News - 14.03.2011

Quels sont les membres du Conseil de l'instance supérieure pour la réalisation des objectifs de la Révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique ?

Le Conseil de l'instance supérieure pour la réalisation des objectifs de la Révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique tiendra sa première réunion, le 17 mars. Il compte 71 personnalités, entre représentants de partis politiques, des instances, organisations et associations nationales, et représentants de la société civile, ainsi que des personnalités nationales.

Voici la liste complète du Conseil telle que publiée par l'instance supérieure:

Représentants des partis politiques

1 - Mouvement des démocrates socialistes (MDS): Ahmed Khaskhoussi
2 - Mouvement Ettajdid: Samir Taieb
3 - Parti démocratique progressiste (PDP): Mongi Ellouz
4 - Front démocratique pour le travail et les libertés (FDTL): Mouldi Riahi
5 - Mouvement Ennahdha: Noureddine B'hiri
6 - Parti socialiste de gauche: Bechir Laabidi
7 - Parti du travail patriotique et démocratique de Tunisie (PTPD): Mohamed Jmour
8 - Parti Tunisie la verte: Abdelkader Zitouni
9 - Parti de la réforme et du développement: Mohamed Goumani
10 - Mouvement des patriotes démocrates: Chokri Belaïd
11 - Mouvement des unionistes libres: Béchir Bejaoui
12 - Congrès pour la République: Samir Ben Amor

Représentants des instances, organisations, associations et composantes de la société civile

1 - Union générale tunisienne du travail (UGTT): Moncef Yaakoubi et Ridha Bouzriba
2 - Ordre national des avocats: Saïda Akremi
3 - Association des magistrats tunisiens: Ahmed Rahmouni
4 - Ligue tunisienne pour la défense des droits de l'Homme (LTDH): Mokhtar Trifi
5 - Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD): Sana Ben Achour
6 - Association des femmes tunisiennes pour la recherche sur le développement (AFTURD): Radhia Belhaj Zekri
7 - Ordre national des médecin: Mohamed Néjib Chaabouni
8 - Conseil national pour les libertés en Tunisie (CNLT): Amor Mestiri
9 - Association internationale de soutien aux prisonniers politiques (AISPP): Samir Dilou
10 - Association Liberté et Justice: Mohamed Nouri
11 - Syndicat national des journalistes tunisiens: Nejiba Hamrouni
12 - Syndicat national des médecins spécialistes de libre pratique: Faouzi Charfi
13 - Mouvement de modernisation de l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat: Kaïs Sallami
14 - Les organisations d'émigrés: Kamel Jendoubi et Mohamed Lakhdhar Lala
15 - Association tunisienne des chambres de notaires: Imed Amira

Personnalités nationales

1 Mustapha Filali
2/ Ayachi Hammami
3/ Jalila Baccar
4/ Anouar Ben Gaddour
5/ Mohamed Bousairi Bouebdelli
6/ Farhat Gammarti
7/ Mounir Graja
8/ Mongi Ben Othmane
9/ Mohamed Sghaier ouled Ahmed
10/ Ibrahim Bouderbala
11/ Abdelaziz Mzoughi
12/ Abdessatar Ben Moussa
13/ Abdeljalil Bouraoui
14/ Moncef Ouanes
15/ Abdelhamid El Arguech
16/ Sofiane Belhaj Mohamed
17/ Hedia Jrad
18/ Ali Mahjoubi
19/ Mokhtar Yahyaoui
20/ Abdelmajid Charfi
21/ Mahmoud Dhaouadi
22/ Mohamed Bouzghiba
23/ Sami Jerbi
24/ Noura Borsali
25/ Dorra Mahfoudh
26/ Khadija Cherif
27/ Zeineb Farhat
28/ Lazhar Akremi
29/ Hela Abdeljawad
30/ Mohsen Marzouk
31/ Latifa Lakhdar
32/ Houcine Dimassi
33/ Mongi Miled
34/ Adnane Hajji
35/ Samir Rabhi
36/ Samia Bekri
37/ Alia Cherif
38/ Ahlem Belhaj
39/ Kalthoum Kannou
40/ Gilbert Naccache
41/ Mustapha Tlili
42/ Sophie Bessis

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
13 Commentaires
Les Commentaires
jertila moncef - 14-03-2011 18:13

absence totale deplusieurs corporations conseil de l ordre des pharmaciens syndicats des pharmaciens c o ingenieur.....

neskaf - 14-03-2011 19:15

Pourquoi deux représentants de l'UGTT ?. Est-ce qu'on va la retrouver dans toutes les sauces de la Tunisie. Elle doit donc changer son nom pour devenir un parti politique. Et même à ce titre elle doit être représentée par un seul membre comme tout le monde. Pourquoi cette exception Ugettiste ? Nous avons beaucoup souffert de deux poids et deux mesures avec l'ancien régime pour accepter cela aujourd'hui. Faites attention !

Imed - 15-03-2011 07:53

Je ne comprend pas de quel droit ou légitiimité ces personnes se prétendent représenter le peuple tunisien. Certes leur représentation est politique mais la révolution est populaire et apolitique. C'est le peuple tunisien qui leur a octroyé leur liberté d'expression. Un peu d'humilité ne leur fera pas tort.

bouzaiane mohamed - 15-03-2011 08:38

je joigne mon regret à tous ceux qui l'ont fait lorsqu'ils n'ont pas vu les autres ordres sur la liste. Il est à rappeler que l'ordre des Architectes Tunisiens a déclaré son soutient et sa disposition de participer à la reconstruction du pays depuis les premiers jours de la révolution. Oui, s'il y a encore un peu de temps, des milliers d'Architectes tunisiens sont disponibles pour le bien être de la tunisie et des tunisiens et aiment bien que leurs ordre soit représenté dans la liste ci dessus affichée.

FARHAT - 15-03-2011 09:39

POUR que le code du statut personnel soit "classé" supra-constitutionnel

BEN HASSINE - 15-03-2011 09:44

Je salue les partis d'opposition qui ont soutenu le RCD au passé d'avoir pu trouver une organisation où ils peuvent du moins refaire surface pour integrer la société civile. L'absence de l'UTICA est une grave erreur car la relance economique du pays en depend, sauf si vous etes apte à passer outre et faire la relance economique en excluant cet Organisme OFFICIEL. lA NOUVELLE Organisation Syndicale CGTT doit impérativement etre présente. Sinon, je ne vois pas de programme clair ou un role clair de votre présence pour l'avenir de notre pays. Merci de parler peu et de minimiser votre intervention dans les decisions politiques pour chercher une légitimité forcée et travaillez en tant qu'une association de developpement car le pays en a besoin

KHARRAT Hedi - 15-03-2011 13:31

bonjour, il est inutile de mettre une photo anonyme dans cet article !

Hamadi Ben Rhouma - 15-03-2011 15:44

L'exclusion perciste encore meme apres la revolution ; on n'a pas d'ingenieurs qui devaient etre impliqués dans ce conseil tout comme aussi les pharmaciens , les architectes et bon nombre d'intellectuels . de meme j'aimerai bien savoir les criteres du fameux choix . Qui s'y connait qu'il me le dise .

Hajjar Med Fathi - 15-03-2011 17:40

Sur quels critères ont été choisis les membres de ce conseil de l'instance supérieure pour la réalisation des objectifs de la Révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique? Est-ce ce n'est pas allé un peu vite en besogne en ignorant, essentiellement, ceux qui ont fait cette REVOLUTION c'est à dire la jeunesse de ce pays dont quelques uns ont payé le prix fort en sacrifiant leur vie?

among - 15-03-2011 17:57

Qui sont ces personnalités nationales et leurs fonction dans la société tunisienne?

Ettounsi - 15-03-2011 21:37

Dommage que le nouveau syndicat des ingénieurs tunisiens et l'ordre des ingénieurs tunisiens n'ont pas de représentants dans ce conseil !!!

Ahmed MOSBAH - 15-03-2011 23:32

Je note que les femmes ne représentent que 20% environ du groupe. Est-ce un message et donc un choix ou c'est le hasard ?

KITAR Abderrazak - 16-03-2011 10:07

Une fois encore, ce sont les intellectuels et les nantis qui se taillent la part du lion, dans la composition de ce comité. Evidemment il y'a des personnalités de premier plan et des militants connus et reconnus de tous; Mais les autres qui sont-ils? Selon quel critère ont-ils été désigné? Ceux qui ont fait la révolution, où sont-ils?Les ouvriers, les marins, les jeunes, les chômeurs, les sans grade, bref, les hommes et les femmes qui ont souffert et qui souffrent encore, ne sont-ils pas dignes d'être représentés? Pardon, j'ai oublié! on a désigné des PERSONNALITES pour parler en leurs noms!

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.