Hommage à ... - 11.09.2010

Décès de Mohamed Ghenima, ancien Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie

Mohamed Ghenima, ancien Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (1972-1980) et ancien Conseiller auprès du Président de la République, s’est éteint dans la nuit du vendredi à samedi, à Tunis, apprend Leaders de source familiale.

Les funérailles auront lieu ce samedi 11 septembre, après la prière d'el Asra, au cimetière du Jellaz à Tunis.

Faisant partie des premières générations de cadres financiers et banquiers rentrés en Tunisie à l’aube de l’indépendance, Mohamed Ghenima avait été appelé en mai 1959 par Hassen Belkhoja, lors de la constitution de la Banque Nationale Agricole. Il en sera par deux fois, PDG. D’abord de 1968 à 1971, puis de 1981 à 1989.

C’est à lui aussi que Hédi Nouira, premier ministre, fera appel pour succéder à Ali Zouaoui, décédé, en tant que Gouverneur de la Banque Centrale. Après le Changement, il rejoindra le Cabinet présidentiel, en charge du pôle économique et financier.
 

Mise à jour/ Obsèques

Les obsèques de Mohamed Ghenima, décédé vendredi à l'age de 80 ans, se sont déroulées samedi au cimetière du Jellaz.

Sur instructions du président Zine El Abidine Ben Ali, M. Abdallah Kallel, membre du bureau politique du RCD, et président de la chambre des conseillers, a prononcé l'oraison funèbre, en présence des membres du bureau politique du Rassemblement, de plusieurs membres du gouvernement, de représentants des organisations nationales, d'un grand nombre de hauts cadres de l'Etat et des membres de la famille du disparu.

Le président de la chambre des conseillers a mis l'accent sur les qualités de Mohamed Ghenima qui s'est distingué, sa vie durant, par son abnégation et son dévouement au service de la Tunisie, dans les différentes fonctions qu'il a occupées.

Il a rappelé que Mohamed Ghenima a assumé plusieurs responsabilités au sein du parti et de l'Administration et a été parmi les premières personnalités qui ont adhéré au Changement du 7 novembre 1987. Il a bénéficié de la confiance du président Zine El Abidine Ben Ali qui l'a nommé conseiller auprès du président de la république (novembre 1990-2000).

M. Kallel a également rappelé que le défunt avait occupé notamment les fonctions de président directeur général de la banque nationale agricole, gouverneur de la banque centrale de Tunisie (1972-1980), président du conseil économique et social et président directeur général de la banque nationale de Tunisie (1981).

M. Kallel a souligné la sollicitude dont le président Ben Ali a entouré le disparu durant la période de sa maladie en signe de reconnaissance pour son parcours militant.

Il a présenté les condoléances du chef de l'Etat à la famille du défunt, aux cadres du Rassemblement et à tous les militants. (TAP)

Condoléances de la BCT

Suit au décès de Monsieur Mohamed Ghenima, Ancien Gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, le Gouverneur, le vice Gouverneur et l’ensemble du personnel de la Banque centrale de Tunisie présentent à la famille du défunt leurs sincères condoléances.

Que Dieu le Tout- Puissant lui accorde Son infinie Miséricorde et l’accueille dans Son eternel Paradis.    
 

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
5 Commentaires
Les Commentaires
sadok driss - 11-09-2010 14:32

En cette douloureuse circonstance,le monde des finances en Tunisie ne peut pas ne pas rendre un hommage posthume au regretté Mohamed Ghénima qui a beaucoup contribué par son talent et sa personnalié reconnus à travers le monde financier international,aux années 1970s, et par la suite,grâce à son apport de sagesse et professionalisme à la tête de la BCT,Banque Centrale de Tunisie,ou Banque des Banques,et lors de la future rencontre du 28 septembre 2010 intituléé Reconfiguration du système bancaire tunisien programmée à avoir lieu à l'ho^tel Berges du Lac de Tunis,on ne pourra pas ne pas réitérer cet hommage posthume au regretté Mohamed Ghenima pour sa contribution monumentale dont l'impact inéluctable continuera à peser lors de toute réorientation future du système bancaire tunisien,voire africain et mondial. Nos sincères condoléances à la famille directe du défunt et à la profession bancaire et financière de la Tunisie qui se rappellera toujours de la contribution durable de cette personnalité tunisienne et internationale

sadok driss - 11-09-2010 16:37

A titre de témoignage de l'apport du feu Mohamed Ghénima ,et par la même occasion à son patron et fondateur de la Banque Nationale Agricole,en Juin 1959,référence JORT,le feu Hassen Belkodja,en particulier leur commun apport de stratégie de cette banque.Ainsi, il faut rappeler la situation critique du financement agricole en Tunisie, à l'aube de l'indépendande de la Tunisie,à ce propos,une étude sectorielle ordonnée par la BNA et exécutée par le FHA,Farmers Hoem Administration,USDA,Washington,selon cet organisme américain la solution aux problèmes de financement agricole de Tunisie consisterait à décentraliser le système,telle proposition a été catégoriquement rejetée par la Direction Générale de la BNA,dont le regretté Mohamed Ghenima,et voilà qu'il a fallu des décennies pour que la BNA puisse se démarquer de ses concurrentes en termes du plus grand nombre d'agences en Tunisie.La décision de"véto"à l'Etude américaine en 1959 est devenue un exemple réel réitérére dans d'autres pays,en termes de stratégie de développement agricole.Ainsi,comme le réitérait l'auteur de l'ouvrage célèbre de 1973,Small is Beautiful,As if People Mattered,en réponse à l'ouvrage du groupe Forrester,intitulée Halte à la Croissance,traduction de l'américain Limits to Growth,de la même période,ce débat des années 1970s a toujours alimenté le débat de ces dernières années sous le titre des OGM,ou Objectifs Gobaux du Millénaire,dont la cible a été fixée à 1915.

Sana Fathallah GHENIMA - 13-09-2010 17:05

Encore la perte d'un GRAND qui s'est largement investi dans la construction de la Tunisie moderne. Doyen de la communauté des financiers certes, mais également un homme de coeur et de passion pour ce qu'il a toujours fait. Là où je passe les gens ne le cite qu'en des termes positifs et admiratifs avec une caractéristique majeure: sa MODESTIE. Cette disparition allonge le registre des pionniers disparus d'AKOUDA que nous citerons toujours comme exemples dans leurs modèles d'appartenance et de militantisme sur plus d'un front. Que Dieu tout puissant l'accueille dans sa miséricorde.

A.S. - 14-09-2010 22:10

J'ai connu Si Mohamed lors de réunions présidées par feu Si Hédi Nouira consacrées au plan de développement des ports de commerce. La matière était ardue et technique,mais Si Mohamed s'en tirait avec une déconcerante facilité,suggérant des solutions auxquelles peu de nous pensaient et clôturaient les débats avec un remarquable esprit de synthèse. Ce fut assurément un grand" monsieur",un grand serviteur de l'Etat... Je vous suis reconnaissant de me permetre de lui rendre ce bref hommage et de présenter à sa famille mes codoléances et lde l'assurer de de mon affectueuse sympathie.

Afek Mlika - 15-09-2010 13:40

Époux aimant, Père protecteur, Grand père affectueux et beau père généreux. Je salue en toi ces qualités énumérées et surtout ton amour pour autrui et pour la Tunisie. Tonton Mohamed, merci de nous avoir montré le chemin à suivre, de nous avoir inculqué l’amour du pays, de nous avoir appris les vraies valeurs et merci de nous avoir aimés. Que dieu le tout puissant t’accorde son infinie miséricorde, et que tous ceux qui t’ont connu te récitent la Fatiha.

X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.