Les dissidents du CPR créent le Congrès Démocratique Indépendant

Les dissidents du CPR créent le Congrès Démocratique Indépendant

Les dissidents du CPR viennent de créer un nouveau parti, le CDI, le Congrès Démocratique Indépendant. Il sera présidé par  Abderraouf Ayadi. Quant aux 12 élus du CPR qui avaient rejoint Me Ayadi, ils ont démissionné mercredi  du groupe parlementaire du CPR et décidé de créer leur propre groupe. Ils pourraient être rejoints par les dissidents du PDP et d'Ettakatol, auquel cas, ils constitueraient le deuxième groupe à l'ANC derrière Ennahdha.

Le positionnement du nouveau parti  par rapport à la troika reste la grande inconnue. Abderraouf Ayadi a été très évasif jusque-là, sur cette question. Rejoindra-t-il l'opposition ? Essaiera t-il de monnayer son appui au gouvernement en réclamant quelques portefeuilles ? Une éventuelle implosion du CPR que certains analystes n'excluent pas, ne fera que complexifier davantage la situation. Ce qui est sûr, c'est que le paysage politique est à la veille d'une recomposition dont il est bien difficile de prévoir les contours pour le moment.
 

Retrouvez cet article sur nos applications mobile!
Laissez un commentaire
Les Commentaires
  • Le jendoubi

    Encor un représentant du peuple qui est assoiffée de pouvoir!!!!

    17-05-2012 01:42
  • bosman

    Ce n'est pas par la scission que la démocratie va triompher! On a vu ce que l'effritement a donné comme résultat! Regrettable que des leçons n'en aient pas été tirées, et l'échec cinglant s'en suivra ...

    18-05-2012 08:40
  • ABH

    Il est regrettable que pour des raisons personnelles et des conflits d'égos on prend une telle décision. Le PS français, pourrait nous donner des leçons à apprendre: Martine Aubry, est une figure emblématique du PS, elle a été battue aux primaires socialistes, le poste du premier ministre a été donné à une personnalité peu connue en dehors de Nantes qui n'a jamais eu de portefeuille ministériel, elle n'a pas décidé de saboter le PS, elle a soutenue FH qu'elle critiquait lors des primaires, et elle se mobilise actuellement pour gagner les élections législatives et lui offrir une majorité. Autre exemple, Ségolène Royale, ancienne campagne de FH, battue par Sarkozy, en 2007, elle a perdu aux primaires socialistes, mais elle continue de soutenir son "ex" oubliant ses ambitions et ses soucis personnels. A nous les tunisiens d'apprendre des leçons en politique, ne pas mélanger les intérêts personnels avec ceux de la patrie.

    18-05-2012 09:20
  • Driss Fitouri

    تكوين ترويكا داخل المجلس التأسيسي غلط تكوين ترويكا داخل المجلس التأسيسي غلط قانوني فادح لأن المجلس الموقر قد انتخبه الشعب ولا يمكن تغيير هيكليته وتوازنه السياسي وتركيبته وتزييفه من طرف أي كان ...ان المجلس يؤسس الدوله التونسيه وليس برلمانا يصوت بتكتلاته على مشاريع آنيه ووقتيه...وليس حلبة أحزاب تتهافت عن الحكم والكراسي والاستبداديه... و على القضاء النظر في هذا الموضوع وعلى المحامين صياغة قضية قصد حل هذا المجلس الذي فقد توازنه و وقاره...

    11-07-2012 13:18
4 Commentaires
Autres articles dans cette rubrique
 
 
Relations presse
Lu pour vous
L'enjeu majeur 25-11-2014 2319 Vues