte des clans ne l’épargnera pas et le voilà éloigné du sérail… envoyé en ambassadeur à Berlin, alors capitale de la République démocratique allemande. C’est ce parcours, très chahuté, que Mohamed Kraiem restitue dans ses mémoires qu’il vient de publier aux éditions l’Or du Temps, sous le titre de « Feuillet d’une vie. Du mouvement syndical au gouvernement».

En trois parties d’un gros pavé de 500 pages, l’auteur nous fait traverser, avec une plume alerte et dans un style soigné, son passage syndical, sa direction de grandes entreprises publiques et ses activités ministérielles. On y retrouve une évocation instructive de ces trois univers et de leurs principaux acteurs, articulés autour des pères fondateurs de l’UGTT d’abord, mais aussi et surtout de Bourguiba, avec, au passage, son épouse Wassila. Avec force détails révélés souvent pour la première fois, on comprend mieux le fonctionnement du système, les jeux d’influence et la course à la succession au pouvoir. Mohamed Kraiem revient utilement sur des moments forts qu’il avait vécus personnellement, notamment les confrontations Ahmed Ben Salah-Habib Achour et Nouira – Achour et la sanglante journée du 26 janvier 1978, le déclin de Wassila et les tentatives de dépéçage des entreprises publiques. Il reviendra aussi sur la rupture avec Wassila, son opposition à la montée en puissance de Ben Ali, les affaires de Tunisair, de la SOCOTU et de la SOMVIK.

Mohamed Kraiem nous livre pour l’histoire son témoignage d’une époque exceptionnelle. On y retrouve un homme au caractère trempé dans l'acier et un sens aigü de l’autorité. Chaque ligne ne fait que confirmer le vrai Mohamed Kraiem à ceux qui le connaissent. Un dirigeant qui a toujours été à part, intransigeant, ne cèdant jamais sur l’essentiel quitte à en payer les frais. Des mémoires à lire et un témoignage à recouper à ceux de ses contemporains.
 

Feuillet d’une vie. Du mouvement syndical au gouvernement
de Mohamed Kraiem
Editions l’Or du Temps, 500 p. 2013, 25 DT

 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.