News - 02.02.2019

Que révèlera Bahi Ladgham dans ses mémoires ?

Que révèlera Bahi Ladgham dans ses mémoires ?

Promesse tenue par sa famille ! Bahi Ladgham, compagnon de Bourguiba et son premier Premier ministre, avait bien consigné ses mémoires, mais elles sont restées à ce jour non publiées, depuis son décès le 13 avril 1998.

Il avait en effet instruit ses enfants de ne les rendre publiques qu’après son décès et celui de Bourguiba, mais aussi le départ de Ben Ali. Ces trois conditions aujourd’hui réunies, le témoignage tant attendu de Bahi Ladgham est sur le point de paraître aux éditions Nirvana. Son fils, Dr Abderrahaman Ladgham (constituant, membre de l’ANC en 2011, ancien ministre Ettakatol puis indépendant dans le gouvernement de la Troïka), travaille d’arrache-pied sur les dernières touches, avec l’équipe éditoriale mobilisée par l’éditeur Hafedh Boujmil.

Fondateur de la Jeunesse scolaire, militant du Néo-Destour, condamné à 15 ans de travaux forcés après les évènements du 9 avril 1938, il sera emprisonné dans l’horrible bagne de Lambèse en Algérie où il passera 4 années dans les conditions les plus inhumaines. Libéré après la guerre, il redoublera d’engagement et ira notamment à New York porter la cause tunisienne devant l’ONU. A l’aube de l’indépendance, il sera élu membre de l’Assemblée constituante, puis choisi par Bourguiba comme secrétaire d’Etat (ministre) à la Présidence et à la Défense nationale, avant d’être nommé Premier ministre. Lorsqu’éclateront les affrontements palestino-jordaniens de septembre 1970, il dirigera une mission de la Ligue arabe pour l’application de l’accord conclu entre les deux parties. Il cédera la Kasbah, en novembre 1970, à Hédi Nouira.

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.