Success Story - 16.12.2011

Samir Dilou

Quand on lui demande s’il est le futur ministre des Affaires étrangères, Samir Dilou répond sur un ton qui se veut sérieux : « Et pourquoi pas ministre de la Femme. Je pourrai y être utile ! » Samir Dilou, 45 ans, chef de la diplomatie d’Ennahdha, est une véritable icône de son parti. A peine était-il admis en tant qu’avocat, et le voilà condamné, à la fleur de l’âge, à 10 ans de prison qu’il purgera intégralement, sans la moindre remise de peine, ballotté à travers 11 centres pénitentiaires. En bonus, on rallongera sa peine de deux mois, puis de huit jours.

Cet amoureux de Rafraf, mais aussi de Sousse où il avait fait son droit, renvoyé des lycées à 18 ans, suite aux manifestations lors de la révolte du pain en 1984, très engagé dans le mouvement islamique dès son jeune âge, fait partie aujourd’hui de la nouvelle génération qui compte au sein d’Ennahdha.

Membre du bureau politique, chargé des relations extérieures, il se déploie, ici et là… En attendant sa nouvelle affectation.

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.