La famille de Bourguiba condamne l'attaque du Mémorial d'Ezzaim à Monastir

Dans un communiqué signé par Meriem Bourguiba, petite fille du leader nationaliste et premier président de la Tunisie, la famille a dénoncé des actes « ignobles et odieux », qui visent selon elle « à semer la discorde entre les tunisiens en portant atteinte à la dignité du leader Bourguiba, symbole du progrès, de la civilisation, et de la modération et partie intégrante de la mémoire nationale».

Elle a demandé au Chef du gouvernement et au président de la République de « prendre toutes les mesures appropriées contre l'agresseur et ceux qui sont derrière lui», soulignant la nécessité de protéger le mausolée Bourguiba en tant que site du patrimoine national.

Une personne ayant des antécédents judiciaires avait été arrêtée sur instructions du ministère public pour « tentative de pillage et de destruction du musée "Beit Bourguiba".

Selon le préposé au monument, un homme avait accédé, hier mardi vers 10h, au mausolée de Bourguiba, et profitant de l'absence du gardien, s'est livré à des actes de destruction.
Sept tableaux retraçant une période de l'histoire de la Tunisie sous l'ère Bourguiba ont été enlevés et jetés par terre, selon la même source. (TAP)
 

Retrouvez cet article sur nos applications mobile!
Laissez un commentaire
Les Commentaires
  • Docteur VARETTE

    C'est un geste indigne envers la dépouille de celui qui fut un grand novateur et visionnaire pour la Tunisie, et on doit lui pardonner les erreurs durant les dernières années de sa vie, liées à un âge avancé . On dit, ou on a dit, que la profanation est l'oeuvre d'un salafiste, qui a été arrêté et interrogé par la Police . Mais celle-ci, tout comme la justice (ce mot est-il encore justifié) étant aux ordres d'Ennahdha, son sort sera celui du profanateur du drapeau ...ZNG625

    13-09-2012 09:12
1 Commentaire
Autres articles dans cette rubrique
 
 
Relations presse
Lu pour vous
L'enjeu majeur 25-11-2014 419 Vues