Mehdi Jomaa, nouveau chef du gouvernement

2013-12-14
7314 Visites | 13 Commentaires

Mehdi Jomaa

Mehdi Jomaa, nouveau chef du gouvernement
voir les 13 commentaires       Imprimer 

Au terme de neuf heures de conciliabules, les partis politiques ont opté ce samedi pour le ministre de l'industrie dans le cabinet Larayedh, pour diriger le nouveau gouvernement. Deux candidats étaient en lice: Mehdi Jomaa et Jalloul Ayed. Comme il n'y a pas eu de consensus sur l'un des candidats,on dut passer au vote. Mehdi Jomaa a obtenu 9 voix contre 2 et 7 abstentions.

Houcine Abassi avait promis il y a une dizaine de jours que les tractations à propos de la désignation du nouveau chef de gouvernement prendraient fin le 14 décembre à midi «quel qu’en serait le résultat», et qu’en cas d’échec, il se ferait fort d'en dévoiler les causes et les noms des responsables.

Malheureusement, cette promesse n’a pas été tenue, même si on peut comprendre le souci du secrétaire général de l’UGTT de donner toutes leurs chances aux tractations, compte tenu des conséquences désastreuses d'un échec.Celui-ci a été évité (de justesse), mais avec huit heures de retard. La réunion de ce samedi entre le Quartet et les partis politiques a finalement ressemblé à ses devancières. Encouragée par le consensus qui s’est dégagé la veille sur le nom de Mustapha Filali (92 ans), Ennahdha a remis sur le tapis la candidature d’Ahmed Mestiri (88 ans). Comme les réunions précédentes, celle de ce samedi a été marquée par des tiraillements entre les partis, l’opposition ayant reproché au parti islamiste de chercher à imposer ses candidats. Car, après un tour de table où Mestiri n’a glané que 5 voix contre 11 pour le revenant Mohamed Ennaceur. Ennahdha a proposé deux autres noms, Mehdi Jomaa et Jalloul Ayed, sommant presque les représentants des partis de choisir entre les deux hommes. On peut regretter au  passage l'obstination de Mestiri à rester en course alors qu"il avait été désavoué une première fois, car ce faisant, il aura raté sa sortie.

Notons que le représentant de Nidaa Tounès,Taïeb Baccouche a quitté la salle vers 16 heures, en signe de protestation contre l’intransigeance d’Ennahdha, suivi quelques minutes plus tard par Issam Chabbi d'El Joumhoury.

 

 

Tags : Mehdi Jomaa   Jalloul Ayed   Houcine Abassi   UGTT   Ennahdha   Nidaa Tounès   Taïeb Baccouche  


Retrouvez cet article sur
nos applications mobiles

IpadiOS IphoneANDROID Android PhoneWINDOWS PHONE Windows PhoneWINDOWS 8
voir les 13 commentaires       Imprimer 
IpadIphone
Android PhoneWindows Phone
Traits de sagesse
Tout livre à lire est un livre à vivre. Celui que nous offre aujourd’hui les Editions Sindbad/Actes ...
Lamine Gharbi, la saga d'un Français d'origine tunisienne
Lamine Gharbi, président du groupe Cap Santé, a été élu le 25 juin dernier à ...
Il y a 53 ans, la guerre de Bizerte : Le témoignage du général Elkateb
Le 6 juillet 1961, le lieutenant Saïd Elkateb, 25 ans débarque  avec sa compagnie (85 hommes) à ...
Professor Kamel Jedidi
Dr. Kamel Jedidi is the John A. Howard Professor of Marketing at the Graduate School of Business, Columbia University, ...
Mohamed Bichiou
Nom et Prénom : Mohamed BICHIOU Date et lieu de naissance : 10 février 1955 à Nabeul Etat civil ...
Lotfi Hachicha
Nom: Hachicha Prénom: Lotfi Date de Naissance: 13 Avril 1954 Etudes Etudes Supérieures: ...
Najoua Kooli Hentati
Najoua Kooli Hentati Chargée de mission - TIC, Innovation and Entrepreneuriat - au ministère des ...
STAFIM réorganise son activité après-vente
Dans le cadre de son engagement continu à offrir le meilleur service possible à ses clients, ...
Qui représentera la Tunisie au Dubai Summer Surprises 2014 ?
La Tunisie vient d’être choisie pour participer, parmi 17 pays, au programme d’apprentissage de ...
Ooredoo parraine la mise en place de la première unité de vie pour enfants sans soutien familial fondée par l'Association DARNA
Collaborant avec Ooredoo, l’association DARNA, une jeune ONG fondée en mars 2014, s’est ...
Tunisia E-Business Network : «Une nouvelle perspective pour l'exportateur tunisien»
Opérant en tant que levier économique, la chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis lance un ...