News - 12.01.2019

Chronologie en 9 : Tirer de notre passé une idée de notre avenir

Chronologie en 9 : Tirer de notre passé une idée de notre avenir

149 av. J.-C.

• Début de la troisième guerre punique: l’armée romaine, commandée par les deux consuls Manilius et Censorinus, débarqua en Afrique et s’installa à Utique. Siège de Carthage, au début de l’été, qui s’acheva en 146 av. J.-C. par la destruction complète de la ville.

Lire l’article du Pr Ammar Mahjoubi: 149-146 av. J.-C. à Carthage : les années de la «solution finale»

249 - 258

Cyprien, évêque de Carthage

429

• Les Vandales, venus d’Espagne, débarquent au Maghreb

909

• Fin du règne de la dynastie des Aghlabides
• Fondation de l’Etat fatimide, premier califat chiite au Maghreb sunnite et kharijite

Lire l’article du Pr Mohamed El Aziz Ben Achour : 909 : les chiites au pouvoir en Ifriqiya

909

• Décès de l’émir hafside Abu Zakariya. Son fils, Abu Abdallah Al Mustansir lui succède. La dynastie est à son apogée

1699

• Mourad III, dernier bey de la dynastie mouradite, monte sur le trône

1759

• Ali Bey, fils de Husseïn, fondateur de la dynastie husseïnite, succède à son frère Mohamed El Rachîd.

1839

• Arrivée au Bardo d’un jeune mamelouk, Khéredine, futur Premier ministre réformateur.

1859

• Sadok Bey succède à son frère aîné Mohammed Bey (23 septembre)

• La France obtient le monopole de la construction des lignes télégraphiques en Tunisie (29 octobre)

1869

• La Commission financière internationale, qui met sous une tutelle franco-anglo-italienne les finances tunisiennes, commence ses travaux. Elle est composée de deux Tunisiens et d’un Français et le comité technique de deux Italiens, deux Anglais et deux Français (5 juillet)

1879

• Naissance à La Marsa de Mohamed Tahar Ben Achour, illustre théologien tunisien de notoriété panislamique

1889

• Guy de Maupassant visite Tunis, Livourne, Pise, Florence (septembre-octobre)

• Parution du premier numéro du journal La Dépêche tunisienne (25 décembre)

1909

• Institution de l’état civil à Tunis, qui sera étendu à l’ensemble du royaume en 1912

• Parution de la version en langue arabe du journal Le Tunisien sous la direction d’Ali Bach Hamba, avec la collaboration d’Abdelaziz Thaalbi, Béchir Sfar et Mhamed Bach Hamba

1919

• Publication du livre La Tunisie martyre d’Abdelaziz Thâalbi (15 juin)

• Création du tiers colonial, portant majoration de 30 % des seuls salaires des fonctionnaires français (15

• Obligation de la déclaration des naissances (26 décembre)

1929

• Un nouveau résident général français: François Manceron succède à Lucien Saint

• Décès d’Habib Bey et accession au trône d’Ahmed II Bey (11 février)

1939

• Abrogation du protocole de maintien de l’enseignement public et privé italien dans les écoles tunisiennes échappant à tout contrôle français

• Suppression des impôts beylicaux (Majba) remplacés par une taxe personnelle payable par tous

• Edouard Daladier, président du Conseil, se rend en visite à Tunis (début janvier)

• Aggravation de la crise politique et économique en Tunisie

1949

• De grandes grèves ouvrières : 45 jours dans les mines du Sud-Ouest (février), puis dans les mines du Nord-Est (mars), et 110 jours dans les fermes de Boussalem

• Troisième congrès de l’Ugtt et réélection de Farhat Hached

• La Fédération syndicale mondiale (FSM) accepte l’adhésion de l’Ugtt

• Le Néo-Destour incite l’Ugtt à adhérer à la Confédération internationale des syndicats libres (Cisl), fondée à Londres en 1949. L’Ugtt quittera en 1950 la FSM pour rallier la CISL
• Retour de Bourguiba, après de longues années en exil au Caire (9 septembre) et le premier rencontre avec Hached

• Me Gisèle Halimi admise au Barreau de Tunis

1959

• Premières élections présidentielles: Habib Bourguiba élu 1er Président de la République

• Premières élections législatives : élection des députés à l’Assemblée nationale

• Adoption de la première Constitution (1er juin)

• Signature d’un accord entre la Tunisie et la France garantissant le retrait des troupes françaises de tout le territoire tunisien à l’exception de la base navale de Bizerte (17 juin)

• Procès des youssefistes : 123 condamnations dont 8 à la peine capitale (3 octobre)

1959

• Le président des Etats-Unis d’Amérique, Dwight D. Eisenhower, se rend en visite officielle en Tunisie. Accueil solennel par le président Bourguiba au palais Essaada à la Marsa (17 décembre). C’est la première visite d’un président américain.

1969

• Rétablissement du poste de Premier ministre et nomination à ces fonctions de Bahi Ladgham, jusque-là secrétaire d’Etat à la Présidence

• Habib Bourguiba refuse de signer le décret-loi généralisant les coopératives (3 août)

• Arrêt de l’expérience socialiste et limogeage d’Ahmed Ben Salah du secrétariat d’État chargé de la Planification et de l’Economie nationale (8 septembre)

• Inondations très fortes faisant plus de 400 morts et causant d’importants dégâts matériels (25-28 septembre)

• Mohamed Mzali, partisan de l’arabisation de l’enseignement, est nommé ministre de l’Education nationale

1979

• Le Xe Sommet arabe se tient à Tunis devenue le siège de la Ligue des Etats arabes suite à la décision du sommet de Bagdad

1989

• Constitution de l’Union du Maghreb arabe (UMA), à la faveur de la signature à Marrakech d’un traité y afférent par la Tunisie, le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et la Libye (17 février)

• Elections législatives et présidentielles marquées par une montée significative du mouvement islamiste (avril-mai). Ben Ali élu président de la République (2 avril)

• Adoption d’une loi d’amnistie générale bénéficiant à 5 416 personnes (27 juin)

• Le Mouvement de la Tendance Islamique (MTI) change d’appellation pour devenir Hizb Ennahdha (février)

• Ennahdha exige le renvoi du nouveau ministre de l’Education Mohamed Charfi qualifié « d’ennemi de l’Islam»

• Légalisation de deux associations féministes : l’Association tunisienne des femmes démocrates (Atfd) et l’Association des femmes tunisiennes pour la recherche et le développement (Afturd)

1999

• Elections législatives et présidentielles. Ben Ali réélu président de la République (24 octobre)

• Mohamed Ghannouchi succède au Dr Hamed Karoui en qualité de Premier ministre (17 novembre)

2009

Ennahdha

Le mouvement islamiste Ennahdha n’échappe pas lui aussi au diktat des années en 9 :

• 1989
Changement d’appellation : le Mouvement de la Tendance Islamique (MTI) devient Hizb Ennahdha (février)

• 1992

Procès de 279 islamistes accusés de «complot terroriste visant à renverser le pouvoir» (juillet)

• Elections législatives et présidentielles. Ben Ali réélu président de la République (25 octobre)

Lire aussi

Tunisie: 2019, ce qui nous attend
Walid Bel Hadj Amor: 2019 Une année de rupture dans un monde incertain
Riadh Zghal: Miser sur l’intelligence émotionnelle pour sortir de la crise en 2019
Tunisie: Le mouvement national en 9

Vous aimez cet article ? partagez-le avec vos amis ! Partager Abonnez-vous
commenter cet article
0 Commentaires
X

Fly-out sidebar

This is an optional, fully widgetized sidebar. Show your latest posts, comments, etc. As is the rest of the menu, the sidebar too is fully color customizable.