News - 25.07.2013

Deuil national et grève générale ce vendredi en Tunisie

Un deuil national est décrété ce vendredi en Tunisie suite à l’assassinat de Mohamed Brahmi alors que l’UGTT a appelé à observer ce même jour une grève générale pour l’ensemble des secteurs sur tout le territoire. De son côté, le ministère de la Culture a invité les festivals à annuler leurs spectacles d’ici samedi soir. 

Les dénonciations du meurtre de l’élu de Sidi Bouzid à la Constituante et leader du Courant Populaire, Mohamed Brahmi se multiplient en Tunisie et dans le monde, pointant le laxisme du gouvernement de la Troïka à châtier les assassins de Lotfi Naquedh et élucider l’assassinat de Chokri Belaid et déférer en justice ses auteurs. Hamma Hammai appelle à une rébellion pacifique, la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée nationale constituante. Nombre d’autres formations politiques lui emboîtent le pas pour ce qui est de la démission du gouvernement et de l’ANC. Quant à Ennahdha, ses dirigeants se répandent dans les médias pour, certes dénoncer ce nouveau meurtre mais aussi mettre en garde contre « la remise en cause de la légitimité des urnes, la dislocation de l’unité nationale et l’instauration du chaos ». Leur discours en parfaite harmonie évoque un torpillage du processus de transition, marqué ces derniers jours par une séries de conensus réalisés et qui arrive à sa dernière ligne droite, devant aboutir très prochainement à la finalisation de la Constitution.
 
Sur un autre plan, l’enquête judiciaire immédiatement ouverte par le parquet a démarré ses investigations. Le théâtre du crime fait l’objet de prélèvements et constats par les équipes de police technique et scientifique, alors que le juge d’instruction, assisté par les brigades criminelle et antiterroriste, procèdent aux auditions et investigations d’usage. Le procureur de la République du tribunal de l’Ariana qui s’était rendu à l’hôpital où avait été transféré d’urgence Mohamed Brahmi et constaté son décès. Il a ordonné une autopsie médicale qui devait être pratiquée par les services de médecine légale de l’hôpital Charles Nicole.
 
Tags : Mohamed Brahmi  
Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
2 Commentaires
Les Commentaires
Karim - 26-07-2013 07:10

Il faut que cette grève soit une réussite pour montrer que la violence ne passera pas chez nous et que le peuple siffle la fin de partie pour Ennahda et ses supports !

sihem - 26-07-2013 11:49

Avec toute mes condoléances pour la famille du martyr mais es ce les grèves vont nous aider à découvrir le meurtrier, les mêmes qui appellent à la grève vont crier à La crise économique et à la mauvaise gestion du gouvernement, heureusement que le privé ne suit pas l’appel à la grève

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.